Attention :


Les repacks proposés ici sont des versions inédites, non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog n'a aucun but commercial, et ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète, ou sur simple demande de l'ayant droits. Si la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé. Si un repack est retiré, c'est pour de bonnes raisons, inutile de me demander de le remettre.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

POUR FAIRE UN DON :

Vous voulez un peu m'aider ?
Alors, envoyez-moi un petit message via le formulaire de contact pour commencer.
Et Merci d'avance.


dimanche 10 mai 2015

[Repack 1.1] : Django (HD, VF et VOSTFR)


Réalisation : Sergio Corbucci
Avec : Franco Nero, Eduardo Fajardo, José Bodalo, Loredana Nusciak, Angel Alvarez
Nationalité : Italie
Genre : Western
Durée : '
Année de production : 1967
Titre original : Django


Deux bandes rivales, celle du major confédéré Jackson, et celle du Général mexicain Rodriguez, terrorisent un village à la frontière mexicaine. Arrive Django, un vagabond solitaire avec un cercueil...


Version 1.1 (28/07/2016)

La version 1.1 apporte les améliorations suivantes :

- correction de la tonalité de la VF
- quelques améliorations sur la synchro de la VF 

Archives : version 1.0 (10/05/2015)

Django est ce qu'on appelle un film culte. Un film qui a marqué son époque et qui encore aujourd'hui, malgré des lacunes évidentes, continue de fasciner. Mon second chat a beau s'appeler Django, pour être tout a fait franc avec vous, j'ai mis beaucoup de temps à apprécier le film de Sergio Corbucci. Je l'avais d'ailleurs déjà dit sur la fiche de sa suite plus ou moins officielle avec Terence Hill. Bien qu'il soit sans doute le western le plus connu de son auteur, difficile de voir en lui son champion, pas lorsqu'on a vu  Le Grand Silence, El Mercenario ou Companeros. Je peux le dire, la première fois que j'ai vu le film, j'ai même été très déçu. Car après une première partie enthousiasmante avec ce héros taciturne qui trimballe son cercueil mystérieux, la seconde partie avec l'arrivée des Mexicains m'a semblé bien moins poignante. Le film a presque été totalement improvisé et cela se ressentait un peu. De plus, Franco Nero n'est pas entièrement libéré dans son jeu qu'il calque ici sur celui de Clint Eastwood, bien qu'il s'y montre tout de même plus argneux. Dans la VF, Franco Nero était d'ailleurs doublé par Jacques Deschamps, la voix d'Eastwood dans les films de Leone.
Mais qu'a donc ce Django de si extraordinaire ? La Corbucci's touch, cette patte furieuse et malsaine qui font que le film baigne dans une atmosphère aussi étrange qu'unique. Cette ville morte boueuse, les hommes de Jackson encagoulés, des prostitués qui se battent dans la boue... et l'étrange photographie du film, bien poisseuse... nous font ressentir un drôle de malaise. Seul Tire encore si tu peux (d'ailleurs rebatisé Django Kill en américain) est allé plus loin dans le genre malsain. Bien que je maintienne que la seconde partie n'est pas à la hauteur de la première, j'ai appris à apprécier le film au fil des visions. Mais si vous ne l'avez jamais vu, attention à ne pas trop vous laisser enflammer par sa trop flatteuse réputation, vous pourriez être déçu. Quoi qu'il en soit, vous allez découvrir un des westerns les plus étranges que  vous avez jamais vu.
Vous le savez sans doute déjà mais ce Django eut tellement de succès que les faux Django ont pullulé de tous les côtés et encore plus à l'étranger ou le nom du héros sera accolé un peu n'importe où. Les joies du marketing... Franco Nero avait signé pour deux suites et Texas Adios devait même être l'une d'entre elle. Mais Warner mis le grappin sur l'acteur italien qui partit tourner aux USA la comédie musicale Camelot où il y rencontra la femme de sa vie Vanessa Redgrave.
Le producteur Manolo Bolognini, frère de Mauro Bolognini, trouva son nouveau Django en Mario Girotti qui devint alors Terence Hill. Sa ressemblance avec Franco Nero était frappante. Il le façonna pour en faire sa nouvelle poule aux œufs d'or. S'étant disputé avec Sergio Corbucci, il décida de confier la réalisation de la suite, qui sera en fait une préquelle, au bien plus docile Ferdinando Baldi qui n'aimait guère les westerns mais avait déjà réalisé le bon Texas Adios avec Franco Nero et le musicale Rita nel west (honteusement remonté et rebaptisé chez nous en T'as le bonjour de Trinita) avec... Terence Hill. Curieusement, alors que tout était réuni pour en faire un Django tout ce qui a de plus officiel, le personnage de Terence Hill fut repabtisé Burt Sullivan et le titre original Viva Django fut changé en Preparati la barra (Prépare ton cercueil, sans le nom de Django comme en français). Bien qu'imprégnant beaucoup moins de folie à sa réalisation, le film était une réussite. Mais s'il signa un joli succès, c'était incomparable avec celui du premier.
Pour Bolognini, Terence Hill avait l'air trop gentil, et ne pouvait donc pas être assez impitoyable pour le rôle. Il cessa de croire en lui mais la carrière du jeune vénitien était loin d'être finie... Par la suite, toutes les vedettes du cinéma italien jouèrent plus ou moins le rôle de Django : Leonard Mann, Peter Martell, George Hilton, Gianni Garko, Glen Saxxon, Ivan Rassimov... et même Gordon Mitchell, l'ex star des Peplums ! Le personnage de Django était extrêmement populaire dans les pays du tiers monde où il était vu comme le defenseur des marginaux et des Django Turques ou Brésiliens firent même leur apparition. Les allemands eux, signèrent même une version porno en 1968 nommée Django Nudo und die lusternen Madchen von Porno Hill !
Mais quid de l'original, Franco Nero ? Il reprit le rôle qui le rendit célèbre bien tardivement puisque c'est seulement en 1987 que sorti Django 2 - Il grande ritorno (en français Le grand retour de Django). Le titre n'est pas choisi au hasard et c'est la seule et véritable suite officielle du film original. Après avoir donné son accord pour le réaliser, Sergio Corbucci préféra y renoncer suite à l'insuccès du film Tex et le seigneur des abysses qui devait faire revenir sur le devant de la scène le western italien. Ce fut donc un Nello Rossati à la carrière peu fructueuse, qui eut l'honneur de récupérer le bébé. Mais ce Django 2 tant attendu surfa plutôt sur la mode Rambo dont le second épisode venait de remporter un succès fracassant deux ans auparavant. L'affiche ne laissait d'ailleurs pas planer beaucoup de doute à ce sujet. Eh oui, les producteurs italiens n'avaient pas changé ! Le film fut un naufrage et ne rapporta pas un sous. Fait amusant, on y parle d'esclavage ce qui ferait donc un point commun avec le Django Unchained de Tarantino.
Je ne vous apprendrait d'ailleurs rien en vous disant que Tarantino est un fan hardcore du film. A tel point que, bien avant son propre Django (dans lequel Franco Nero fait une apparition malheureusement un peu courte), il rendit hommage au film à plusieurs reprises, le clin d’œil le plus évident étant la scène de l'oreille coupée dans Reservoir Dogs.
Mais en 2015, Franco Nero reprendra son rôle dans un film intitulé Django Lives, dans ce qu'on espère comme la vraie suite que tout le monde attendait ! Dans celui-ci, l'histoire se déroule en 1915, Django étant devenu un consultant pour Hollywood. Mais son passé semble le rattraper... Le film sera réalisé par Joe Augustine, un ancien monteur de Quentin Tarantino.
Un petit aparté sur la musique signée Luis Enriquez Bacalov dont c'était le premier western. Elle est assez mémorable et, fait rare, s'éloigne du style Morriconien. Ce ne sera pas son dernier essai dans le genre puisqu'il signera par la suite des partitions mémorables comme celle de El Chuncho ou Le Grand Duel.
Malheureusement pour nous français, notre pays est l'un des rares à ne pas avoir profité de l'effet Django Unchained pour sortir un Bluray du film. Seule notre vieille édition DVD est ressortie pour la peine mais avec une nouvelle jaquette au visuel proche du film de Tarantino (hum hum...). Du coup, aucune version HD n'existait en français. Pour ce qui est du repack, je l'avais d'abord réalisé en prenant le Blu-ray italien comme base. La qualité de l'image n'était pas extraordinaire et le résultat me semblait décevant. Le Blu-ray anglais avait une image bien meilleure, malgré des couleurs plus fades, et j'ai donc recommencé. C'est Humungus, qui avait réalisé un joli repack qui m'avait signalé la différence de qualité entre les deux éditions. Mais comme la piste française du DVD comportait pas mal de désynchro, j'ai fait un travail très minutieux pour arranger tout ça. Et croyez-moi, c'était parfois assez calamiteux. Je pense d'ailleurs que dans certains cas, c'est le doublage d'origine qui est en cause  et que la HD nous permet de voir certains mouvements de lèvres qu'on ne voyait pas forcément avant. Surtout que parfois, on peut voir les acteurs ouvrir la bouche sans qu'aucune phrase ne sorte de leur bouche (dans toutes les versions) comme dans cette scène où Django demande à une prostituée de se déshabiller. Ceci dit, la piste était trop souvent mal synchronisée et j'ai du coup arrangé tout ça en faisant preuve une fois encore d'une grande patience. Je précise que j'ai la première édition de Wild Side et je ne sais pas si tous les problèmes ont été arrangé par la suite (ça m'étonnerait en fait). Wild Side avait tout de même fait certains efforts comme en bouchant un passage censuré et non doublé en français en remettant une tirade une seconde fois à cet endroit. L'idée était bonne, je n'arrête pas de m'en servir sur mes repacks, mais la musique déraille un peu trop et le fait que cela soit dit deux fois de suite rend l'effet un peu étrange. J'ai donc amélioré ça même si la musique pose encore un peu problème, c'est déjà bien plus discret.
Aussi, c'est parce qu'il y a énormément de corrections sur la VF qu'une version Lite est également disponible.
 

 
Liens 1.1 MKV 1080p VF et VOST (7,92 GO) :

http://www.multiup.org/download/bd99f7fc7b1e52ae70cdb3d8335e54bc/Djg.part01.rar
http://www.multiup.org/download/077d3c426688bee23e3d39211869b5ad/Djg.part02.rar
http://www.multiup.org/download/f33a8bf790463e7375093e31d47fcc14/Djg.part03.rar
http://www.multiup.org/download/df8799bc4393be255e95a9baf8d64ef3/Djg.part04.rar
http://www.multiup.org/download/5de956acdc543ba3436238d823d6e1a4/Djg.part05.rar
http://www.multiup.org/download/85baaba05af77f1d9919f521dbe9049a/Djg.part06.rar
http://www.multiup.org/download/2723c4e12281f924e0859b589f33bb2b/Djg.part07.rar
http://www.multiup.org/download/91de359bb71c65c9f3e6ead0fc3de540/Djg.part08.rar
http://www.multiup.org/download/e1b95900a2375144b392c016d70c82c2/Djg.part09.rar

Version 1.1 avi Lite Fr :

http://www.multiup.org/fr/download/d308a862881515e601b9b74995cd90b0/DjgLite.rar


MDP : indianagilles

30 commentaires:

  1. Il est tout beau ton Django... il est tout beau ton Nero... Merci ami

    RépondreSupprimer
  2. merci indiana je dois admettre que j'ai jamais trop aimer ce film il y à des films comme ça on aime ou pas mais comme je sais le taf que tu fais je vais le prendre pour lui donner une seconde chance comme on dit. en tout cas merci pour le taf @+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est loin d'être mon préféré mais j'ai appris à l'apprécier au fil des visions.

      Supprimer
  3. Merci pour ce repack et ce joli travail, contrairement à toi, c'est Le film, apres les Léone qui m'a ouvert aux spaghettis à 13 ans.Je le vois surtout comme un film d'aventure trépidant et crépusculaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai dans doute découvert trop tard et après des films que j'ai bien plus apprécié. Mais chaque vision lui est bénéfique. Surtout dans ces conditions.

      Supprimer
  4. Un grand merci pour ce repack.
    J'adore ce film depuis tellement d'années et je rêvais d'une version de cette qualité.

    RépondreSupprimer
  5. ça fait tellement longtemps que je l attendais en hd, merci beaucoup, t'es magique ^^

    RépondreSupprimer
  6. merci pour la version lite !!

    RépondreSupprimer
  7. bonjour, je viens seulement d'atterrir sur ce blog très sympa, qui j'imagine demande du travail pour restaurer des grands westerns. Pour mon premier choix ce fut Django et je me demandai qu'elle était la différence avec la version HD et la version Lite ?
    J'ai pris la version Lite car moins grosses, mon DD commence à être chargé, mais est ce moins net quant à la qualité ?
    Je peux aussi brancher un câble HDMI sur ma télé au besoin (c'est comme ça que je regarde mes films downloadés)
    A bientôt sur ce super blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version Lite c'est une version légère donc oui, en qualité ça n'a rien à voir. C'est pas en HD, c'est très compressé... c'est fait pour être regardé mais évidemment, si tu veux voir le vrai boulot, c'est sur la grosse version vers laquelle il faut se tourner. Mais si c'est juste pour regarder et basta, la version Lite est faite pour ça.

      Supprimer
  8. La version Lite sert aussi aux seuls possesseurs de tv , non muni de cable hdmi , et qui veulent profiter du long métrage sans avoir la qualité optimale ( le plus souvent , sur une clé usb)
    ( je doute fort qu' une clé usb lise les 8 Go, si?)

    merci pour la découverte ou re, de ces films sousestimés ,,et de nous faire paratager un pan du ciné que tu affectionnes particuliérement dans deux versions différentes ( la lite et la totale!)

    courage pour la suite!

    RépondreSupprimer
  9. salut merci pour ce "vrai" django , le seul franco néro qui me plait vraiment , en même temps j'ai pas vu tout ces films , comme disait quelqu'un ici avec la version de terence hill on peut même faire un seul film , car les deux s'emboitent bien .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C 'est vrai ? Pourtant Companeros et El Mercenario me semblent bien supérieurs non ? Franco Nero a également tourné dans Texas Adios, Le Temps du massacre, Keoma, Jonathan des Ours, L'homme l'orgueil la vengeance, Et vive la revolution... Perso j'aime beaucoup ses choix.

      Supprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Merci beaucoup pour le reupload de Django! Mais au péril de recevoir ma claque, il manque le fichier 8 :) Brad

    RépondreSupprimer
  12. bonjour

    oui en effet il manque le fichier 8

    cordialement Alex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf ! Il a dû foirer au moment de l'upload. Malheureusement, j'ai viré tous les fichiers. Je vais donc devoir tout réuploader et vous tout reprendre. Désolé.

      Supprimer
  13. pas grave merci pour tout ce que tu fait

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce classique et pour le taf que tu as fait!

    RépondreSupprimer
  15. Je ne l'avais vu qu'une fois dans de très mauvaises conditions (TVRip) qui m'avaient empêché de bien l'apprécier. Ce repack HD est de toute beauté, les couleurs sont sublimes, le son est clair et puissant, la définition au rasoir. Du bon, du très bon boulot qui rend justice à ce sommet du western spaghetti. Dans un autre genre un repack du Zorro de Duccio Tessari (avec Alain Delon dans le rôle-titre) est-il prévu ? Je le cherche partout (mais sans succès) dans une qualité appréciable. De même que le "Inglorious Bastards" de Enzo G. Castellari (titré "Une poignée de salopards en français). Grazie mille ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Zorro avec De l'on est sorti il y a un an ou deux dans une belle édition DVD. Je ne crois pas qu'il y ait de copies HD par contre.
      Inglorious, il me semble qu'un repack HD avec VF circule sur la toile.

      Supprimer
  16. Merci pour ces précisions ;) ! En revanche, concernant Zorro, je suis tombé sur un article concernant le BluRay. Si ça peut renseigner, voici le lien de l'article : http://www.blu-ray.com/movies/Zorro-Blu-ray/53846/ L'image a l'air plus que correcte, quoiqu'un peu bleutée, mais il n'est proposé qu'avec une seule piste son... en anglais :( :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "De l'on"... merci le correcteur orthographie !!!
      Ah, ça peut être sympa une version HD, en effet. Peut-être que le DVD est tiré de la même source, en fait. A voir.

      Supprimer
  17. Et concernant le repack HD d'Inglorious Bastards, je viens juste de le trouver sur le blog humungus-Ciné-Bis-Art ;)
    Toujours dans le cinéma italien, je cherche L'Armée Brancaleone de Mario Monicelli en version HD (si elle éxiste) ou en repack. Avez-vous des infos à ce sujet ? Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seul le second Brancaleone existe en HD, il vient d'ailleurs de sortir officiellement le mois dernier chez nous. Je comptais mettre un TVrip HD + sous-titres français sur mon blog avant de l'apprendre, l'image était magnifique, mais j'ai bien entendu annulé quand j'ai su pour la sortie. Le premier n'est, à ma connaissance, curieusement jamais passé en vraie HD à la télévision italienne. Etrange qu'il n'ait pas restauré le premier épisode qui reste pourtant le préféré des deux.

      Supprimer
  18. Dommage... :( Le premier est vraiment monumental avec un Vittorio Gassmann des grands jours (comme à son habitude, donc ;) ). Je vais garder très précieusement mon DVDrip VOSTFR dans ce cas ;) Je ne connais pas le second film mais s'il est sorti en BluRay ça va être l'occasion de rattraper mon retard. Merci pour toutes ces précisions :)

    RépondreSupprimer