Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

samedi 22 avril 2017

[News] : Le podcast fantôme



Voici une news tout à fait particulière, puisqu'il s'agit d'une sorte d'interview que j'ai donné il y a un peu plus de 6 mois au très sympathique Benjamin qui suivait mon blog et le monde du repack. En fait, il s'agissait pour lui d'un podcast test pour un site qu'il n'a finalement jamais fait ! Pour tout vous dire, Benjamin n'avait même pas encore trouvé de nom à donner à son site, c'est dire si c'était encore à l'état expérimental !
J'étais assez déçu d'apprendre la nouvelle, parce que j'avais passé un super moment et que mon intervieweur était franchement doué et sympa. C'était un étudiant en communication, mais qui a finalement décidé de changer complètement ses plans et qui est aller s'installer en Nouvelle-Zélande ! Il a bien de la chance et je lui souhaite de réussir dans sa nouvelle vie.
Quand il m'a annoncé ça, après la surprise, je lui ai demandé s'il pouvait m'envoyer le podcast, histoire de vous en faire quand même profiter. Car, mine de rien, ça pouvait vous intéresser, je donne pas mal d'infos sympa concernant ce que je fais etc... Le gros hic, c'est que l'enregistrement a totalement foiré, et c'était pas vraiment présentable comme ça. Le son montait, descendait, semblait venir du fond d'une grotte... Il était assez déçu de ça, car on avait quand même parlé pendant plus d'une heure et demi, mine de rien. Du coup, vous aurez droit à l'intégralité du podcast... par écrit. Un podcast écrit, si c'est pas original, ça ! Ce fou furieux m'a retranscrit notre conversation par écrit, durant ses heures libres, puis me l'a envoyé ! Ça lui a pris du temps, y a des trucs qu'il m'a demandé de corriger car le son n'était pas toujours audible et n'était plus sûr à 100% de mes mots et, de mémoire, j'ai compléter les trous. En gros, on a repacké le podcast, quoi !
Je remercie Benjamin pour m'avoir invité, c'était mon premier podcast ever et j'étais ravi d'y participer. Même si vous ne le ressentez pas à l'écrit, j'étais pas forcément à l'aise au début, mais j'ai vite oublié mes craintes et ma timidité. Même s'il m'avait quand même à peu près dit les questions qu'il me poserait, ça a beaucoup improvisé et c'est tant mieux, j'aime bien la spontanéité. En tout cas, j'ai adoré l'expérience, et c'était dommage que ça se perde à jamais.
J'espère que ça va vous plaire, et encore merci à Benjamin de m'avoir invité.



mercredi 19 avril 2017

[News] : La manège des réuploads du mois



Ce mois-ci, on fait dans éclectisme (même si j'en ai jamais fait).

- Companeros
- Duel (version 4/3)
- Deux Super Flics
- Johnny Stecchino
- Renegade

Pas d’améliorations à signaler sur ces films-là, c'est juste des réuploads et ça fera déjà plaisir à beaucoup de monde.

J'ai également remis le film Creuse ta fosse, j'aurai ta peau (version 1.1), car j'avais oublié de virer plein de petits points sur une ligne des sous-titres. Ces fameux petits points, c'est juste un repère pour la reprise de ma correction. Je vous ai mis les sous-titres à part pour ceux qui veulent juste remuxer le tout sans tout reprendre.

C'est tout pour cette fois !

mardi 18 avril 2017

[News] : Quand Charles Lee Ray repack "Indianagilles présente"


Chaque année depuis 2014, mon ami Charles Lee Ray use de ses grands talents pour offrir une nouvelle bannière à mon blog. La version 2017 est arrivée, avec nos amis Juan et John à l'honneur. Qu'en pensez-vous ?
D'ailleurs, dans les commentaires, si vous me disiez quelle était votre bannière préférée ? Allez, je me lance : pour ma part, j'ai un faible pour celle de 2015. Et vous ?


2014
2015
2016
2017

lundi 10 avril 2017

[News] : Noël en Avril...

... et ce n'est pas un poisson d'avril, ce n'est pas mon genre et vous le savez. ;)

Ainsi, vous pourrez retrouver la série Vidocq avec l'épatant et regretté Bernard Noël, directement sur Youtube, ce qui peut être pratique pour beaucoup.

Vous pouvez retrouver les liens de chaque épisode sur la fiche de la série, et joyeux Noël.

 
"Hum... mais qu'est-ce que c'est encore que ce jeu de mots pourri ?"

samedi 8 avril 2017

[News] : Il était (encore) une fois...



Cette semaine, on réuploade deux grands classiques de Sergio Leone dans des versions améliorées :


- Il était une fois dans l'Ouest (version 1.1)

Une phrase n'existait pas en français pour la version intégrale, et j'avais été obligé de la laisser en italien et de la sous-titrer. C'était dommage, aussi, vu le nombre de doublage que nous avait fait Claude Bertrand, je guettais le moindre de ces mots pour pouvoir compléter la VF. J'ai mis du temps mais j'ai trouvé une tirade sur un autre film qui pouvait correspondre et compléter ça. Si je n'ai pas trouvé la phrase exacte, qui aurait sûrement été trop longue en français, j'ai trouvé un bon équivalent qui soit non seulement dans le bon ton, un peu morne, mais aussi bien synchro sur les lèvres de Bronson : un simple "Veuillez m'excusez". Ça colle vraiment parfaitement, vous verrez. Je l'ai pris sur la VF du film La Femme en ciment pour la précision, qui par un grand hasard, a été doublé la même année que ce Il était une fois dans l'Ouest.
Ainsi, nous avons donc une version complète en français du montage original italien. Il ne manque plus qu'une version HD pour aller avec ça. Espérons qu'il sorte un de ces jours, les italiens étant plutôt furieux d'avoir eu droit au même Blu ray que nous avec le montage international.

"Veuillez m'excuser. J'ai mis du temps, mais me voilà."


Pas mal de nouveautés sur cette nouvelle version :
- Carmelo Mike a totalement remastérisé le mono d'origine. La qualité de la piste n'étant pas bonne à la base, il a fait au mieux, et c'est de l'excellent boulot.
- L’étalonnage, un peu trop blanchâtre sur le Blu ray Italien, a été légèrement modifiée.
- Le photogramme qui n'avait rien à faire là à 39:55 a été retiré.
- Les bandes blanches en haut du plan à 56:36 et au générique de fin ont été enlevées.
- La citation de Mao a été refaite en français, et la dernière partie de la phrase présente dans la version française a du coup été rajoutée.
- J'ai également refait entièrement les sous-titres pour la VO italienne, car les autres étaient pour la version anglaise et n'étaient donc pas très bons ni très synchro.
 
Avant étalonnage

... et après. Un léger travail qui redonne un peu de peps aux couleurs.
 

samedi 1 avril 2017

[Good News] : Des nouvelles de Patagonie


Où est-ce que j'ai garé ma chèvre ?
Ayant perdu ma compagnie lors d'une mission de routine en Patagonie (nous recherchions une Cité d'Or, le truc banal quoi), je suis miraculeusement tombé sur un village, nommé Eltroudoucou Doumondo, ou j'ai été recueilli par ses sympathiques habitants, que l'on appelle les Troudoucous. A ma grande stupeur, ils avaient à peine aperçu l'ombre de mon chapeau qu'ils se sont tous mis à scander mon nom : "Indianagilles ! Indianagilles !".
Vous n'allez pas me croire, mais dans leur village, il était sur le point de donner une grande fête ce soir : ils venaient juste de finir de télécharger le repack de Il était une fois en Amérique, un repack qui fait quand même une bonne trentaine de gigas, je le rappelle. Trois ans qu'ils avaient lancé le download, ils avaient la bave aux lèvre ! Encore une année, et le film serait même décompressé sur leur CPC 464 dernier cri. Du coup, je n'ai pas eu le cœur de leur apprendre que cette version était la première, obsolète, et qu'ils pouvaient d'ors et déjà la jeter pour prendre la nouvelle.
Mais comment ce miracle avait-il pu avoir lieu ? Tout simplement grâce à un incroyable modem, fabriqué par un de ses habitants, avec pour base un vieil appareil "Dictée Magique" et qui était alimenté grâce à la force centrifuge de trois Guanaco, une sorte de Lama de là-bas, modifié génétiquement par la force divine de Pachamama, une divinité locale si j'ai bien compris.
Du coup, je leur ai demandé si je pouvais lire un peu vos réactions pour mon message d'adieu. J'ai été très touché de voir la peine que ça vous faisait. Certains ont pourtant douté de moi et ont crié au poisson d'Avril. On peut jamais parlé sérieusement ici, c'est dingue.
Du coup, j'en ai donc également profité pour vous donner de mes nouvelles et vous annoncer que la légion étrangère et moi, c'est déjà fini. Du coup, je reviens dès demain pour vous proposer un nouveau repack inédit qui bouclera notre cycle "Terence Hill solo" pour le moment.

A demain et merci à vous tous pour vos chouettes messages !

Le modem made in Patagonie

[Bad fucking News] : Je suis venu vous dire que je m'en vais


Bon, c'est une nouvelle qui ne va pas faire plaisir à tout le monde, mais je vous annonce que j'arrête mon blog à partir d'aujourd'hui. Oui, c'est brutal, veuillez m'en excuser.
Avant de prendre cette décision, j'ai énormément tourné dans mon lit ces derniers jours, mais je devais me lancer dans mes rêves, je n'avais plus de temps à perdre, le temps n'épargnant personne. J'ai donc fait ma demande à la légion étrangère qui, à ma grande surprise, a  été acceptée.
Cela vous étonnera peut-être, mais étant né en 1979, je n'ai pas eu la chance de faire mon service militaire, ils ne m'ont même pas permis de faire la simple journée d'appel, puisqu'ils l'ont sauté pour mon année. Nourri durant ma jeunesse à Rambo et à La Grande Vadrouille, j'ai toujours eu du mal à encaisser ça. J'aurai très bien bien m'engager volontairement, mais ce jour là, j'avais piscine et les pieds plats. Aujourd'hui, je n'ai plus piscine, je nage en fait comme une brique, et j'ai redressé mes pieds à coup de marteau, l'idée m'étant venue après avoir revu Misery ne doit pas mourir. Comme quoi, le cinéma, c'est pas que des conneries.
Ne voulant pas vous laisser sur le carreau comme ça, je vous ai tout de même préparé un dernier repack avant mon départ pour la Patagonie.  Il vous suffit de clicker ici pour le découvrir.

jeudi 23 mars 2017

[Bad News] : Tomas Milian, du rire aux larmes


Si vous êtes un habitué de mon petit blog, vous n'ignorez pas quelle importance avait Tomas Milian pour moi. Aussi, rentrer à la maison et apprendre qu'il vient de nous quitter, comme ça sans même prévenir, ça fiche un coup.
L'envie de lui rendre un bel hommage s'impose, mais n'est-ce pas ce que j'essaye de faire depuis des années en étant devenu, un peu malgré moi, son représentant non officiel français ? Oui, j'écrirai forcément quelque chose, mais pas maintenant. Je dois digérer la nouvelle. Parce que là, la seule chose qui me vient en tête, c'est ça :



Notre Cubain Romain avait 84 ans.




vendredi 17 mars 2017

[News] : Petit papa noël, t'as pris ton temps, mais te voilà !

Sans doute à cause du débit trop bas du minitel, l'excellent film de René Manzor se sera bien fait attendre sur support numérique. On osait même plus espérer un DVD, alors de se dire que l'épatant éditeur Le Chat qui fume nous réserve carrément un Blu-ray collector, c'est juste Noël avant l'heure ! Et pour l'attente, on aura même droit à une restauration 2K. Le rêve !
Le seul grand regret pour cette édition, c'est qu'elle n'arrive qu'un an après la mort du merveilleux comédien Patrick Floersheim qui interprétait le terrifiant Père Noël (et que vous connaissez tous en tant que voix française de Michael Douglas). J'avais échangé quelques mots avec lui, et je sais qu'il aimait beaucoup le film et le rôle qu'il y avait tenu. On aurait aimé une belle interview de Patrick, mais on espère que les autres participants sauront lui rendre un brillant hommage, il le mérite tellement. Pour rappel, j'avais rendu mon propre hommage à Patrick Floersheim lors de son décès brutal il y a un an, je vous invite à aller le lire si vous ne l'aviez pas fait.
Bien sûr, cela veut aussi dire que mon TVrip quitte mon petit blog, c'est la règle du jeu. J'espère que ceux qui ont aimé le film seront nombreux à récompenser Le Chat qui fume pour cette sortie. Et joyeux Noël !

dimanche 12 mars 2017

[News] : Une nouvelle dose de Lupin


Et voici enfin pour vous 5 nouveaux épisodes de la seconde série de Lupin III.
Beaucoup d'entre vous sont très impatients d'avoir tous les épisodes, mais j'essaye d'équilibrer tous mes projets de repacks. Une série comme celle-là me demande beaucoup de travail. La version italienne en particulier, celle des DVD étant particulièrement mal synchronisée, cela me demande des vérifications minutieuses. Je dois regarder l'épisode dans deux langues et être à l'affut du moindre oubli ou erreur. On est encore loin de voir le bout du chemin, mais n'oubliez pas que Jmister s'occupe des épisodes non doublés en français et que vous pouvez retrouver les épisodes sur son blog qui est à cette adresse : http://jmister-fansub.blogspot.com. Et surtout, n'oubliez pas de le remercier pour son formidable boulot.

Pour les 5 nouveaux épisodes, rendez-vous par contre sur la fiche de présentation de la série.

mercredi 8 mars 2017

[News] : Bud Spencer et Terence Hill au pays des caribous



Le très aimable et sympathique Laurent m'a signalé une nouvelle collection DVD en cours de sortie au Québec chez Axia Films.

Ne les possédant pas, je n'ai pas beaucoup d'informations sur ces éditions, surtout qu'il n'y a pratiquement pas informations au sujet de ces éditions. Mais il semblerait, qu'à l'instar des éditions AB, elles soient sans menu et ne proposent que la VF et les montages français, exception faite à Attention les Dégats qui est en version intégrale... mais sans sous-titrage sur les passages en Italien.

Si l'on retrouve pas mal de titres qui sont déjà sortis chez nous, je ne peux rien dire sur la qualité d'image et du son  ou s'il s'agit de masters français ou pas.
Toute fois, la collection comporte de nombreux inédits en France :

- Faut pas pousser (le DVD français n'a pas le montage français complet et est mal  synchronisé)
- Capitaine Malabar dit la Bombe (sous le nom de Bomber)
- Cyberflic (sous le nom Virtual Weapon).

Les autres titres de la collection sont :

- Petit Papa Baston (sous le nom Trouble Makers)
- Salut l'ami, adieu le trésor (comporte-t-il la scène manquante sur les DVD français ? Si la durée indiquée est bonne, oui)
- Les Super flics de Miami (sous le nom de Deux super flics à Miami, le DVD serait mal synchronisé)

La collection est en cours, on espère donc que Les Deux Missionnaires et son montage français puisse enfin sortir en bonne qualité, quelque part sur cette planète. On croise les doigts.
Si vous avez des informations à donner sur ces éditions, surtout n’hésitez pas à le faire.

J'en profite également pour signaler les sorties récentes en France des titres suivants :

- Le Corsaire noir (sous son titre stupide Deux loustics en bordée, montage fr) chez Movinside
- Dieu pardonne, moi pas (version intégrale ou pas cette fois ?) chez Movinside
- Amigo, mon colt a deux mots à te dire (montage français) chez LCJ Editions
- Lucky Luke (film + série) chez Free Dolphin Entertainment

On peut regretter que Movinside se soit contenté de sorties DVD, les masters HD étant disponibles pour ces deux films. Et malheureusement, comme toujours, aucun de ces DVD ne possède de VO.

dimanche 5 mars 2017

[News] : On continue à doubler Trinita


Le Capitaine Courgette, que je salue, m'a envoyé un article très intéressant sur le redoublage de Trinita. Il est tiré du Film Français du 2 Juillet 1982. Cela pourrait situer le redoublage à 1982, mais il n'est pas exclu que ce soit tout simplement antidaté. Jacques Willemetz, le directeur artistique de ces redoublages, dit de nombreuses choses intéressantes, mais aussi pas mal de choses assez étranges, voire fausses. Mais avant d'en parler, je vous invite à lire l'article :

 
Comme vous pouvez le constater, Willemetz semble déclarer que Claude Bertrand et Dominique Paturel on fait les premiers doublages. C'est bien évidement faux. Ceci dit, cette erreur peut s'expliquer par une chose : le fait qu'il déclare n'avoir même pas écouté les précédents doublages.
Autre chose étrange : Willemetz dit avoir prit Poivey car il voulait un comédien plus jeune. Cela semble en contradiction avec ce qu'avait déclaré Patrick Poivey et Paturel sur le sujet : Paturel n'était pas disponible à ce moment là, du coup c'est un jeune (et talentueux) Poivey qui le remplaça. D'ailleurs, Paturel continua bien entendu de doubler Terence Hill sur les films suivants, Poivey ne redoublant plus jamais Terence Hill, mais participant néanmoins aux doublages dans des rôles secondaires.
L'article parle de la même équipe de Cul et Chemise, film qui date de 1979. Si les redoublages ont eu lieu après, cela semble donc confirmer que les redoublages datent effectivement du début des années 80. Mais comme rien ne précise que c'est le cas, ce n'est pas évident de le savoir. Ceci dit, Patrick Poivey n'a commencé à doubler des gros rôles qu'au début des années 80, si je ne m'abuse.

Bref, un article intéressant, mais qui ne nous permet pas vraiment d'éclairer le vrai du faux.

EDIT : Nouvel envoi du fabuleux Capitaine Courgette. Voici les affiches qui sont dans le même numéro :


"Entièrement Nouveau / Doublage refait sur version intégrale / Copie Neuve".
Si l'on sait que le second n'a pas été doublé sur la version intégrale (d'où sort ce montage unique, d'ailleurs ?), il semblerait quand même que ceci indique que ces doublages ont été fait en 1982. Les films seraient ressortis durant l'été 1982, avec un nouveau distributeur, d'où la oromo dans le film français et l'article.
 

vendredi 24 février 2017

[Documentaire] : Il était une fois Sergio Leone (VF)


Merci à VirDaucalis pour cette captation TV

Voici un documentaire sur, vous ne le devinerez jamais, le grand réalisateur Sergio Leone. On l'aurait aimé plus long tant il fourmille d'archives rares et intéressantes du maître parlant français. Au programme : les nombreux témoignages de ses amis français ou italiens, ces derniers s'exprimant presque tous dans la langue de Molière. C'était une autre époque, où toute une génération d'Italiens privilégiaient notre langue à l'anglais, ce qui a permis de si belles et si nombreuses collaborations entre nos deux pays. Préparez-vous à découvrir pas mal de petites anecdotes amusantes sur Sergio Leone et sur sa carrière.
Version Youtube :

samedi 18 février 2017

[News] : La der des der qu'il disait !



Et non, vous ne rêvez pas, Plata et Salud viennent encore nous rendre visite avec une version intégrale 4.0 !
Si le repack 3.0 du montage français était bien la version définitive de mes rêves, il restait encore à réaliser une version améliorée de la version intégrale.  Argoman, l'auteur du précédent repack, n'ayant plus envie de se replonger dans cette galère, je peux le comprendre, c'est donc moi qui m'y suis replongé à corps perdu.
Pour éviter un changement incessant de master peu agréable, j'ai utilisé au maximum le blu-ray allemand, qui restait de loin le plus complet. Bien que ce soit le moins bon de tous, il était souvent trop sombre et parfois trop rouge, une fois quelques ajustements fait à la colorimétrie, le résultat est tout de même loin d'être mauvais, comme vous pouvez le constater, et pas besoin de vous dire ce qui est avant et après la retouche :



 



Ce fut un travail long et fastidieux. Car je n'ai pas pu faire comme avec le Blu-ray italien, un seul et unique réglage pour tout l'ensemble.Il m'a fallu retravailler chaque plan différemment pour obtenir un ensemble correct ! Un travail assez dingue, loin d'être parfait, mais qui est dans l'ensemble assez miraculeux. On est loin du splendide résultat du montage français, mais avec le matos à ma disposition, c'est le mieux que j'ai pu faire. On partait quand même de très très loin, vous en conviendrez.
Il a fallut compléter ça avec les plans du Blu-ray Italien (j'ai parfois eu du mal à rendre ça homogène, la photo y étant trop différente) et avec les plans de la copie du collectionneur qui est, bien entendu, largement de moins bonne qualité. Mais ces plans étant totalement inédits sur un autre support, impossible de faire mieux. J'ai d'ailleurs dû légèrement les zoomer, car le format n'était pas tout à fait le bon. Mais finalement, ils ne sont pas si nombreux que ça.
Contrairement au repack du montage français, qu'on peut légitimement considérer comme définitif, la vidéo de la version intégrale a donc de nombreux défauts. Mais cette fois, seule une sortie officielle pourrait permettre de livrer une version plus définitive. Maintenant que nous avons ouvert la boite de Pandore, je ne désespère pas de voir les professionnels nous délivrer enfin une belle version intégrale.
Mais puisqu'on parle du montage français, je ne vous avais pas montré les modifications que j'avais fait au Blu-ray Italien pour obtenir le résultat final.  Voici donc quelques screens pour vous faire voir à quel point un petit réglage peut permettre de faire des miracles :






Avec ce nouveau repack, j'ai remonté au plus près la version d'origine, j'ai largement amélioré ça par rapport à la version précédente. Il m'a donc fallu resynchroniser les sous-titres. Si jamais j'ai foiré un truc, n'hésitez pas à me le dire, car je n'ai pas tout revérifié, je n'en pouvais plus de revoir tout ça ! J'en ai profité pour corriger quelques légères coquilles.

Mais ce n'est pas tout, car figurez-vous que ce film nous a encore réservé de légères surprises. Wilbur87, que je salue bien bas, possédait une copie 16 mm du film, une version plus courte, sans le passage de la banque par exemple, mais qui est toute plus complète que bien des version. Et bien figurez vous que nous y avons découvert que deux tirades étaient inédites et absentes sur le montage intégral !
La première tirade se situe au moment où Salud écrase un moustique sur son cou. Il dit alors  "Je t'ai eu , hein ?" :

"Je t'ai eu, hein ?"

La seconde se situe elle, à la fin de la poursuite en voiture, un policier criant à un autre qu'il va le faire dégrader :

"A notre retour à la caserne, je te fais dégrader !"

Rien d'essentiel, bien entendu, mais ces deux tirades ont bien entendu été réinsérés à la VO Italienne, faisant donc de cette version intégrale, une version encore plus intégrale qu'à l'origine ! Les montages de ce films ne cesseront jamais de nous surprendre !
Même si je continue de recommander de regarder la version intégrale en VOST et le montage français en VF, vous êtes nombreux à m'avoir réclamer une VF pour la version intégrale. Je n'étais pas trop pressé de me replonger dans ce travail aussi ingrat que compliqué. Mais après m'être suffisamment motivé, et avoir laissé un peu de temps pour que vous vous forciez un peu à regarder le film en VOST, bande de feignasses, je suis reparti à l'assaut pour réaliser une toute nouvelle version. Exit l'allemand et l'anglais, désormais, les passages non doublés en français sont tous en Italien sous-titrés. C'est quand même plus agréable de ne pas avoir 36.000 langues dans le film.
Je me suis efforcé de virer au maximum de tirades qui n'étaient pas en français. J'ai donc déplacé pas mal de mots, j'ai même reformulé des phrases en les mélangeant, je suis même allé chercher quelques tirades dans d'autres films, c'est dire si je me suis fais suer pour faire eu mieux ! Encore une fois, c'est loin d'être parfait, ça ne pouvait pas l'être, si c'est ce que vous recherchez, c'est encore une fois le montage français qu'il faut regarder, ou la VOST. Il faut prendre cette version comme un bonus avant tout. J'ai retravaillé pas mal de passages pour atténuer le changement de piste, et j'ai tenté de faire au mieux lors des coupures sur la musique. Sans avoir les pistes séparées, impossible de faire de véritable miracle à ce niveau.

Vu le long travail qui a été fait sur ce film depuis des années, je vais quand même vous faire un léger résumé sur les deux versions, parce que je sens que certains vont être complètement perdu :
- Le montage français a été réalisé à partir du Blu-ray italien. Les couleurs ont été entièrement retravaillées, et le générique français et quelques plans ont été insérés, afin de reconstituer, à la perfection, le montage français d'origine. La VF, de très bonne qualité, est complète et d'origine, contrairement à la version DVD. La VO du Blu-ray étant décalée et incomplète, je l'ai reconstitué pour ce montage, et j'ai sous-titré le tout.

- La version intégrale a été essentiellement réalisée à partir du Blu-ray allemand. Les couleurs ont été entièrement retravaillées, des plans de diverses sources ont été insérés afin de reconstituer la version complète et inédite du film. Toute la version italienne du film est tiré d'une excellente copie d'un collectionneur, seules deux tirades inédites ont été rajoutées à partir d'une copie différente. Le tout a été sous-titré par mes soins. La VF n'étant pas complète pour cette version, elle a été complétée par la piste italienne, voire parfois d'autres pour les ambiances, mais un gros travail a été fait pour rester au maximum en langue française.
Vous savez tout de tout. Il ne me reste plus qu'à vous inviter à retélécharger cette ultime version, que vous rangerez bien sagement à côté de votre montage français. Cette fois, c'est la bonne. Ou pas.

Note du 23/02/2017 :

Je me suis rendu compte que j'avais encodé la version... en SD. La version 4.1 arrive donc bientôt pour corriger ce problème.

Note du 24/02/2017 :

La version 4.1 en HD est en ligne. Pour la peine, j'ai mis le film à la vitesse de défilement du cinéma, en 23,976fps. Cette fois, je pense que c'est vraiment la bonne. Ouf !


LA FICHE DU FILM EST ICI

mardi 31 janvier 2017

Réuploads du mois

En attendant un nouveau repack (j'y travaille !), voici trois réuploads que vous m'avez réclamé :

- Méprise Multiple
- Il était une fois la révolution
- Navajo Joe (version 1.1 avec améliorations)

Burt est touché de cette attention.