Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

jeudi 1 décembre 2016

[Amaaaaaaaaaazing News] : François Hollande n'est pas candidat à l'élection Présidentielle !


Après Zone de téléchargement, la France est de nouveau touchée par une nouvelle démentielle : François Hollande, notre Président actuel pour ceux qui seraient dans le coma depuis presque 5 ans, ne sera pas candidat à l'élection. Comment ça, quelle élection ? L'élection Présidentielle, voyons !
D'après les sondages, cette nouvelle n'intéresse personne, même pas François Hollande. Mais ce blog, après l'immense débat sur Zone de Téléchargement, se devait de vous informer. De rien. Hein ? Quoi ? Ah oui, les toilettes sont au fond à droite. A droite, oui. Attention, je crois qu'il n'y a plus beaucoup de papier. Hein ? Le prochain repack ? Oui, oui, il arrive, ne vous inquiétez pas. S'il sera aussi téléchargeable sur Zone de téléchargement ? J'en sais rien, oui, peut-être, sûrement. En tout cas, vous le trouverez ici en attendant. Quand ?  Vous commencez à m'emmerder avec vos questions. On peut jamais parler sérieusement ici.

lundi 28 novembre 2016

[News] : Zone de téléchargement ferme ses portes !!!



Décidément, on aura beaucoup parlé de Zone de téléchargement ces derniers temps. Et je crois que ça ne leur a pas porté bonheur puisque la gendarmerie nationale vient de fermer le célèbre site de téléchargement. Un sacré coup de tonnerre dans l'univers du web.
Si le site semble déjà de retour, les liens ne marchent plus. Zone de Téléchargement, ZT pour ses nombreux intimes, survivra-t-il à tout ça ? Seul l'avenir nous le dira.
Cette nouvelle a donné lieu à un franc débat. C'est parti un peu dans tous les sens, mais ce fut globalement très enrichissant. Pour certains, ce fut assez défoulant, pour d'autres l'occasion de parler un peu de la place du téléchargement dans notre société actuelle.
Mais tout ça n'avait pas tellement sa place ici, aussi, tout ça a été effacé. Je remercie les nombreux intervenants, on a ri, on a pleuré, on a crié... C'était beau. Mais comme disait ce bon vieux Freddy...

mardi 15 novembre 2016

[News] : Reupload à l'italienne


Encore quelques réuploads avec les versions corrigées de

- Mes Chers Amis - version cinéma et version longue (tonalités corrigées)
- Mes Chers Amis 2
- Le Pigeon (tonalité de la VF corrigée)


J'ai également remis Enemy Mine puisque j'avais foiré le dernier fichier la dernière fois.

 Je suis toujours à la recherche de la VF de Mes Chers amis 2, donc si vous l'avez, n'hésitez pas à me contacter.

lundi 7 novembre 2016

[News] : Cowboys, aliens et gigolo


Aujourd'hui, on réuploade quelques films. Ne cherchez pas, il n'y a ni Jon Voight, ni Daniel Craig ici. Mais à la place, vous aurez :

- La Mort était au rendez-vous (nouvelle version améliorée)
- Enemy
- Escroc, Macho et Gigolo (nouvelle version améliorée)

Vous trouverez les détails des améliorations sur les fiches respectives.

vendredi 28 octobre 2016

[News] : Terence Hill et Bud Spencer... le jeu vidéo !


Ça n'est encore qu'un projet, mais vous ne rêvez pas : un jeu vidéo réunissant nos deux vedettes est envisagé !
Il s'agirait bien entendu d'un jeu de baston à la Double Dragon, Streets of Rage ou Final Fight, pour ne citer que les références les plus connues, fait à la mode pixel arts, c'est à dire dans un genre rétro du plus bel effet. Le tout serait entremêlé de mini-jeux (course de buggy, concours de saucisses et de bières, bouffage intempestif de fayots !...). Et franchement, la vidéo a déjà bien de la gueule !
Ce serait prévu pour Décembre 2017... si le financement de 130.000€ est réuni.
Car c'est un projet Kickstarter, c'est à dire qu'il est financé par nous, les fans, car aucune boite ne se risquerait de le sortir dans le commerce, malheureusement. Si les développeurs parviennent à réunir la somme, le projet sera lancé ! A savoir que si jamais le but n'est pas atteint, aucun centime ne nous sera prélevé, vous n'êtes débitez que si le but est atteint. Franchement, c'est un excellent système et cela a permit de monter des projets excellents.
Vous pouvez donner à partir de 5€, mais le mieux c'est de donner au moins 15€, car comme ça, vous aurez directement le jeu à sa sortie sans plus rien payer d'autre, donc franchement, ça vaut plus que le coup, non ? Pour le moment, c'est prévu sur PC et Mac, mais il n'est pas impossible que le jeu sorte aussi sur consoles Xbox One et Playstation 4. Le jeu tournera en tout cas sur de vieilles configs PC, donc si vous n'avez pas une machine gamer, il n'y a pas trop de quoi s'inquiéter.
Personnellement, c'est le 4eme projet que je soutiens sur Kickstarter, puisque j'ai participé au financement du dernier jeu de Tex Murphy, de celui des Chevaliers de Baphomet 5 et de celui très attendu de Shenmue 3.

Une vidéo alléchante, non ?

samedi 22 octobre 2016

jeudi 20 octobre 2016

[News] : Indianagilles et sa première Croisade

Non, vous ne rêvez pas, cette fois, ça y est : vous allez enfin pouvoir découvrir la version intégrale de Maintenant, on l'appelle Plata. Pas une version reconstitué par un fou furieux tel que moi, mais le vrai montage de Giuseppe Colizzi, sorti il y a 40 ans au cinéma en Italie.
Faisons un bref résumé, si vous le voulez bien : malgré un succès incommensurable en Italie, le film fut raccourci pour ses diffusions télé, lui faisant perdre une bonne quinzaine de minutes au passage. Bien que le montage tienne tout de même la route, en taillant discrètement ici et là, le film perdait tout de même pas mal de sa poésie, de sa profondeur, et certaines scènes comme celle du billard, semblait tout à coup bien peu utiles et cohérentes. Pire, en sortant en DVD, le film fut encore plus raccourci, ce qui provoqua la gronde des fans italiens.
En France, le film est arrivé directement dans une version encore plus courte, d'une durée approximative de 90 mn. Là aussi, le film restait agréable à voir et le montage plutôt bien fait et malin. Mais l'on sentait bien qu'il manquait certaines choses au film. Lorsque le film est sorti en DVD, bien qu'étant approximativement de la même durée, de nombreux dialogues sautèrent ici et là.

Je suis persuadé que le doublage français a été fait à la base sur la version intégrale du film. Certains indices ne trompent pas : tout d'abord, certains dialogues hors champs, se retrouvent totalement synchronisés lorsqu’on les replace sur les lèvres des comédiens. Un autre indice plus subtil m'a sauté aux oreilles depuis que j'ai vu la version intégrale en italien : quelques phrases ont été redoublées pour la version courte italienne, afin de justifier que Plata puisse donner de l'argent à Salud, puisque le chèque de leur ami Naso n'était pas approvisionné. On peut d'ailleurs noter que le son de ces quelques phrases en version italienne, n'est pas tout à fait de la même qualité, chose que je n'avais jamais noté auparavant. Dans cette version redoublée, Plata déclare à Salud, que cet argent est en fait le sien et qu'il n'a donc jamais encaissé le chèque. Or, lorsque l'on visionne maintenant la version intégrale, la scène du billard est précédée par une scène se déroulant dans une banque. Cette dernière est attaquée par des gangsters, et Plata profite donc de la confusion pour pouvoir encaisser le chèque de Naso, le guichetier ayant autre chose à faire que de vérifier si celui-ci est valide. Du coup, les dialogues de la version française se calquent sur les dialogues que l'on peut entendre dans la version intégrale : Plata déclarant que le chèque n'était pas approvisionné, mais que l'important était qu'ils avaient pu avoir l'argent ! Sans la scène de la banque, ce dialogue est incohérent et prouve que le doublage a été fait avec le premier texte à la base et non celui pour le montage court !

"Grâce à la version intégrale, on va enfin pouvoir encaisser ce maudit chèque !"
En piochant à droite, à gauche, j'étais parvenu à réunir presque l'intégralité du film d'origine, même si j'estimais qu'il devait peut-être encore manquer une bonne dizaine de minutes. Je savais que ma version ne pouvait jamais être qu'une sorte de reconstitution imparfaite, surtout à cause du changement de langue. Des scènes en français, en anglais, en allemand, en italien... Ce n'était plus Plata, mais Babel, qu'il fallait l'appeler ! Mais il nous permettait déjà de nous faire une petite idée de ce que pouvait être la version intégrale du film.
Mes repacks ont commencé à attirer l’œil de pas mal de fans du monde entier, et surtout d'Italie. Tout à coup, nous étions de plus en plus nombreux à chercher à faire en sorte que la version intégrale soit enfin retrouvée. L'union fait la force, comme on dit.
C'est alors que le miracle eut lieu, quand un collectionneur italien, qui désire rester anonyme, contacta le repackeur italien Argoman, pour lui confier une copie de notre Saint Graal à tous ! Nous n'osions y croire, mais on le tenait enfin, là, dans nos mains. Quelle émotion d'entendre enfin certaines scènes dans leur langue d'origine ! Quelle joie de découvrir certaines petites choses inédites, un changement discret dans la musique... Même le générique comporte plus de plans ! Des détails qui paraitraient presque anecdotiques, mais qui ne cessent d'enrichir le film de manière très subtile. Maintenant, je peux le dire : le film est bien le petit chef d’œuvre qu'on pouvait entrevoir dans ses versions écourtées.

"Grâce à la version intégrale, on va enfin pouvoir finir cette maudite partie !"
Je vais maintenant un peu freiner votre enthousiasme. Vous vous doutez bien que la copie non restaurée ne peut pas être au top de la qualité. Pour le son, nous sommes très chanceux, il est d'une limpidité à toutes épreuves. Pour l'image, Argoman a été obligé de se baser sur le Blu-ray Allemand, de loin la version officielle la plus complète. Des manques, il y en avait encore pas mal, et il fallait donc les compléter avec des plans tirés de diverses éditions DVD et Blu-ray. Pour ce qui est des passages totalement inédits, il n'y avait aucun autre choix que d'implanter ceux de la copie du collectionneur. Mais rassurez-vous, elles sont loin d'être mauvaises. Les couleurs du Blu-ray allemand étant assez dégueulasses (quel gâchis !), Argoman a retravaillé tout ça afin que l'on sente le moins possible la différence entre les diverses sources et que le tout propose une teinte harmonieuse et cohérente. Et pour être franc, il a réussi un travail de champion, puisqu'on peut profiter sans peine du film en l'état. Pour commencer, vous aurez droit à une version qui pèse dans les 2 GO, mais on devrait prochainement avoir une version moins compressée qui serait autour des 8 GO. Ne me demandez pas quand, ça se fera quand ça se fera.
De mon côté, j'avais promis de sous-titrer entièrement le film lorsqu'on parviendrait afin à retrouver cette version intégrale en italien. J'avais beau avoir déjà sous-titré la version italienne du montage français, il me restait quand même pas mal de boulot : il me fallait tout resynchroniser, traduire ce qui manquait, retraduire certains passages, en déplacer... Un travail qui m'aura pris 3 jours tout de même, pas mal pour un film que j'avais déjà sous-titré à 80% ! Mais voilà, c'est fait, les fans français que vous êtes vont enfin pouvoir profiter du film comme il se doit.
Pour le moment, je n'ai plus trop envie de réaliser une version française sur ce montage. Je ne dis pas que je ne le ferai jamais, mais je pense que pour l'instant, cette version se doit d'être vue entièrement dans son doublage italien d'origine, sans changement de langue qui puisse gâcher l'immersion et le spectacle.

A la place, j'ai préféré vous faire un autre cadeau : réaliser la version HD du montage français, la version que nous avons connu durant des années et que, mine de rien, est tout de même très appréciable. J'avais déjà réalisé un repack HD basé sur le Blu-ray italien, mais plusieurs choses me chagrinaient et je tenais à les corriger.
Tout d'abord, les deux plans qui manquaient ont été réinsérés. Ce n'était peut-être pas grand chose, mais j'y tenais. J'ai également retiré quelques photogrammes qui posaient problème, comme un photogramme d'écran noir en plein milieu d'un plan qui nous donnait l'impression de subir un message subliminal. J'ai également remplacé un plan qui était bizarrement coupé. Et puisqu'il s'agit du montage français, j'ai tenu également à mettre le générique français que j'ai tiré de notre DVD national. D'ailleurs, avez-vous noté que le texte qui s'affiche semble légèrement décalé par rapport aux images ? On dirait que le texte s'enclenche au mauvais moment et se retrouve à cheval entre deux plans. A force de me plonger dans ce film, j'ai fini par y déceler ce genre de détail ! Pour le générique de fin, j'ai par-contre laisser l'original italien, plus complet que le notre et qui se contentait d'un simple "Fin".
Mais quel était le plus gros soucis du Blu-ray italien ? C'était sa colorimétrie qui tirait méchamment sur les bleus. Je vous ai corrigé ça et l'on peut désormais jeter mon repack de qualité DVD aux oubliettes ! J'aurais cru que ce soit plus compliqué à arranger, mais il n'y avait guère besoin que de quelques réglages pas très poussés à faire.

"Plata ! Dit à Clarita qu'on a repris des couleurs !"
Ce n'est pas fini : j'ai intégralement retravaillé la VO italienne, corrigeant quelques mauvaises synchro qui m'avaient échappées, et remplaçant les passages audio de mauvaise qualité en les prenant sur la piste de la version intégrale. J'en ai aussi profité pour rajouter certains dialogues qui s'étaient fait la malle sur le remixage. Vous pourrez donc voir le montage français comme jamais vous ne l'avez vu, en VF ou en VOST. Le fichier est un peu plus gros que d'habitude, car je ne voulais pas compresser cette version qu'on pourrait qualifier désormais de définitive. Enfin... quasi. Vous me connaissez, si j'ai moyen d'améliorer encore, je le ferai !

Voilà, vous savez à peu près tout. J'espère vraiment que vous viendrez donner vous impressions sur tout ça. J'espère surtout que vous allez apprécier le film qui, pour moi, représente tout de même quelque chose d'assez particulier. Je tiens à remercier Francesco Carrà, l'auteur du livre sur Giuseppe Colizzi, car c'est grâce à lui que j'ai commencé à m'intéresser à tout ça, il y a quelques années.
Sachez également qu'Argoman a contacté le fils de Giuseppe Colizzi qui est ravi de notre petite croisade pour déterrer la version intégrale du chef d’œuvre de son père. Et au fond, nous espérons tous que notre belle aventure permette enfin de voir une vraie sortie officielle du film dans sa version d'origine. Et pourquoi pas même une ressortie au cinéma ? Sans ça, je n'aurais jamais tout à fait l'impression d'avoir totalement accompli "ma mission". Il faut dire qu'avec ce film, j'ai toujours envie de faire toujours "plus fort, les gars" !

Suivez le lien pour vous rendre sur la fiche du film  :