Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

dimanche 24 août 2014

|Repack] : L'ouragan vient de Navarone - version intégrale (HD, VF reconstituée + VO) & montage 100% FR (SD)


Réalisation : Guy Hamilton
Avec : Robert Shaw, Harrison Ford, Franco Nero, Edward Fox, Barbara Bach, Carl Weather, Richard Kiel
Nationalité : USA
Genre : Guerre
Durée : 125' / 124'
Année de production : 1978
Titre original :
Force 10 from Navarone

Après une mission périlleuse sur l'île de Navarone, le major Mallory et le sergent Miller, membres d'un commando des forces américaines, doivent se rendre en Yougoslavie afin d'y éliminer un traître au service des Allemands. Mais l'avion qui les transporte est touché par un obus et contraint à se poser de toute urgence. Les deux hommes sont alors capturés par l'ennemi mais, décidés à mener à bien leur mission, vont tout mettre en œuvre pour s'évader et rejoindre la Résistance.



Je n'ai jamais compris pourquoi cette suite tardive des célèbres Canons de Navarone était autant mésestimée. Un casting d'enfer (Robert Shaw, Harrison Ford, Carl Weather, Brabara Bash, Richard Kiel... et Franco Nero !), un rythme haletant, d’excellentes scènes d'actions, des maquettes de qualité que le numérique n'arrivera jamais à remplacer, de l'humour et, cerise sur le gâteau, une VF d'exception signée Jacqueline Porel. Je vais même y aller franco : je le préfère de très loin au premier film qui m'a toujours peu emballé. Hérétique ? Peut-être mais j'assume. Je vous ai déjà fait le coup avec Django alors pourquoi m'arrêter en si bon chemin ?
Je me souviens avoir découvert ce film un peu par hasard lorsqu'il a été diffusé sur M6. La photo d'un jeune Harrison Ford sur le programme télé avait dû attiser ma curiosité. Près de deux heures plus tard, je m'étais dit que j'avais passé un super moment.
Cet Ouragan n'est sans doute pas d'une originalité folle mais il est terriblement efficace. Déjà à l'époque, ce style de film semblait appartenir au passé. Ayant couté 10 millions de dollars et n'en ayant rapporté que 7,2, son échec d'alors en fit l'un des derniers du genre. A la longue, le film devint plus que rentable puisqu'en 2006, on estimait qu'il avait rapporté 25 millions. Tout vient à point...
Lorsque le DVD est sorti, tel un vieux fond de catalogue qui n'intéresse pas grand monde, j'en ai naturellement fait l'acquisition pour remplacer ma VHS vieillissante. Bien qu'heureux de le voir dans une bien meilleure qualité, j'avais été déçu par une VF qui passait régulièrement de la VF à la VO. Bien sûr, j'avais compris que certaines répliques n'avaient pas été doublées à l'époque et que c'était donc un mal nécessaire mais deux choses me gênaient. D'une part, ces petits passages ne rajoutaient absolument rien et gâchaient mon immersion et surtout, certains passages en anglais existaient bel en bien en français ! Je gardais donc précieusement ma VHS dans un coin, en espérant qu'un jour je serais capable de me faire une version qui me convienne plus. C'était bien des années avant que je ne me mette à faire des repacks.
Pourquoi un tel changement ? La VF était-elle cut ? Nos monteurs avaient-ils fait encore des leurs ? Peut-être qu'en voyant Franco Nero au casting, ils s'étaient encore dit "Oh une merde italienne qu'on va pouvoir découper". Et bien pour une fois, ils sont parfaitement innocents. C'est le distributeur American International Pictures qui aurait à l'origine procédé à des coupes et le distributeur international Columbia aurait gardé cette version. Ainsi, le monde entier avait en réalité le montage légèrement plus court. Et pour être franc, ce n'était pas bien grave car, contrairement au montage de nombreux films italiens, ça n'altérait en rien le sens du film. Du coup, s'il était logique que la VO récupère son montage intégral, il aurait été préférable de laisser le montage international pour les autres versions. Le DVD Zone 1 de MGM semble proposer les deux montages mais seul l'intégral est au bon format. J'ai cru lire qu'il existait aussi un DVD UK qui proposait les deux versions mais sur toutes les jaquettes que j'ai pu voir, ce n'était pas du tout mentionné. A noter que même en anglais, les versions proposent quelques changements notables comme une voix off différente et certains dialogues qui varient.
Est sorti aux USA, un Bluray avec montage intégrale et en VOST. L'image n'est pas géniale mais le gain avec le DVD est tout de même appréciable. Comme j'ai beaucoup de mal à faire des coupes sur des MKV, j'ai réalisé un premier repack sur ce montage en combinant la VF du DVD ainsi que la VF de la VHS.
En faisant mon repack, je me suis rendu compte de très nombreuses bizarreries sur la VF remontée sur le DVD. Des mots mal coupés, des bruitages rajoutés (mais non synchronisés...), de légers décalages, des phrases manquantes, des phrases mal placées... et bien entendu certains doublages anglais alors qu'ils existaient en français. On se demande qui sont les amateurs dans l'histoire... Un truc bien fait par-contre, ils ont judicieusement déplacé une phrase sur un autre personnage pour ne pas créer une répétition avec la phrase en VO. Si je n'avais pas vu l'original, je n'y aurais vu que du feu. Je suis bien content d'avoir gardé ma précieuse VHS et j'espère avoir remis tout ce qu'il faut et avoir réglé toutes les boulettes. Au final, il n'y a plus que 18 petites phrases qui sont sous-titrées. C'est déjà mieux.
J'ai réalisé une seconde version où j'ai coupé les petits passages en anglais. Il ne s'agit pas vraiment du montage international pour une simple raison : de nombreux passages retirés sur ce dernier étaient des passages muets ou en langue étrangère. J'ai laissé tout ça car je ne me sentais pas de reproduire le montage exact. Peut-être que si le DVD UK propose le montage international avec le bon format, ça serait intéressant de réaliser enfin une version totalement fidèle à celle que l'on a d'abord connu. En tout cas, nous avons là une version avec un doublage français intégral et sans anglais qui s'avère donc très agréable à l'écoute.
Parlons maintenant un peu du casting de ce film aux allures très "Bondienne". Son réalisateur est Guy Hamilton, celui-là même qui a réalisé à mon humble avais l'un des meilleurs Bond (Goldfinger) mais aussi les plus mauvais (Les diamants sont éternels, Vivre et laisser mourir). Le personnage principal, Malory, est interprété par Robert Shaw dont c'était l’avant-dernière apparition. Il est mort un jour avant l'avant-première qui devait donner feu à la campagne du film. Robert Shaw avait auparavant interprété le terrifiant Grant dans le James Bond, Bons baisers de Russie. Quant à la belle et trop rare Mme Ringo Starr, alias Barbara Bach elle a été révélée par L'Espion qui m'aimait... en compagnie de Richard Kiel également présent ici qui jouait l'inoubliable Requin. Et ce qui est amusant, c'est qu'Edward Fox interprétera plus tard le rôle de "M" dans le James Bond non officiel, Jamais plus Jamais ! Si l'on rajoute le fait qu'Indiana Jones a été crée car Spielberg désirait réaliser un film de Bond, on se dit que même Harrison Ford fait quelque part parti de cette belle famille.

Si je voulais tant retrouver l'intégralité du doublage français c'est qu'il est vraiment merveilleux. Comme dans Les Dents de la mer ou L'Arnaque, c'est l'éternel André Valmy qui double Robert Shaw avec une pêche d'enfer. Harrison Ford lui n'a pas l'une de ses voix habituelle mais celle de François Leccia lui sied à merveille ici, avec ce ton un brin juvénile et arrogant. Autre petite anecdote amusante : si Richard Darbois, THE voice d'Harrison Ford avait doublé Albator dans la série 78, c'est François Leccia qui l'avait doublait dans le série de 84. François Leccia qui aura doublé bien de jeunes adultes durant les années 70 et 80 nous a malheureusement quitté prématurément en 2009 à 61 ans. Pour Carl Weathers, on retrouve naturellement Med Hondo qui l'avait déjà doublé à merveille dans la série Rocky (sauf le IV). Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Franco Nero qui n'a malheureusement jamais eu de véritable voix attitrée, est cette fois doublé par Bernard Woringer. Si vous ne connaissez pas son nom, vous devez connaître sa voix que vous avez forcément entendu. Si je vous dit Richard Thornburg, l'insupportable journaliste joué par William Atherton dans les deux premiers Die Hard, ça devrait déjà vous évoquer quelque chose. Ou bien encore Rutger Hauer dans La Chair et le Sang ? Autre anecdote amusante : c'est Woringer qui double Harrison Ford dans le petit rôle du Colonel Lucas d'Apocalypse Now. Le monde est petit... Woringer nous a récemment quitté, le 22 mai 2014 à l'age de 82 ans. On continue avec Barbara Bach qui se voit doté de la voix sexy de Béatrice Delfe. Cette grande dame du doublage a prêté sa voix à tant de grandes actrices depuis les années 60 jusqu'à nos jours mais si je devais n'en citer qu'une, ce ne pourrait être que Susan Sarandon (au moins dans 35 de ses films !). Richard Kiel ayant un rôle plus bavard que dans ses deux James Bond, il est gâté puisque c'est Alain Dorval qui le fait parler avec un fort accent slave. Si sa carrière ne se résume pas à ça, il me suffit de vous dire Stallone et tout de suite, vous savez de qui on parle. Enfin, last but not least, Eward Fox est doublé par l'extraordinaire, le merveilleux, le génialissime Francis Lax qui avec son jeu inimitable rend le personnage tellement plus drôle et attachant qu'à l'origine. Francis qui nous a quitté il y a peu aussi, c'est le cadeau imbattable qu'on pouvait avoir dans nos VF. A cause de lui, j'ai bien du mal à passer sur la VO de Starsky et Hutch, Magnum ou d'Indiana Jones et le Temple maudit. Il est le symbole de mon enfance, celui sans doute "à cause de" qui je me suis tant passionné pour nos VF désormais tant décriées. Je rêvais de le rencontrer, c'est malheureusement trop tard mais il restera toujours dans mon cœur de nostalgique.
J'espère que je vous ai donné envie de découvrir ou redécouvrir ce très bon film tant décrié. Nous sommes entre gens de bons goûts, donc je n'en doute pas une seule seconde ;)

Version intégrale Version 1080p (MKV) : VO (non sous-titrée) + VF reconstituée (7,90 GO)

http://www.multiup.org/download/a4c52901c4568af034d16f1ab3c63df8/LOrgVDNvrHD.part01.rar
http://www.multiup.org/download/08d568632fe5d145e3c50173dd5d4da7/LOrgVDNvrHD.part02.rar
http://www.multiup.org/download/53e123ed6f1972950a961827d25af1ae/LOrgVDNvrHD.part03.rar
http://www.multiup.org/download/3327a0bbf5bd223e7035dd8038fa5737/LOrgVDNvrHD.part04.rar
http://www.multiup.org/download/a4d817426d9df71d2545308dddc3a10c/LOrgVDNvrHD.part05.rar
http://www.multiup.org/download/488504e78c9d0c5adebf982b552c131e/LOrgVDNvrHD.part06.rar
http://www.multiup.org/download/cefcb19cd8e53f93f8d23170e4e5dedc/LOrgVDNvrHD.part07.rar
http://www.multiup.org/download/274617bca6e53e667bf5a12eb404e848/LOrgVDNvrHD.part08.rar
http://www.multiup.org/download/be23a14ac7614e7334c624492f211824/LOrgVDNvrHD.part09.rar
http://www.multiup.org/download/603cd0ff495e1aced12920ee334d04d3/LOrgVDNvrHD.part10.rar

Montage alternatif (DVD5 avec Menu et chapitrage) : VF reconstituée uniquement (3,25 GO)

30 commentaires:

  1. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai jamais vu ce film... Je me souviens (assez) bien du premier mais j'avais zappé celui-là. Il est temps de réparer ça : tes commentaires m'ont convaincu de lui donner sa chance.
    Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Pareil que le commentaire précédent, je n'ai jamais vu ce film même si je savais qu'il existait mais les critiques que j'ai lues sur ce film étaient tellement mauvaises que ça ne m'a jamais encouragé à le regarder. Maintenant, après avoir lu la chronique d'Indianagilles, j'ai envie de le voir. Merci pour tous ces partages et toutes ces versions améliorées des Hill/Spencer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La plupart des critiques le descendent parce qu'il est la suite d'un film de guerre culte et parce qu'il n'a aucune autre prétention que de vous faire passer un bon moment. J'espère qu'il va vous plaire, moi j'adore.

      Supprimer
    2. Exact, je cite un hors-série de Télérama : "suite bizarre du film de 1961 (...) après le prologue, vogue la gaère."

      Supprimer
  3. Tout est dit, alors voilà encore un grand Merci pour tout ces Repacks. Je suis certain que je vais passer un bon moment car je n'ai jamais vu ce film...

    RépondreSupprimer
  4. Merci quand je l'avais visionné à l'epoque je l'avais trouvé plaisant mais comme tu le dis la critique l'avait completement descendu et encore de nos jours quand il est diffusé sur les chaines cinemas il est toujours aussi mal noté.....les gouts et les couleurs..

    RépondreSupprimer
  5. Tu aurais pu mettre au moins une capture (SPOILER) du pont qui s'écroule. Mon moment préféré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pont s'écroule ????? Miller n'est donc pas "un artificier de mes feeeesses !"

      Supprimer
  6. Je l'ai revu il y a quelques semaines à la télé et j'ai été surpris par la qualité des maquettes, j'avais peur que ça prenne un gros coup de vieux avec un nouveau visionnage mais elles sont particulièrement réussi (contrairement à celles de La Chevauchée Terrible par exemple).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont passé quelle version à la télé ? Avec les passages en anglais ou la version internationale ?

      Supprimer
  7. Pour être honnête, j'ai choppé le film en vol et je n'ai vu que le dernier tiers mais pas de traces de passages sous-titrés. Harisson Ford avait déjà 36 ballais à l'époque?!?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, c'était peu avant le premier Indiana Jones.

      Supprimer
  8. Merci Gilles pour cet excellent "Repack " qui donne envie mais que je ne peux pas prendre car , les deux versions proposées sont trop lourdes pour ma "bécane".

    Amicalement à vous :"Un Vrai Cinéphile".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait ces repacks il y a un moment et je n'ai pas eu le temps de faire des versions lite. Je vais essayer de les faire prochainement. Là je préparer du très lourd (même en version Lite, ça ne pourra pas faire moins de 2GO pour que la qualité reste correcte).

      Supprimer
  9. Merci pour votre réponse Gilles, j'ai déjà pris des versions Lite sur votre excellent blog.

    Amicalement: "Un Vrai Cinéphile".

    RépondreSupprimer
  10. Merci IndianaGilles pour le repack HD ! Quel incroyable casting :)

    RépondreSupprimer
  11. Bon j'ai finalement pu downloader, graver et regarder. C'est un bon film à l'ancienne comme je pensais qu'on en faisait plus en 1978 ! Encore merci Indy.
    En passant, au sujet des connections avec 007, Claude Bertrand (la voix de Roger Moore) fait aussi la voix-off du début et quelques petites voix dans le film.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'avec Claude Bertrand ça fait une connexion de plus importante :)
      Le film a en effet un côté "à l'ancienne" ce qui l'a sans doute déservi à sa sortie mais qui aujourd'hui le rend peut-être meilleur avec l'age.

      Supprimer
  12. Une petite pensée pour Richard Kiel le célèbre Requin de James Bond qui nous a quitté il y a quelques jours, peu après que j'ai mis ce repack avec lui;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je rêve d'un fanedit de Moonraker qui coupe la fin comique de toutes les scènes (y compris et surtout celles avec Requin). Pour restaurer le côté 'tueur' du personnage (qui égorge l'espionne de Rio à coups de dents même si c'est hors-champ) et pour restaurer la réputation du film qui est entachée à cause de 3 minutes de gags foireux étalés dans le film....

      Supprimer
    2. quand on pense qu' il a été prof de maths a une certaine période,
      sur que les éléves devaient se tenir tranquilles!!
      Gruik
      Captain Panda

      Supprimer
  13. Un de mes vieux souvenirs de télévision !! Merci pour ce retour dans le passé :)

    RépondreSupprimer
  14. Ah merci beaucoup pour celui ci, j'adore ce film ! Les liens sont tous morts sur Passion Repack. Ce film est extra bien qu'inférieur à son prédécesseur "Les canons de Navarone" !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso je préfère de loin cette suite, beaucoup plus fun et rythmée ! Sur Passion Repack, la VF était moins complète car tirée uniquement du DVD. Comme expliqué dans l'article, j'ai récupéré de nombreux dialogues sur ma VHS et ce n'est que plus agréable au final.

      Supprimer
  15. Ah ouais !!! Tu préfères cette suite, hmmm intéressant !!! ;)

    RépondreSupprimer
  16. salut Indianagilles j'ai vu que les liens sont morts pour le dvd te serai t'il possibles de les remettre merci.
    je te souhaite de bonne fêtes de fin d'années

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour

    La version integrale n'est plus disponible.

    Un reup stp

    Merci beaucoups

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, merci pour le travail effectué. la version intégrale n'est plus disponible, serait-il possible de la re-up, ce serait cool, encore merci !!

    RépondreSupprimer