Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

mardi 8 mars 2016

Quand y en a marre... ?

Une petite news rapide pour vous signaler le réupload de 3 films :


Les 3 films redébarquent de plus dans des versions améliorées puisque j'ai corrigé le problème de tonalité sur chaque film (voir cette news pour plus d'info).
Pour Nico l'arnaqueur, 3eme aventure du Maréchal Giraldi, j'ai également actualisé mes vieux sous-titres qui sont bien plus pro désormais et également mis à votre disposition une version en qualité DVD. Le DVD n'est pas exceptionnel à la base donc ne vous attendez pas non plus à du 4K Ultra HD Mega pixel Dolby mega ouf. Mais en attendant, on a pas mieux.

lundi 7 mars 2016

Mon hommage à Patrick Floersheim

 
C'est tombé il y a deux jours : le comédien Patrick Floersheim est décédé des suites d'une longue maladie à l'age de 71 ans.
Stupeur générale, je ne m'y attendais pas et j'ai mis du temps à réaliser la mauvaise nouvelle. C'est peut-être aussi pour ça que j'ai mis autant de temps à réagir et à écrire mon petit hommage. Après tout, si je commence à écrire une chronique pour chaque comédien qui nous quitte... Mais non, je ne pouvais décemment pas ne rien écrire sur ce grand bonhomme que j'ai toujours adoré et toujours cité en exemple comme l'une des justifications même du doublage français.
"Pat" Floersheim, n'était pas qu'une voix inoubliable, c'était aussi un excellent comédien que j'aimais également voir à l'écran. Car contrairement à beaucoup de ses camarades du doublage, Patrick a également fait une jolie petite carrière devant la caméra, apparaissant ici et là dans des productions plus que notables. Vous vous souvenez de cet homme qui mettait K.O. Harrison Ford d'un seul coup de pied dans le Frantic de Polanski ? C'était lui ! Fortiche le Pat ! A une époque où le net n'existait pas et qu'il était difficile de connaître le visage de ceux qui prêtaient leur voix avec tant de talent à tous ces comédiens étrangers, je me souviens avoir jubilé en comprenant que l'ami de Thierry Lhermitte dans le trop sous-estimé thriller Elles n'oublient jamais, c'était également lui. La célèbre voix française de Michael Douglas apparaissait là, devant moi, et il y avait même un petit air de ressemblance. Mais ma plus grande surprise fut le jour où je revis un film qui m'avait beaucoup marqué durant mon enfance : 36 15 code Père Noël de René Manzor. Bon sang mais... ce tueur psychopathe taciturne ce n'était nul autre que Patrick Floersheim ! Dans ce dernier film, il faisait preuve d'une incroyable présence et montrait à tous si besoin est qu'il n'avait même pas besoin de sa voix pour prouver ses talents de comédien. Ce film bien trop méconnu au vu de sa qualité, n'est jamais sorti en DVD dans notre pays. Scandale. Il avait pourtant eu droit à une sortie Laserdisc dans les années 90. Ce film que j'ai découvert lors de sa première diffusion sur Canal+ passa par la suite assez rarement à la télé. Mais j'avais réussi à l'enregistrer et je l'avais mis à disposition sur mon blog il y a quelques années. Je vous invite donc à le (re)découvrir en vous rendant ici.

René Manzor et Patrick Floersheim se retrouvèrent quelques années plus tard pour tourner ensemble l'un des meilleurs épisodes de la série du Jeune Indiana Jones qui se déroulait pendant la bataille de Verdun. C'est amusant de se dire qu'après avoir mis K.O. le vrai Indiana Jones, Patrick venait cette fois en aide au jeune, interprété par Sean Patrick Flanery.

Mais comment ne pas me pencher un peu plus à présent sur sa formidable carrière dans le doublage ? La plupart des hommages que j'ai lu ne cessent de le présenter comme LA voix de Robin Williams. Pourtant, s'il lui a prêté sa voix dans une dizaine de films (et peut-être même dans les plus importants comme Good Morning Vietnam, Le Cercle des poètes disparus et Mme Doubtfire) c'était plutôt Michel Papineschi qui était considéré à juste titre comme la voix officielle française du comédien.
Non, Patrick était surtout et avant tout la voix indissociable du comédien Michael Douglas. Depuis qu'il l'avait doublait dans Liaison Fatale, ils ne s'étaient pratiquement plus quittés. Leur voix se ressemblaient d'ailleurs pas mal, elles avaient toutes deux ce timbre à consonance métallique comme j'aime l'appeler. Patrick Floersheim doublera Michael Douglas dans une trentaine de films, La Guerre des Roses, Black Rain, Basic Instinct, The Game... jusqu'à Ant-Men sorti en 2015. Ce sera dur de prendre la suite.
Patrick a également souvent doublé Jeff Bridges, dans une vingtaine de films ce qui n'est pas négligeable non plus. Il a également souvent doublé Ed Harris, Christopher Walken, Chris Cooper... Michael Chiklis dans l'excellente série The Shield. Pourtant, Patrick m'a souvent marqué sur des acteurs qu'il n'aura pas souvent l'occasion de doubler. Parmi mes doublages cultes et inoubliables je me dois de vous citer Peter Weller dans Robocop (et pourquoi diable ne l'a-t-il pas redoublé dans le 2 ?), Mel Gibson dans les deux premiers Mad Max, Kurt Russell dans New York 1997 et The Thing, Jeoffrey Rush dans les quatre Pirates des Caraïbes, Ralph "65" Brown dans Alien 3, James Belushi dans Double Détente, Bruce Campbell dans Evil Dead 3 ("Chez prix bas, les prix sont bas" )!. Patrick savait tout jouer et tout doubler. Il savait être drôle, triste, tendre, effrayant... un génie.
Mais Patrick a doublé tellement de pointures que ça en donne le tournis. Allez, un dernier petit listing pour la route : Dustin Hoffman, Arnold Schwarzenegger, Tom Beranger, Dennis Hopper, Willem Dafoe, Harvey Keitel, Bill Muray, Martin Sheen, James Wood, Ralph Fiennes... et même Paul Newman et Robert Shaw dans les très discutables redoublages de La Tour Infernale et Les Dents de la mer. A ce sujet, j'ai eu un jour la chance d'échanger quelques mots avec lui et c'est sans appel qu'il m'avait déclaré être parfaitement d'accord avec moi sur la qualité et l'inutilité de ces redoublages. Des redoublages exécutés à la va-vite et à l'économie qui n'auraient jamais dû remplacer officiellement les originaux. Modeste et lucide avec ça.
Je me souviens également du doublage de la version CD du jeu Dune où il doublait Leto. C'était une époque où les doublages dans le jeu vidéo était rarissime et encore plus en français. Patrick a donc été un sacré pionnier en la matière. Mais peut-être que l'expérience ne lui a pas plu puisque je ne crois pas qu'il ait par la suite retenter l'expérience dans ce milieu.
Enfin, je ne pouvais terminer mon hommage sans rappeler que Patrick Floersheim a également été directeur artistique, en grande partie vers le milieu des années 2000. On peut par exemple citer les séries Weeds, Ghost Squad ou le long-métrage d'animation Wallace et Groomit : le mystère du lapin-garou parmi ses plus belles réussites.
Le 36 15 Père Noël ne répondra plus mais Patrick Floersheim nous laisse, comme d'autres illustres collègues qui nous ont quitté avant lui, avec un immense héritage qui je suis sûr, continuera de fasciner des générations de cinéphiles. Merci pour tout Patrick.


dimanche 6 mars 2016

Lupin une fois... Lupin deux fois...


Voici la suite tant attendue des aventures de Lupin III. Les épisodes 9 à 16 sont désormais disponibles, j'espère que vous les apprécierez à leur juste valeur. Plus qu'une fournée et vous aurez l'intégrale de la première série dans une version comme vous n'aviez jamais osé en rêver.
Les épisodes 1 à 8 ont également été réuploadés au passage avec un meilleur sous-titrage pour la VO. Jmaster le grand a entre autre corrigé quelques bévues et amélioré le timing de ceux-ci. Pour ceux qui ont déjà pris les précédentes versions, j'ai uploadé les sous-titres corrigés à part. Les épisodes suivants ont bien entendu été mis directement dans leur version corrigée et définitive.
Pour ceux qui se demandent si la deuxième série va également débarquer ici, la réponse est définitivement oui. Si la qualité HD n'est pas aussi bonne que pour la première, le bond qualitatif avec les DVD reste énorme. VF, VI et VOST seront encore une fois de la partie (apparemment, vous appréciez beaucoup la VI, ça me fait bien plaisir car elle en vaut largement la peine). Et pour ce qui est des épisodes inédits en France, Jmaster est en train de vous sous-titrer tout ça. Génial non ? Mais il faudra de la patience pour que l'on arrive au bout des plus de 150 épisodes que compose cette génialissime série. Mais entre temps, ne vous inquiétez pas, on aura d'autre chose à vous proposer.

Pour télécharger les épisodes de la première série, rendez-vous sur la fiche ici.