Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

dimanche 16 octobre 2016

[Repack] : Les Derniers jours de Pompei (1984) - Montage Intégral US (VF et VO) et Français (VF)


Réalisation : Peter Hunt
Avec : Franco Nero, Nicholas Clay, Duncan Regher, Olivia Hussey, Ned Beatty, Brian Blessed
Nationalité :USA/UK/Italie
Genre : Péplum
Durée : Montage français en 3 partie (1H40 + 1h46 + 1h34) Montage intégrale en 2 parties (2h23 + 3h07)
Année de production : 1984
Titre original : The Last Days of Pompeii

Rome, superbe et intouchable, rayonnait sur le monde. Un peu plus au sud, à l'ombre du Vésuve, se trouvait la ville portuaire de Pompéi, lieu de résidence d'été de la noblesse. Pompéi tirait sa fierté de son commerce et de sa vie culturelle. Mais les forces de décadence et de corruption issues de Rome, l'envahissait peu à peu. Pourtant, une foie nouvelle commençait à se répandre dans le pays. Une foie qui allait lentement se fortifier, et à jamais décider du sort de l'Empire et de celui de Pompéi...

Trailer réalisé par un fan

Je remercie infiniment Willy le Belge pour m'avoir fourni ses enregistrements de la série.
Gloire à toi, Willy ! Un grand merci également à Askell PP pour sa traduction.


C'est curieux de constater à quel point certaines choses m'ont marqué... alors que je n'en ai finalement que peu de souvenirs. De cette luxueuse mini-série datant de 1984, je ne gardais finalement que de brèves images dans un coin de ma tête. Des combats de gladiateurs, beaucoup plus sérieux que dans mes BD d'Asterix, un héros qui ressemblait à s'y méprendre au Musclor de mon dessin-animé fétiche... puis ce bon vieux Dominic de Super Copter... sauf qu'il était venu sans hélicoptère et qu'il portait un casque bizarre. Il y avait aussi la belle Juliette qui avait troqué son Roméo pour Lancelot ! Puis, bien sûr, cette irruption volcanique qui causait bien des dégâts et dont la lave allait recouvrir à jamais un pauvre chien, et ça c'était triste. Et la musique du générique avec son incroyable crescendo... Cela vous parait vague ? Bizarre ? C'est pourtant ça, les souvenirs les plus clairs qui me restaient de cette série.
Wikipedia parle d'une diffusion française en 1987. Cela me semble un brin curieux car l'un des comédiens du doublage français, Pierre Garin, est mort en 1985. La série avait-elle été doublé deux ou trois ans avant sa première diffusion ? Cela me semble peu probable. Peut-être est-ce une erreur ou s'agissait-il de la date de la dernière rediffusion ? Car curieusement, il semblerait que malgré son succès et ses immenses qualités, la série ne soit jamais repassée sur nos chaines françaises. En étant si longtemps invisible, il semble assez logique qu'elle soit aussi injustement tombée dans l'oubli.
Je n'avais jamais revu la série depuis les années 80. Il y a quelques années, j'avais acheté les DVD italiens, et j'avais été surpris de voir Franco Nero en gros sur la jaquette, je ne me souvenais absolument pas de sa présence alors qu'il avait quand même le mega rôle du méchant. Mais la qualité d'image VHS et le doublage moyen en italien m'ont toujours empêché de me relancer dans la série dans de pareilles conditions. Je ne voulais pas bousiller les vagues mais beaux souvenirs que j'en avais.
Aussi, j'ai souvent réclamé ici ou ailleurs, si quelqu'un possédait un enregistrement français de la série. Longtemps, cette requête est restée sans réponse. Je commençais même à désespérer lorsque Willy le Belge me contacta pour me dire qu'il avait bien ce que je cherchais depuis si longtemps ! Willy m'envoya deux fichiers comportant les 3 épisodes de la mini-série. Les deux premiers avaient un très bon son, le troisième un peu moins, mais rien de bien grave. En me passant à peine quelques secondes de la VF, des souvenirs m'ont sauté aux oreilles : Richard Darbois, Jean-Claude Michel, Philippe Dumat, Perette Pradier, André Valmy, René Bériard, Jean-Pierre Leroux, j'en passe et des meilleurs... Que des voix d'exceptions qui m'ont tellement marqué et qui, à mon sens, rendent la série encore meilleure. Voilà sans doute pourquoi, inconsciemment, je me refusais de revoir la série en italien.
Maintenant que j'avais le son, il me fallait lui joindre une meilleure image. Ma première idée fut de repacker la série avec les DVD italien. Mais j'avais oublié la qualité de ces derniers. L'amélioration avec les VHS de Willy n'aurait pas été flagrante. De plus, je me suis vite rendu compte qu'il manquait des scènes sur le montage italien. J'ai donc regardé si entre temps, la série était depuis sortie ailleurs : aux USA et en Allemagne. Peut-être même en Espagne. J'ai opté pour le DVD Allemand, car il était déjà au format Pal. L'image était bien meilleure, c'était de la belle qualité, j'en étais très satisfait. Je commence donc mon repack et... bon sang, même si ce n'était pas aux mêmes endroits, là aussi des scènes semblaient coupées ! Notre version française était-elle la version la plus complète existante ?
Avant de le commander, j'ai cherché à savoir si le DVD américain était plus long que l'allemand. Pas facile d'avoir des infos, mais je suis tombé sur un rip des DVD sur Youtube... et les scènes absentes étaient bien présentes. Ouf ! Je me suis donc fait rembourser le DVD allemand et j'ai commandé l'américain.
Après avoir mis ma VF à la bonne vitesse, j'ai pu rerecommencer mon repack. Et là... je me suis rendu compte que c'était notre VF qui avait des scènes en moins !!! Incroyable mais vrai : les quatre versions que j'avais eu en mains avaient quatre montages différents ! Le montage français et américain avaient découpé la série en trois épisodes mais de durée différente et assez peu logique. Quant au montage italien, il était lui coupé en 4 épisodes, histoire de faire un peu d'audimat une journée supplémentaire. Quant au montage allemand, j'ai oublié. Mais pas facile de s'y retrouver là-dedans.
Mine de rien, il y avait quand même pas mal de petites choses coupées au montage français. Si les coupes du montage italien semblent plus ressembler à de la censure (par exemple, on ne voit pas les chrétiens être jetés aux lions, même s'il n'y a absolument aucune image de violence), celles du montage français ressemblent plus à des coupes pour des questions de rythme.
J'ai tout d'abord réalisé une version intégrale avec le montage américain. Du coup, il y a  à peu près 20 minutes de scènes non doublées qui ont été sous-titrées par le valeureux Askell PP, que je remercie bien bas pour son travail. Je remercie également Carmelo Mike qui avait commencé cette base besogne, mais qui a passé la main à cause de son emploi du temps surchargé. La plupart de ces scènes développent encore plus certains personnages et s'avèrent fort intéressantes à voir. Elles approfondissent encore plus le côté romance de la série, et certains personnages, comme celui joué par Sir Laurence Olivier (qui en fait des tonnes), devient beaucoup moins anecdotique.

Il me fallait désormais réaliser une seconde version : le montage français. La VF était un tel bijou qu'elle méritait d'avoir sa version sans interruption avec une autre langue, ce qui est toujours un peu gênant.
Je vais vous épargner les ignobles souffrances que j'ai eu pour importer le second DVD de la série dans mon logiciel de montage. Mais sachez juste que si le premier n'a posé aucun souci, le second ne voulait rien savoir. En gros, j'avais réussi à le faire, mais en perdant trop en qualité au passage. J'ai fait mille et un essais pour remédier à ça, à chaque fois il y avait un nouveau souci. A devenir dingue. Après deux jours de tentatives, j'étais près à renoncer lorsque je suis tombé sur le logiciel de conversion Monvavi vidéo qui me permit de réaliser le miracle avec une perte minime. La version test ne convertissant que la moitié de la vidéo avec une grosse écriture en plein milieu, j'ai donc acheté le logiciel pour la bonne cause... Après tout, il m'avait sorti d'une bien belle impasse. Merci encore à vos dons, car sans eux, pas sûr que j'aurai pu me le permettre.

Après cette loooooooooongue introduction technique, il est bien temps de vous parler de la mini-série en elle-même. Elle est signée Peter Hunt, le plus grand monteur que la saga James Bond ait connue. Peter Hunt a également signé, en tant que réalisateur, l'un des plus mémorable opus de la saga Au Service Sercret de sa Majesté, avec pourtant le moins mémorable des Bond, Georges Lazembi. Ceci dit la prestation moyenne de l'acteur Australien était largement sauvée en français par le doublage du majestueux Jean-Claude Michel.
Pourtant extrêmement talentueux, Peter Hunt n'aura pas connu la grande carrière de réalisateur qu'il aurait mérité. Outre ce James Bond et bien évidemment cette magnifique mini-série, on lui doit le film Gold, avec Roger Moore, un épisode de la série Amicalement Votre, donc toujours avec Roger Moore et Les Oies Sauvages 2, suite d'un film avec... Roger Moore, mais qui ne joua pas dans cette suite. Marrant non ? Ce qui l'est moins, c'est que Richard Burton mourut durant le tournage des Oies sauvages 2 en 1984 et que le film fut terminé sans son premier rôle sur lequel l'éventuel succès reposait. Cela aurait-il fait du tort à la carrière de Peter Hunt ? Possible, car après ça, il ne tourna que très peu. On peut tout de même signaler en 1987, le film Protection Rapprochée avec Charles Bronson en mode "faut bien payer ses impôts". Trois choses à retenir toutefois de ce film : d'une, c'était la dernière fois que le couple Charles Bronson et Jill Ireland jouait ensemble à l'écran, de deux, William Hayes, l'homme qui inspira Midnight Express y faisait une apparition, et de trois, ce fut le dernier film de Peter Hunt au cinéma. Peter Hunt nous a quitté en 2002 à l'age de 77 ans.
Par le pouvoir du crâne ancestral !

Passons maintenant au casting. Autant vous dire que j'ai pas fini, tant il est riche et intéressant. Le héros que je prenais pour Musclor, était en fait l'acteur Canadien Duncan Regehr. Révélé par la série, c'est à la télé qu'il fit essentiellement carrière puisqu'il joua dans des épisodes de V ou Arabesque. Mais il joua surtout pendant trois ans Zorro dans la série des années 90 qui, sans être aussi mythique et réussie que la série avec Guy Williams, était fort agréable. Au cinéma, son rôle le plus célèbre est celui de Dracula dans Monster Squad, film plus ou moins culte des années 80, à la croisée des Goonies et de SOS Fantômes, mais franchement pas du même niveau. N'empêche que pour moi, il aurait fait un Musclor plus fidèle que Dolf Lundgren. Il est doublé en français par Richard Darbois et rien que pour ça, il a la classe, même en slip.


Est également présent le britannique Nicholas Clay, dont la carrière au cinéma n'aura jamais vraiment décollé malgré sa sublime prestation de Lancelot dans Excalibur de John Boorman. S'il s'agit sans doute de sa prestation la plus mémorable, il aura également joué dans le très bon Hercule Poirot, Meurtre au Soleil de Guy Hamilton. La même année qu'Excalibur, il se retrouve également en tête d'affiche de l'étrange adaptation de L'Amant de Lady Chatterley produit par la Canon, avec à ses côtés Sylvia "Emmanuelle" Kristel. Avec une telle partenaire et un tel producteur, il n'est pas étonnant que l'adaptation ait légèrement dérivée vers le film érotique à la M6, comme on disait dans les années 90. Je pense que Nicholas Clay ne s'attendait pas à se retrouver embarqué dans une pareille production. Clay aura finalement connu, lui aussi, une belle carrière a la télévision, il joua dans des épisodes de la
Lance mon salaud !
série Higlander, Taggart, Shelock Holmes, Robin des bois... et retrouva même Duncan Regerh, le temps d'un épisode de Zorro. S'il n'a pas vraiment percé au cinéma, c'est aussi parce que Nicholas Clay était avant tout un grand acteur de théâtre, figurant même dans plusieurs productions de Laurence Olivier (qui joue donc le rôle de Gaius dans Les Derniers Jours de Pompei et qui est doublé en français par René Bériard). Les dernières années de sa vie, il enseigna même l'art dramatique à la célèbre Royal Academy of Dramatic Art de Londres. "A la fin de sa vie" ? Et oui, malheureusement, notre bon Nicholas nous a quitté en 2000, à seulement 53 ans, victime d'un cancer du foie. Il est doublé en français par Eric Herson-Macarel, la voix française de Daniel Craig. Décidément, Peter Hunt, Guy Hamilton et maintenant Herson-Macarel, tous les chemins ne mènent ni à Rome, ni même à Pompéi, mais bien à James Bond.

Le grand méchant Arbaces est joué par Franco Nero. A cette époque, la carrière du bon Franco était sur la pente descendante. La belle époque du western et du policier à l'italienne commençait à être un peu lointaine. Il prouve ici qu'il était loin d'être fini et sa carrière allait bientôt connaître un nouvel élan. C'est Jean-Claude Michel qui le double en français.
Autre présence notable, l'américain Ned Beatty, célèbre pour son rôle d'Otis, l’acolyte un peu crétin de Lex Luthor dans le Superman de Richard Donner. Il aura également marqué beaucoup de monde pour avoir été violé dans le Délivrance de John Boorman. Il joue ici le rôle d'un marchand assez pingre, et ce qui est plutôt amusant, c'est qu'il est doublé en français par Philippe Dumas, célèbre voix française d'Obiwan Kenobi et... de Picsou !
Également présent, le Britanique Brian Blessed, un autre grand acteur de théâtre ayant œuvré pour la Royal Shakespeare Company. Il n'est donc pas étonnant de le retrouver dans les adaptations cinématographiques de plusieurs œuvres du grand William, telle que Beaucoup de bruits pour rien, Hamlet, Le Roi Lear, Henri V, Macbeth... Et pour le côté moins sérieux, il a quand même été le Roi des hommes oiseaux, Vultan, dans le aussi kitch que culte, Flash Gordon (A-aaaaaaaaaah) ! Il est doublé en français par le truculent Pierre Garin, dans ced qui est peut-être l'un de ses ultimes doublages.
L'Américain Ernest Borgnine, l'un des plus mémorable second rôle du cinéma et de la télévision, fait également parti de cette prestigieuse distribution. Oscarisé pour son rôle de Marty en 1956, il connaîtra une carrière de plus de 50 ans et jouera dans tous les genres et pour les plus grands : Sam Peckinpah dans La Horde Sauvage, John Carpenter dans New-York 1997, Robert Aldrich dans Les Douze Salopards... et même Sergio Corbucci dans Un Drôle de flic. Pour la télé, il est l'inoubliable interprète de Dominic dans la série désormais bien ringarde, Super Copter. Il ne cessera jamais de tourner et ceci jusqu'à son décès en 2012, à l'age de 94 ans. Curieusement, il n'est pas doublé par l'une de ses deux voix françaises les plus célèbres, donc ni Henry Djanik, ni André Valmy, mais Edmond Bernard, "l'autre" voix française de Charles Bronson (Un Justicier dans la Ville 2, Soleil Rouge...) mais aussi "l'autre" voix française de Lee Van Cleef (Le Grand Duel, New-York 1997). Mais comme toujours, Edmond Bernard est excellent et fait honneur à ses prédécesseurs.
Pour terminer avec les hommes, les plus observateurs d'entre vous reconnaitrons le temps d'une courte scène, l'acteur/cascadeur/maître d'arme Italien Benitto Stefanelli, qui a tellement œuvré dans le cinéma italien. Des westerns au films policiers, en passant par les films de Terence Hill et Bud Spencer... cela fait bien plaisir de le revoir, même si ce n'est que trop furtif. Il est doublé en français par Hervé Jolly, l'actuelle voix française de Clint Eastwood.

Il est grand temps de parler des rôles féminin, si vous le voulez bien. Bien qu'elle avait déjà une jolie carrière au cinéma durant les années 70, la série révéla la très belle Britannique Lesley-Anne Down. Du coup, dans les années 80, c'est la télé qui fit d'elle une star, avec comme rôle le plus marquant, celui de la bien malchanceuse femme de David Caradine dans la série Nord et Sud. Elle joua ensuite dans Dynastie, Dallas (téléfilm de 1990), Amour Gloire et Beauté... rien de bien glorieux justement, et pour ce qui est de la beauté, elle succomba à l'appel à la chirurgie esthétique, ce qui eut pour résultat de figer à jamais son sourire, à l'image de celui du Joker dans Batman.. Au cinéma, elle eut Harrisson Ford comme partenaire dans Guerre et Passion de Peter Hyams et Pearce Brosnan (encore James Bond !) dans Nomads de John Mc Tiernan. En français elle est doublé par une voix très connue... mais je n'arrive pas à mettre le nom dessus. J'ai curieusement plus de mal avec la voix des femmes, mais les spécialistes devraient rapidement l'identifier.
Tenant un rôle moins important, mais néanmoins notable, l'Italienne Marilù Tolo. Mannequin dès 15 ans, cette belle et grande brune pétillante aura tourné pour bien des pointures : Vittorio De Sicca dans Mariage à l'Italienne, Federico Fellini dans Juliette des Esprits, Jacques Deray dans Avec la peau des autres, Jean-Luc Godard dans le film à sketch Anticipation ou l'amour en l'an 2000, Luchino Visconti dans Les Sorcières, Dario Argento (avec qui elle se serait très mal entendue) dans le méconnu Cinq jours à Milan... Elle tourna dans des Péplums, des westerns, des comédies érotique... La belle n'aura jamais eu froid aux yeux et se montrera souvent en tenue d'Eve. Mais elle était dépressive et Les Derniers jours de Pompei sera son dernier rôle à l'écran ! Personnage troublant et insaisissable, elle semble s'être totalement retirée de la vie publique et vit désormais quelque part aux USA. Je vous invite à aller lire ce très bel article qui détaille bien plus sa vie et sa carrière. Pour l'anecdote, elle serait l'inspiratrice de la chanson Marilu de Gainsbourg. Elle est doublée en français par Joëlle Fossier, actrice que l'on entendait surtout dans les années 80 et 90. Elle a surtout doublé des séries télés, comme Dallas, Dynastie, Cosby Show... mais au cinéma, on retiendra avant tout ses doublages de Cherie Lunghi (la Reine Guenièvre) dans Excalibur et celui de Tanya Robert dans... le dernier James Bond de Roger Moore, Dangereusement Votre. Il est partout cet espion !
Enfin, last but not least, comment ne pas vous parler la belle actrice Argentine Olivia Hussey, l'éternelle Juliette dans le Roméo et Juliette de Franco Zeffirelli qui la révéla à l'age de 16 ans ? Elle ne connut pas non plus la belle carrière qui s'offrait à elle. Comme son partenaire ici, Nicholas Ray, elle jouera également avec Peter Ustinov dans une aventure d'Hercule Poirot, l'excellent Mort sur le Nil. Mais c'est la télé qui lui offrit ses meilleurs rôles : la vierge Marie dans Jésus de Nazareth, (toujours de Zeffirelli) ou encore la mère de Norman Bates dans la sous-estimée préquelle télévisée du chef d’œuvre d'Alfred Hitchkock, Psychose IV : Le commencement. Elle qui jouait souvent les douces jeunes filles démontrera une autre facette de son grand talent sous employéAutre rôle notable, bien que furtif, son apparition dans le téléfilm "Il est revenu", adaptation mi figue mi raisin du Ça de Stephen King.
Comme on ne la voit pas assez à mon goût, voici quelques photos de celle qui fut sans doute mon premier amour. Dommage qu'elle n'avait d'yeux que pour son Roméo en collants. Comme vous êtes un peu coquins, vous avez même droit à une photo de la belle ingénue garantie 100% "à poil".




La fameuse photo "à poil". Alors, heureux ?
Vous me semblez déçus. Consolez-vous avec cette photo tirée de la fameuse scène du balcon où apparemment il n'y avait pas que Romeo.
MONTAGE FRANÇAIS (VF) :

1ere partie (5,78 GO) :

http://www.multiup.org/download/dcb8e6e8820a64cc4f784d2bafed4c43/LDnJDPpMtFr1.part1.rar
http://www.multiup.org/download/9a218b31b9c68f5a105a4096974e3d35/LDnJDPpMtFr1.part2.rar
http://www.multiup.org/download/52401da7250f7fbcca7e1aeb1f7ab6d4/LDnJDPpMtFr1.part3.rar
http://www.multiup.org/download/3955558c8f70e75e9e6e82e90bdd3bd7/LDnJDPpMtFr1.part4.rar
http://www.multiup.org/download/2493e38ab3aa472bcde4a0a8e9fe013e/LDnJDPpMtFr1.part5.rar
http://www.multiup.org/download/e598ea19af4f7cd84f4a70ed23eea8c7/LDnJDPpMtFr1.part6.rar

version Youtube : 



2eme partie (6,08 GO) :

http://www.multiup.org/download/9c1e014e976e5c38ed66a804c9c8a418/LDnJDPpMtFr2.part1.rar
http://www.multiup.org/download/96c2439c9382b3afd473c8e5706cf755/LDnJDPpMtFr2.part2.rar
http://www.multiup.org/download/ed69004c6ebdef74a7044ab6ae211d92/LDnJDPpMtFr2.part3.rar
http://www.multiup.org/download/f4c30d0206eabb52e8c601c3259e7e7d/LDnJDPpMtFr2.part4.rar
http://www.multiup.org/download/32acfd9cd393e3e15459e8b0639db8f1/LDnJDPpMtFr2.part5.rar
http://www.multiup.org/download/73c7702ac8cee9b168fc74b6bf05e85e/LDnJDPpMtFr2.part6.rar
http://www.multiup.org/download/b1d632314ce588786c404b309508869e/LDnJDPpMtFr2.part7.rar

version Youtube : 



3eme partie (5,36 GO) :

http://www.multiup.org/download/8050057388b43cc584a40fd5e6e86078/LDnJDPpMtFr3.part1.rar
http://www.multiup.org/download/93cc6190a5c95906b7470667877d75b9/LDnJDPpMtFr3.part2.rar
http://www.multiup.org/download/a5ec4215712239b431624a49b163ba26/LDnJDPpMtFr3.part3.rar
http://www.multiup.org/download/ea71d830f1b9f4eaa13a62e6f2e0b4f9/LDnJDPpMtFr3.part4.rar
http://www.multiup.org/download/37dcfe7e6bb96fcc5d9d4709feec3486/LDnJDPpMtFr3.part5.rar
http://www.multiup.org/download/039d0dbb37fbbc9a1c1fb0c2a906db11/LDnJDPpMtFr3.part6.rar

version Youtube :



VERSION INTÉGRALE (VF et VO) :

1ere partie (4,96 GO):


http://www.multiup.org/download/6cd5b22acf117a95d5988bae27c05b0f/LDnJDPpInt1.part1.rar
http://www.multiup.org/download/64ea066b6c3e6ac12cc38daacdbfb473/LDnJDPpInt1.part2.rar
http://www.multiup.org/download/f2088fe98b10d5dfe0543dbb0b08224d/LDnJDPpInt1.part3.rar
http://www.multiup.org/download/5de982f65831ad5cdf4d452f0662f4fa/LDnJDPpInt1.part4.rar
http://www.multiup.org/download/f055fbfe0a62f52f0f88288f16e13e9c/LDnJDPpInt1.part5.rar
http://www.multiup.org/download/096c76cd80c14d7426a4f4204e83646b/LDnJDPpInt1.part6.rar

version Youtube :



2eme partie (5,29 GO) :

http://www.multiup.org/download/50a35ad2dc1ba769f4489aa0b0aab721/LDnJDPpInt2.part1.rar
http://www.multiup.org/download/ce9cad6cc21c1ae52fbadb4546f61649/LDnJDPpInt2.part2.rar
http://www.multiup.org/download/595d70a3a15823a04daa65d3a71a27de/LDnJDPpInt2.part3.rar
http://www.multiup.org/download/7a07ff3cc2bc35cc6e12aee162ec9c42/LDnJDPpInt2.part4.rar
http://www.multiup.org/download/4500f20d0449612dd17c06baba021252/LDnJDPpInt2.part5.rar
http://www.multiup.org/download/a3ed106f1c9c783826d99270620873cd/LDnJDPpInt2.part6.rar

version Youtube :


MDP : indianagilles


BONUS : site en anglais consacré à cette belle série :



























































22 commentaires:

  1. ouch ça sent la série nostalgie !! pas de souvenirs pour moi mais je m'incline devant le boulot abattu !! 4 montages différents !! :-D

    RépondreSupprimer
  2. Merci, très intéressant tout ça - comme d'habitude.

    Bien envie, sauf que je me suis un peu perdu en route quant aux deux versions finalement proposées :

    - Montage français : vidéo adaptée pour coller aux voix françaises (donc sans vo ni st) mais incomplet de certaines scènes, en 3 épisodes.

    - Version intégrale : audio vf avec sous-titres français pour les passages supplémentaires absents du montage français; la vo est-elle entièrement sous-titrée ? Et pourquoi 2 parties au lieu de 3 et 4 ?!

    Ma kéksé sbourdel^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors non, seuls les passages non doublés en français sont sous-titrés. Sinon, on était pas couchés. Mais il y a peut-être des sous-titres français sur le net.
      Le montage intégral correspond tout simplement aux 2 DVD US.
      J'ai préféré laissé comme ça plutôt que de découper, c'était plus pratique en cas de correction sur la synchro. Puis les épisodes sont tellement déséquilibrés en temps, que c'est pas vraiment très important.

      Supprimer
    2. Merci Indy. Je vais prendre les deux pour me faire une idée.

      Supprimer
  3. Hello Indiana, Quelques précisions supplémentaires :
    Il ne faut pas oublier de citer parmi les réalisations de Peter Hunt le très bon "Chasse à l'homme" (shout at the devil) avec Roger Moore et Lee Marvin. Si tu ne l'as pas vu je te conseille de le dégoter fissa, tu devrais beaucoup aimer. Il doit du reste exister une version plus longue d'au moins 1/2 heure que la version française mai sje ne l'ai jamais vue.
    Olivia Hussey a travailé sur 2 films non cités qui méritent le détour : Black Christmas de Bob Clark qui peut être considéré comme le père des slashers US comme Halloween, Jason, Freddy et consorts et un film d'anticipation sympathique : Les traqués de l'an 2000.
    Duncan Regher a marqué les jeunes des années 70-80 en interprétant rien moins que Kit Carson dans la série jeunesse "Matt et Jenny".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite correction pour Doc Personne, car il a confondu deux réalisations de Peter Hunt. Shout At The Devil c'est Parole D'Homme en VF avec effectivement Roger Moore et Lee Marvin. Chasse À L'Homme étant titré en VO Death Hunt...et là y a Charles Bronson qui fait face à Lee Marvin. Mais dans les deux cas, je suis d'accord avec Doc Personne, ce sont des films à voir.
      Amicalement ;)
      Phil

      Supprimer
    2. Je me corrige en prime. Car le film Death Hunt est parfois titré Chasse à Mort. Bon, parfois d'un pays à l'autre les titres changent. Désolé pour ce petit imbroglio. :) Phil

      Supprimer
    3. Merci Phil. En effet, j'ai fait un lapsus calami. ^^ Parole d'homme reste en effet un film à découvrir pour tout amoureux d'aventure. Je rêve qu'un jour nous ayons une version complète de ce film. :-)

      Supprimer
  4. ben voili voilou ... les dernières archives du troisième épisode en montage VF viennent de débarquer . On décompresse donc ( à tous les niveaux ); j'en suis à la moitié du visionnage du deuxième : ça valait vraiment la peine de patienter 32 ans pour mater à nouveau cette délicieuse série - qui d'ailleurs me renvoie au contexte béni dans lequel je l'avais regardé , la maison de vacances , les grands parents , des tas de choses assez douces - c'étaient les étés à séries historiques pas trop mal foutues , de quoi faire rêver le pré ado que j'étais . Cette VF est en tout point fidèle à mon souvenir , tu as fait un remarquable boulot , si si j'insiste . Déjà , hier soir , je me tâtais quant à me jeter sur Utub , mais , en onaniste pratiquant , je me suis , coitus interruptus oblige , astreint au laborieux rapatriement du précieux objet de ma convoitise ( voyez le pervers hein ) . Et ce matin , à l'aube , je suis monté dans ma machine perso à remonter le temps . Que du bonheur ! Indy Gillou , avant-hier samedi , c'était mon anniv' , hier donc l'arrivée de ce cadeau ; ma fête tombe le jour de Noêl . La question est : mais que vas-tu nous proposer le 26 décembre prochain ? Merci du fond du coeur :) je vais me charger également de la version full bilingue plus tard ; à noter pour les amateurs que le compositeur crédité à la musique de la B.O. , à savoir Trevor Jones , n'est autre que celui qui a pondu celle de Dark Crystal , un autre truc qui m'a marqué à vie ( ouais , à l'époque , ça bastonnait ) : on y retrouve son style , structures , timbres , cependant avec moins de richesse ( & certainement moins de moyens ) ... à plus ;+) Manu de FB / golgoth(o1) sur certains TK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est pour avoir ce genre de retours que je continue à faire des repacks, parfois contre vents et marée. Merci à toi Manu, bon anniversaire avec un peu de retard, je suis heureux d'avoir pu te faire ce plaisir. Je n'avais pas de De Lorean sous la main, alors j'ai dû faire avec les moyens du bord pour te renvoyer à cette belle époque.

      Merci pour la précision pour la musique, je n'ai même pas pensé à en parler, et pourtant je la trouve superbe et je l'ai eu en tête durant 30 ans (pas étonnant que je sois un peu fou !).

      Pour ceux qui aiment cette série, je vous conseille aussi Massada avec Peter Strauss et Peter O Tool. Elle est dispo en DVD et c'est un vrai régal aussi.

      Pour le 26 Décembre ? Je n'ai pas vraiment de plan de vol, mais j'ai tellement de trucs en retard que je vais bien trouver un truc à vous mettre à ce moment là.

      Supprimer
    2. la toute premiere fois que j'ai vu Massada avec Peter Strauss et Peter O Tool. étais sur eM grace a Willy le Belge a cette époque la série était pas encore en dvd

      Quest&Orlanty

      Supprimer
    3. Masada, une mini-série géniale assez peu connue qui mériterait bien une version remasterisée.

      Supprimer
  5. Merci pour ce partage qui à demandé un sacré boulot.
    Sinon je connaissais pas alors je suis preneur
    Pierre

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. merci
    j'ai reconnu chez les dames :
    Julia est doublée par Marion Loran , Fortunata par Nicole Favart, Chloe par Anne Kerylen,Nydia par Martine Irzenski et Lucretia par Danielle Volle

    pour les hommes :
    Quintus est doublé par Jean-Pierre Delage


    (doublage enregistré en 85 et dirigé par Hubert Noel au studio sonoparc .merci à Rémi Caremel pour ces dernières précisions )

    Je t'enverrai des compléments quand j'aurai tout vu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un grand merci pour ces précisions ! Vivement la suite ;)

      Supprimer
  8. Jamais vu et seulement connu par ton appel à contribution ici-même... Je prends les yeux fermés sur ta recommandation... Rien que le casting exige que l'on voie ça.... Merci encore !!!!

    RépondreSupprimer
  9. voici la suite de mes reconnaissances vocales

    Lepidus=José Luccioni
    Melior= Joel Martineau
    Ione=Catherine Hubeau
    Petrus= Edgar Givry
    Sporus=Igor de Savitch
    Philos=Guy Pierauld
    Stratonice=P Pradier
    Gar =Michel Paulin
    Burbo =R Lumont
    Antonius=E Legrand
    Catus =ML Beneston
    Joseph= H Labussière
    un soldat partie 2 =Mario Santini

    l'actrice Jill Melford=Nicole Vervil
    l'acteur David Neal non crédité sur imdb= Y Barsacq

    et le narrateur = René Roussel

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette belle série que j'avais adoré étant gamin, tout comme Masada d'ailleurs. Mais ce que je ne comprend pas, c'est pourquoi la version française pèse à peu près 18 gigas et la version intégrale seulement 10 gigas. La qualité d'image est moins bonne sur la version intégrale ?

    RépondreSupprimer
  11. indianagilles président !!!
    Je t'Aime mec ♥ ;)

    RépondreSupprimer
  12. merci beaucoup pour ces différentes versions
    bravo pour le travail
    c'est un plaisir de retrouver cette mini série.

    RépondreSupprimer