Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

dimanche 22 juillet 2012

[Repack 3.0] : Compañeros - version intégrale inédite (HD et SD VF et VOSTA)




Réalisation : Sergio Corbucci
Avec : Franco Nero, Tomas Milian, Jack Palence, Fernando Rey, Iris Berben
Nationalité : Italie/Allemagne
Genre : Western
Durée : 116'
Année de production : 1970
Titre original : Vamos a mattar Compañeros


Yoladf, un trafiquant d'armes, doit vendre son matériel pour une "guérilla", mais l'argent est bloqué dans le coffre d'une banque. La combinaison est seulement connue du professeur Xantos, prisonnier des américains. Yoladf accompagné seulement par Vasco, révolutionnair naïf et ignorant, va faire évader cet homme dont il a tant besoin.

Trailer VO

 
Présentation du film par JP Dionnet 
 

Vamos à repackar Companeros ! Version 3.0. (le 17/05/15)


Companeros ou l'éternel recommencement ?

Après une première version mélangeant DVD français et italien, une autre bien plus aboutie et continue grâce au très beau zone 1, voici donc une 3eme version intégrale qui est cette fois en HD, s'il-vous plaît ! E un, dos, tres, companeros !
Ma "carrière" de repackeur doit énormément à ce film là. Parce que ce fut mon premier, parce qu'il fut très apprécié et parce que je suis passé par toutes les couleurs avec lui. Je n'y connaissais rien mais je voulais participer aux efforts de guerre moi aussi. Alors je me suis lancé, et j'ai appris. J'ai appris les bases du repack. J'ai appris à quel point les films italiens étaient charcutés. J'ai appris à sous-titrer (fort mal au départ). J'ai appris à aimer tout ça même si je galérais comme un damné. Et pourquoi tant d'efforts ? Parce que le résultat faisait plaisir à tant de monde. Parce que le milieu du repack adore le bis et en particulier le bis italien. Parce qu'il n'y a plus assez de monde qui parle cette belle langue qu'est l'italien et qu'il ne reste plus grand monde qui puisse travailler sérieusement sur une traduction de qualité (note pour moi-même : ça va les chevilles oui ?). Parce qu'il y avait urgence à sauver de l'oubli tout un pan de la culture cinématographique oh combien maltraité. J'ai découvert tant de choses dans ce milieu. Tant de choses dont je ne soupçonnais même pas l’existence. J'ai retrouvé mon âme d'enfant en ressuscitant l’œuvre de Terence Hill et Bud Spencer. J'ai découvert qu'il n'y avait pas que Leone dans le western italien. J'ai découvert des acteurs comme Giuliano Gemma, Tomas Milian, Franco Nero dont les noms ne m'évoquaient finalement pas grand chose. J'ai découvert la richesse d'un passé qu'on nous cachait depuis trop longtemps. Companeros, ce fut le plus merveilleux des dépucelage et qui sait ce qui en serait advenu si je m'étais contenté de rester sur le bord de la route à admirer mes petits camarades. Pardon... je voulais dire mes petits companeros, évidemment.

Aussi, lorsqu'un Blu-ray du film est sorti aux USA, c'est tout naturellement que je me suis préparé à me replonger dans ce repack si important à mes yeux. Le pire c'est que j'en étais heureux. L'expérience était là, j'avais désormais plus que les bases pour en faire un repack vite fait bien fait... Franchement, ce serait rapidement réglé tout ça et je passerai à autre chose. Une formalité. Pour une fois c'était plus qu'évident.
Bien qu'un peu déçu par la qualité du Blu Ray - pas mal mais manquant un peu d'éclat - je me suis mis au boulot. Et là, l'horreur, encore et toujours. Si j'avais utilisé le DVD Américain pour le dernier repack, le Blu-Ray était loin de proposer un montage 100% conforme. Une fois encore, presque tous les plans du films avaient de légères différences. Pour la plupart, c'est quelques photogrammes qui sautaient, créant ainsi des décalages rapidement visibles. Il ne manquait pas de dialogues mais il y avait des pertes de quelques micro-secondes un peu partout. Pourquoi ? Comment ? Je ne sais pas, je ne sais plus... Mais j'allais devoir bosser. Vraiment. J'ai d'abord pensé à une vitesse de défilement différente et un peu hybride mais ce n'était pas le cas sinon j'aurai eu des descynchro permanente sur les plans les plus longs.
Aussi, et par chance, la plupart du temps je suis parvenu à faire dépasser la fin du son d'un plan coupé sur le plan suivant puis lors d'un léger silence, je recalais la suite. Et hop, magie ! Pas simple ni rapide mais le plus important c'est qu'on entendait finalement pas les problèmes d'enchaînements. Ce fut un poil plus compliqué lors des passages musicaux mais fort heureusement, c'était en général les moins touchés par le problème. Et puisque je suis pratiquement reparti de zéro, j'en ai profité pour corriger pas mal de petits trucs qui m'avaient échappé la fois précédente. Vous commencez à me connaître.
Comme c'était particulièrement ch... j'ai pris mon temps et j'ai avancé petit à petit pendant que je faisais d'autres repacks, pas forcément plus simple mais inédits. J'ai dû me regarder le film encore deux ou trois fois pour être sûr que la partie sonore était bonne. Et j'ai bien fait car j'avais laissé passé pas mal de pétouilles par-ci par là. Toutes n'ont pas pu être réglée à cause de la piste d'origine endommagée mais j'ai fait de mon mieux pour améliorer tout ce qui était possible d'améliorer.
Si j'avais déjà corrigé mes sous-titres la dernière fois, je n'en étais toujours pas complètement satisfait et j'ai donc apporté une fois encore quelques nouvelles modifications. On appelle ça "bichonner son repack jusqu'à la lie". Ou folie, c'est au choix. Surtout que j'avais fait un énorme contre-sens qui a enfin été corrigé. Mais cette fois, je pense qu'on peut dire que c'est la traduction finale des scènes en italien. Ou pas. Vous commencez à me connaître.

Je reviendrais peut-être un jour sur ce film, une meilleure édition pouvant toujours sortir ailleurs et des sous-titres intégraux demeurant un jour envisageables, mais pour le moment, voilà qui devrait faire plaisir à beaucoup qui attendaient avec impatience une belle version intégrale en HD. Je ne doute pas que vous saurez l'apprécier à sa juste valeur. La VF est excellente mais la VO l'est tout autant et bien entendu, elle est intégrale évidemment. Je vous ai donc laissé les sous-titres anglais, histoire de pouvoir vous mater plus facilement la VO italienne si vous avez la bonne idée de vous y essayer. Je n'ai pas vérifier la qualité et la fidélité des sous-titres anglais mais j'espère qu'ils seront un minimum corrects. Sans vouloir être méchants avec les intégristes de la VO, ils font un peu trop souvent confiance aux sous-titres qui sont souvent bien plus ratés qu'un doublage. C'est aussi pour ça que je met tant de soin dans les miens et que ça me prend autant de temps. J'ai noté par-contre, que les sous-titres anglais n'avaient curieusement pas traduit les passages en Suédois. Mais comme moi, vous devez maintenant les connaître par cœur.

Version : 2.0. (22/07/12) :

Et voilà mon tout premier repack de retour ou presque. Fort de l'expérience que j'ai acquise depuis un an, j'ai décidé de refaire le repack de ce film génial de Corbucci. Je ne vais pas trop m'attarder sur le film car vous savez déjà sans doute tout le bien que j'en pense. Si je préfère "l'original" El Mercenario du même Corbucci, ce Compañeros se bonifie de vision en vision. Son casting exceptionnel, son rythme soutenu, ses dialogues truculents (aussi bien en VO qu'en VF) en font un des essentiels du western Italien. Sergio Corbucci méritait vraiment une meilleure réputation, il était bien plus qu'un honnête cinéaste, c'était un très grand. Bien que le montage français soit loin des boucheries habituelles, il lui fait perdre vraiment beaucoup de fond. La version intégrale rajoute bien des détails capitaux mais aussi beaucoup d'humour (comme cette scène entre le Suédois et Pepito Tigrero ou la scène de la roulette en version intégrale qui nous fait comprendre pourquoi Vasco parle de parier sur le 99 la prochaine fois).
Le doublage français est de plus très bon et c'est vraiment dommage qu'il ne soit pas intégrale. Jacques Théabault doubla plusieurs fois Franco Nero, notament dans Keoma. Il parvient à donner un humour pince sans rire au personnage du Suédois. Mais c'est peu surprenant, Thébault est peut-être le plus grand comédien du monde doublage. Il a prêté sa voix à tant de comédiens talentueux :  Patrick Mc Goohan, Christopher Lee, Humphrey Bogart, Steve Mc Queen, Roy Scheider, Robert Conrad, Bill Cosby mais aussi... Lucky Luke ! Il profite depuis quelques années de sa retraite en Normandie.
Tomas Milian est doublé par Philippe Ogouz, autre grand comédien connu pour ses doublages mais peu apprécié par certains fans de japanisation à cause de son adaptation "particulière" de Ken le survivant... Il est vrai que c'est bien peu respectueux de l’œuvre original mais en ce qui me concerne, je trouve que c'est le plus gros intérêt de la série ! Ogouz a excellé dans le monde de l'animation puisqu'il a doublé des personnages emblématiques tel que Lupin III (Edgar de la cambriole), le Capitaine Flam, Musclor... et Gugu Ganmo, l'oiseau Bubble Gum ! Ogouz a toujours confié qu'il avait adoré doubler ce personnage totalement loufoque et cela se ressent. Il a bien sûr doublé de nombreux acteurs live dont les plus célèbres sont Patrick Duffy dans Dallas et Notre belle famille, Martin Sheen dans Apocalypse Now et Dead Zone ou encore Bruce Lee dans les cultissimes VF de René Chateau vidéo. Son doublage sur Milian est bon même si on y perd quand même ce côté latino. Il le redoublera dans le superbe Giallo La victime désignée. Notons que c'est Milian qui se double magnifiquement lui-même en Italien.
Fernando Rey est doublé par Jean-Henri Chambois. Vous connaissais forcément la voix de cet acteur qui nous a quitté en 1997 à l'age de 90 ans. Qui ne se souvient pas de son doublage du Capitaine Crochet dans le Peter Pan de Walt Disney ? Anecdote amusante, il le doubla à deux reprises : lors de sa sortie initiale en 1953 puis 39 ans plus tard pour le doublage destiné à une sortie VHS. Et sa voix n'avait pratiquement pas changé.
Enfin, je suis dans l'obligation de citer Monique Thierry qui double la belle Allemande Iris Berben. Je parle trop peu des comédienne féminines que j'adore pourtant. Monique est pour moi l'une des plus  talentueuses de toutes. Bien qu'on l'entende de moins en moins, elle a su doubler toute sorte de personnages totalement différents. Elle est éternellement attachée à certaines actrices qu'elle a presque toujours doublé : Judith Light (Angela de Madame est servie) Angelica Huston (Aaaah, Morticia Addams !), Goldie Hawn, Sally Field... Mais impossible pour moi de ne pas citer son doublage de Roseanne Barr dans la série Roseanne. Elle parvient à merveille à retranscrire l'humour et la gouaille de l'actrice. Quel dommage que cette sitcom ne soit pas plus populaire en France ! Les trois dernières saisons n'ont jamais été doublées et  seules quatre saisons sur neuf sont disponibles en DVD. Monde de merde...

Mon premier repack était loin d'être parfait pour plusieurs raisons. D'une part, j'avais été obligé de mélanger l'image de deux DVD différents : le français et l'italien. En effet, si le DVD Italien proposait le montage intégrale, le DVD français avait une qualité bien supérieure. Avec mes maigres moyens d'alors, j'avais en gros découpé les scènes manquantes du DVD Italien pour les coller à peu près au bon endroit sur le DVD Français. la différence de l'image sautait aux yeux et en plus le format n'était pas exactement le même. Quant à mon sous-titrage, c'était le premier que je faisais et s'il n'était pas si mauvais il manquait un peu de fluidité et les phrases étaient trop longues. J'avais voulu être très proche du texte mais je me suis rendu compte que ce n'était pas la meilleure façon de faire. Des phrases trop longues, souvent lourdes qui montrait bien le travail d'un amateur sans expérience.
J'ai donc tout repris à zéro. Pour cela, j'ai acquis le DVD Zone 1 américain qui avait le même master que celui de notre DVD Français. Si je compte bien, c'est donc le 4eme DVD du film que j'achète : deux éditions française, une italienne et une américaine. Quant on aime... Ainsi, l'image serait de bout en bout tiré du même DVD et de la meilleure qualité disponible. Il m'a fallu convertir le DVD NTSC en PAL car, si vous ne le savez pas, les films NTSC sont 4% plus lents que les notre par rapport à la lecture (29fps contre 25fps chez nous). Comme je me fais toujours un DVD de mes repack avec une qualité DVD, j'ai eu toutes les difficulté du monde à y parvenir. Le net à beau regorgé d'informations, il n'y avait pas grand chose à ce sujet. Et j'avais beau l'avoir déjà fait deux fois sur Méprise Multiple et Batman contre le fantôme masqué, je n'y arrivais plus ! Mais comment diable avais-je fais ça ? Heureusement, VirDaucalis est venu à ma rescousse et j'ai pu enfin commencer mon nouveau repack de Compañeros.
Si la première fois j'ai utilisé deux DVD, cette fois j'en ai finalement utilisé trois ! En plus de notre DVD Français pour la piste française, pour les scènes inédites en VO Italienne, j'ai récupéré le son du DVD Italien Zone 2 plutôt que celle du zone 1 qu'il me fallait convertir comme l'image. Pourquoi ça ? D'une, c'était finalement plus pratique pour moi et de deux la piste italienne du Zone 1 était moins bonne car elle saturait et grésillait.
Malgré la conversion, après pratiquement chaque scène, un décalage de une ou deux frames se produisait. Bien que pratiquement imperceptible, j'ai réglé ça à chaque fois afin d'obtenir une synchro parfaite. On est maniaque ou on ne l'est pas... Pour une fois, le volume de la VF et de la VO était sensiblement le même, je n'ai donc pas eu à régler ça. On m'aura au moins épargné ça
Puis vint le nouveau sous-titrage. Je l'ai repris à zéro. Comme tout n'était pas à jeter dans le premier, certaines phrases demeurent identiques. Mais je l'ai vraiment réadapté pour que ce soit plus agréable à lire, plus fluide et aussi mieux synchronisé. Je suis sans doute parfois moins proche du texte original mais bien plus en phase avec notre langue. Moins de lourdeur, d'italianisme...
Le master du DVD Italien comportait, bizarrement, un sous-titrage incrusté en anglais lors d'une scène de dialogues en Suédois entre Franco Nero et Fernando Rey. Ce n'est plus le cas sur le master du Zone 1, du coup on s'épargne ces horribles double sous-titres ! Je ne sais pas vous mais moi je déteste ça sur les DVD et Bluray commerciaux. Alors qu'on est censé avoir la meilleure qualité possible, on se retrouve avec des sous-titres de tous les côtés. Pas très pro tout ça...
Dernière anecdote, à un moment je traduis "pendre" par "fusiller". C'est tout à fait normal car lors de la scène suivante, on répète la même phrase et le mot a curieusement été traduit comme ça. Je ne voulais pas faire de contradiction dans l'adaptation. De la même manière, si Vasco vouvoie le Professeur en français, ce n'est pas le cas en italien. J'ai donc respecté ça aussi (à une exception près mais c'est volontaire).
Tout ceci fait qu'on obtient désormais le repack "ultime" de Compañeros en attendant qu'un éditeur nous le propose enfin dans sa version intégrale. J'espère que ce sera le cas avec un hypothétique futur Bluray. Avec une option seamless branching ce serait encore mieux. Ah si j'avais la possibilité de faire les éditions commerciales, vous seriez bien gâtés, croyez-moi !


screenshots de la version 3.0. HD :



Liens Version 3.0. MKV 1080p VF et VOSTA (8,19 GO) :

Lien version 3.0. avi lite :

18 commentaires:

  1. salut indianagilles !! super repack
    j'avais déjà une ancienne version....sur ton blog qui a remplacé mon enregistrement VHS de feu cinéma de quartier...
    merci à toi super boulot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version HD arrive, il me faut juste finir de tout contrôler car elle m'a posé bien des soucis. Curieusement, il y a plein de micro-changements qui n'ont pas d'importance durant la vision mais qui sont bien casse-pieds pour le repack.

      Supprimer
  2. ah la version intégrale en bluray, je m'en doutais que tu allais t'en occupé :) une merveille ce film.
    j'ai relu mais pas sur d'avoir tout compris il y a des sous titre français intégrale ou juste pour la vf à trou ?
    merci pour cette version HD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sous-titres français c'est juste pour les scènes inédites. J'ai refait la trad et la syncro qui est bien meilleure.
      J'ai par-contre laissé les sous-titres anglais du bluray par-contre.

      Supprimer
  3. super ! quel boulot... vraiment genial de retrouver ces films dans de si belles editions signé Indiana Gilles :)

    RépondreSupprimer
  4. Décidément, tu frappes de plus en plus fort !

    Un tout grand merci à toi,

    RépondreSupprimer
  5. Quel job et heureusement pour nous que tu as aimé à "fabriquer" des repacks...., sans toi certains westerns "spaghetti" dans leur version integrale de qualité seraient completement enterrés dans notre pays , quoique la chaine Action en ce moment en diffuse pas mal , les versions sont elles integrales ? je ne suis pas assez competent dans le domaine pour le dire en tout cas revenons à celui que tu nous fais partager sur ton blog merci infiniment Indiana

    RépondreSupprimer
  6. Coincidence la chaine Action à diffusé ce film avant hier avec quelle copie je n'ai sais pas je m'en suis aperçu trop tard , la prochaine redif etant Le 11/06/2014 à 11:05

    RépondreSupprimer
  7. merci pour cet excellent repack une fois encore , mais encore une fois n'ayant presque jamais vu le film difficile de se faire une idée sur ce film , rien que la séquence d'intro donne le tournis lol

    RépondreSupprimer
  8. les hébergeurs de téléchargement du film companeros sont introuvables.

    RépondreSupprimer
  9. Je voulais vous remercier pour votre blog d'une manière générale, du travail de passionné que vous faites. Rien que de lire vos commentaires sur le comment vous avez réalisé le repack en prenant le meilleur qui existe au niveau des sources (audio, vidéos...), de rajouter les bouts manquants, etc. etc. avec pour but de réaliser l'oeuvre parfaite, de viser tout simplement la perfection démontre la passion qui vous habites, ca tient presque du sacerdoce... C'est admirable ! Chapeau bas !
    Comme beaucoup de gens je suppose, qui aiment les "western spaghetti" sans être péjoratif, on possède les dvd remasterisés sortis dans le commerce de ces grands films et malgré cela, grace à votre travail minutieux, ce sens du détail, on se rend compte finalement que le travail de l'éditeur aurait pu être bien meilleur... Un grand Merci, donc meme si le mot est faible par rapport à ce que vous accomplissez.
    Pour finir, j'avais repéré ce films mais la plupart des liens étaient "morts" et là miracle, ca refonctionne !
    C'est génial !! :-) Merci à vous.
    J'aurait un souhait à formuler, avez vous en projet dans un futur proche de "repacker" le grand silence ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message. Il est vrai que l'on peut souvent être déçu par le traitement éditorial de certains vieux films. Même si tout n'est pas la faute des éditeurs (ils ont certaines contraintes de la part des ayant-droits), il y a quand mêmes certaines choses difficiles à avaler pour nous consommateurs... et passionnés. Les plus petites boites sont celles qui font le plus d'efforts, c'est pour ça que je les encourage et travail avec elles, car je sais qu'une bien plus grande passion les habite.
      je suis conscient que ce que je fais n'est pas vraiment légal, mais je ne le fais pas pour nuire, bien au contraire. Avec tous mes camarades, on veut que ces films puissent être vu dans les meilleurs conditions possibles et qu'ils ne se perdent pas dans le néant. Plus les années passent, plus il va être compliqué de retrouver certaines choses, c'est donc, pour moi, un travail plus que nécessaire. Il faut préserver les oeuvres, les faire découvrir ou redécouvrir au public. Et comme il est de plus en plus difficile pour les éditeurs de vivre de ce genre de film, malheureusement pas rentables pour la plupart, je crois que notre petit travail de repack est le seul qui puisse à terme, aider à tout ça.

      Pour le Grand Silence, j'ai acheté un Blu-ray Japonais, la seule copie HD qui existe à ma connaissance. Mais l'image est recadrée et bien moins bonne que notre DVD. Donc, faute de meilleure source, il n'y a pas de repack en vue.

      Supprimer
  10. Je découvre les blogs de "repackeurs" ces temps-ci et je me dis que j'aurai peut-être dû commencer par le tien tellement il y a des choses intéressantes. En plus, en démarrant par tes posts les plus vieux, je réalise qu'il n'a pas l'air d'y avoir beaucoup de liens morts, ceci en partie dû à ta "manie" de vouloir constamment une meilleure qualité dans tes repacks (qui s'en plaindrait?) :)
    Un gros merci pour tout le blog et en particulier pour le taf qu'a demandé ce western (que je ne pensais pas voir de sitôt en HD et FR).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'espère que tu as de la place sur ton disque-dur :)
      C'est vrai qu'il n'est pas facile de maintenir les liens d'autant de films, mais c'est aussi vrai que ma manie de revenir sans cesse améliorer les anciens repacks, dont je ne suis jamais totalement satisfait, me permet aussi de les renouveler de temps à autres.
      On abandonne pas ses bébés comme ça !

      Supprimer
  11. Un héros en béret , il y a Super-Dupont ( R.I.P Gotlib ) et Tomas Milian .
    Vamos a matar Compañeros est un vrai bijou , merci de le proposer en qualité TOPISSIME !!!

    RépondreSupprimer
  12. Merci... Je vais prendre celui-là pour les adieux. T'es son porte-parole, mec. Chapeau. Béret, donc :)

    Arnaud

    RépondreSupprimer