Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

lundi 4 mars 2013

[Repack 2.0.] : On remet ça, pas vrai Providence ? (VOST)




Réalisation : Alberto De Martino
Avec : Tomas Milian, Gregg Palmer, Carole André, Luciano Catenacci, Manuel Gallardo
Nationalité : Italie / France
Genre : Western Comédie
Durée : 95'
Année de production : 1973
Titre original : Ci risiamo, vero Provvidenza ?


Résumé
Célèbre chasseur de primes, Providence se retrouve subitement au chomage lorsque le nouveau Président déclare une amnistie générale. Tombé amoureux de la fille d'un comte en difficulté financière, Providence n'a d'autre choix que de s'associer avec Ouragan Kid afin de payer ses factures et obtenir ainsi la main de sa fille promise à un Colonel peu scrupuleux.



 générique du film

Et bien messieurs, dames... voilà ce qui s'appelle un inédit ! Bien que coproduite avec la France, cette suite "providentielle" (je sais, c'était facile) n'est jamais sortie chez nous. Pourtant, si l'on regarde attentivement le générique, André Tranché est crédité en tant que dialoguiste de la version française... Existerait-il un doublage français qui n'aurait jamais été exploité ? C'est peu probable mais c'est intriguant.. Notons qu'André Tranché avait auparavant adapté le sublime Grand Silence de Sergio Corbucci en version française. Heureusement, celui-ci est sorti chez nous, en version intégrale en plus.
Faute de VF, il a bien fallu que je mette la main à la pâte et que je réalise mon second sous-titrage intégral. Pour me faciliter la tâche, je me suis appuyé sur les sous-titres italiens du DVD qui était déjà synchronisés. C'était toujours ça de moins à faire même si j'ai procédé à quelques ajustements.
Si le premier fut un succès en salle, le second connut un échec cuisant, expliquant peut-être qu'il soit resté inédit chez nous. Selon Giulio Petroni, réalisateur du premier,  Alberto De Martino, réalisateur du second aurait "fait exactement tout ce qu'il ne fallait pas faire" en laissant trop de libertés à Tomas Milian rendant le film "insupportable". Cet avis n'engage que lui mais il est vrai que le film n'a pas très bonne réputation. Pourtant, je le trouve infiniment plus réussi que le premier ! La surprise fut d'autant plus grande que je ne m'attendais pas à grand chose et que le premier, pour être franc, ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable. Malgré de bonnes idées, le film de Giulio Petroni m'avait trop semblé le c... coincé entre deux chaises. A quoi bon faire Tomas Milian un Charlot de l'Ouest si ce n'est jamais exploité ? C'est sans doute ce qu'à dû se dire le réalisateur de la suite, Alberto De Martino (auteur de quelques péplums et westerns assez mineurs) qui nous offre un film bien plus burlesque. Pour commencer le look de Providence a été amplifié pour que la ressemblance avec Charlot ne fasse plus aucun doute. Bien qu'on y trouve à aucun moment de critiques sociale à la Chaplin, les bons vieux gags des tartes à la crème et autres ballets chorégraphiés sont de retour pour un bel hommage aux codes du cinéma muet ce qu'avait oublié de faire son prédécesseur.
Tomas Milian (qui se double merveilleusement lui-même en italien) est plus déchaîné que jamais. C'est vrai, il en fait des tonnes mais justement, cela rend personnage encore plus décalé et surnaturel. Pour moi, Alberto De Martino a bien fait de lui laisser "les clés de la maison". Son personnage de Providence a prit du corps et on lui a ajouté de nombreux éléments qui viennent le rendre plus intéressant. Par exemple il se déplace désormais dans sa locomotive personnelle, pilotée par son fidèle serviteur Chinois nommé Ciao ! Cela fait penser au Kato de la Panthère Rose, ce qui n'est sans doute pas un hasard. Gregg Palmer, notre clone préféré de Bud Spencer, est de retour et son rôle m'a semblé plus intéressant que dans le premier. Il ne se contente plus d'être passif et de faire uniquement briller l'acteur Cubain. Il y a cette fois un véritable échange entre les deux personnages. Nous avons enfin là un véritable duo. Notons enfin la présence de la belle et jeune actrice française Carole André (vue dans le sublime Dernier face à face de Sergio Solima mais aussi et surtout dans les Sandokan de ce même Solima) qui à l'instar de ses compatriotes françaises Edwige Fenech ou Corinne Clery aura fait l'essentiel de sa carrière en Italie , avec moins de réussite cela dit. Et s'il y a bien des visages connus dans ce Providence, j'ai une petite pensée pour Luciano Catena et Nello Pazzafini, éternels seconds rôle du cinéma bis italien qui auront connu la consécration en interprétant des méchants d'envergure dans quelques films de Terence Hill et Bud Spencer.
A l'image du premier, ce Providence 2 est un film très très con. Mais il assume beaucoup plus ce statut, ce qui le rend à mon sens bien meilleur. Parfois,on se croirait catapulter dans une véritable BD. L'aspect visuel est d'ailleurs l'une des grandes réussite du film. L'autre réussite c'est qu'il est vraiment drôle et rythmé. Je n'ai pas honte de le dire, j'ai parfois ri aux éclats. Certains gags tombent un peu à plat (je pense notamment à celui du pigeon), mais d'autres sont si inattendus (la mouche !) qu'on est obligé de plier. Nos deux compères vont même jusqu'à construire une banque en Lego géants... ! Quelle imagination !
Le film est très axé sur la culture italienne et j'ai parfois eu bien du mal à retranscrire en VF certains jeux de mots de la VO. Providence lançant parfois des poèmes, je vous dis pas la galère pour garder le sens et les rimes... ! L'hospice des vieux bandits m'a posé pas mal de problèmes également mais je pense m'en être plutôt bien tiré. A propos de cette scène, elle est très amusante car elle abrite des gloires du westerns italien : Trinita, Te Deum, Alleluia, Django, Tressette (dont le nom est aussi un jeu de carte très populaire en italie. Il faut le savoir pour apprécier la blague), Chino (Valdez en Italien)... Le film n'est vraiment pas avare en clins d'oeil. Un vrai régal pour les fans.
Si le présentateur Mike Buongiorno apparaissait dans la scène du Quizz du premier Providence, dans sa suite nous avons encore droit à une autre vedette de la télé italienne : le légendaire Nando Martellini qui, à l'image de Thierry Roland chez nous, marqua le foot par ses commentaires passionnés. Les Italiens se rappellent avec émotion de son triple cri "Campioni del mondo !", à la fin de la finale remportée contre les Allemands en 1982. Dans le film, il analyse au ralenti une "action" de Providence à la palette. Ce film est vraiment fou !
Ennio Morricone livre une fois encore une partition de grande qualité mais assez différente de celle du premier. Moins envahissante et originale, sa musique porte le film avec bonheur. Il s'amuse a recycler quelques classiques à sa sauce tel que Le vol du Bourdon de Rimski-Korsakov. Plus difficile à percevoir, lorsque Providence invente le Popcorn (merci Providence), Ennio Morricone accompagne la scène par une musique qui n'est pas sans rappeler le style de la musique... Popcorn du groupe Hot Butter. Cette chanson électronique de 1972 connaissait alors un énorme succès et il est fort probable qu'Ennio Morricone ait réalisé un hommage à sa façon. A moins que je ne m'imagine des choses.

Je suis presque sûr que d'autres épisodes étaient prévus mais que l'échec injuste de ce film jubilatoire fut fatal aux aventures du chasseur de primes le plus déglingué de l'Ouest. Que dire de plus si ce n'est que le plus simple est encore de vous laisser voir le film en espérant que, tout comme moi, vous serez agréablement surpris. Aujourd'hui, vous pourrez enfin vous faire votre propre avis sur un film qui aura mis quarante ans pour être enfin accessibles à nous pauvres français. J'attends vos réactions avec impatience.

MISE A JOUR DU 11/07/15 : Ajout de la version 2.0.

Ajout d'une version MKV en qualité DVD de seulement 2,82 GO ! Le MKV comporte trois pistes italienne : une en stéréo, la seconde en 5.1. et la dernière en 5.1. DTS. Les sous-titres ont également été légèrement corrigés Enfin, vous aurez remarqué que j'ai changé ma traduction pour le titre du film et cela me semble bien mieux.















Liens MKV qualité DVD VOSTFR (2,82 GO) :


5 commentaires:

  1. Bah, y pas de commentaires pour ce film ? Pourtant il doit y avoir pas mal de choses à dire après le post que tu en as fait.
    Pour ma part, je viens de me rendre compte qu'il a manqué de me passer sous le nez... heureusement que je suis revenu loin en arrière sur ton blog sinon, je le ratais. Je crois que ça aurait été une grave erreure.
    Merci pour ce bijou et pour sa traduction en français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de commentaire parce que j'ai déménagé mon blog et que je n'ai pu prendre les messages avec. Rassure-toi :) Ceci dit, cela montre quand même que trop peu de gens remonte les pages pour voir ce qui a été fait avant. Et je trouve ça bien dommage.

      Supprimer
  2. Merci à toi Indianagilles pour ce second volet de Providence sur lequel j'étais complètement passé à travers jusqu'à aujourd'hui!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas pourquoi, mais les 2 providences ne fonctionnent pas.. les 2 fichiers ne sont pas lisible chez moi, pourtant tout les autres films que j'ai prit ici sont corrects, seulement eux ne fonctionne pas..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye de mettre tes codecs à jour, il n'y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.

      Supprimer