Attention :


Les repacks proposés ici sont des versions inédites, non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog n'a aucun but commercial, et ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète, ou sur simple demande de l'ayant droits. Si la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé. Si un repack est retiré, c'est pour de bonnes raisons, inutile de me demander de le remettre.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

POUR FAIRE UN DON :

Vous voulez un peu m'aider ?
Alors, envoyez-moi un petit message via le formulaire de contact pour commencer.
Et Merci d'avance.


mercredi 19 septembre 2012

[Repack 2.0.] : 5 hommes armés (VF et VO, Montage français et intégrale inédit)


Réalisation : Italo Zingarelli / Dan Taylor
Avec : Peter Graves, Bud Spencer, James Daly, Nino Castelnuovo, Testsuro Tamba
Nationalité : Italie/USA
Genre : Western
Durée : 100' (montage français) / 105' (version intégrale)
Année de production : 1969
Titre original : The Five man army / Un esercito di 5 uomini


Des bandits projettent, durant la Révolution mexicaine, de dévaliser un train transportant de l'or. Seul problème : les 500 000 dollars convoités sont archi-protégés.
 

Le thème principal du film par Ennio Morricone
ARCHIVES du 19/09/12 :

Et on continue encore et toujours avec du bon Western Spaghetti ! Si ce n'est pas le seul genre que j'ai proposé ici, on peut quand même dire que mon blog s'en est quelque peu fait sa spécialité. J'aime beaucoup ce genre trop souvent méprisé que j'ai découvert bien tard, persuadé que les "non-Leone" étaient des navets. Honte à moi. Cette ineptie est bien trop souvent relatée par des gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Le western européen, et le western italien en particulier, n'a certes pas livré que des chefs-d’œuvre mais bon nombres d'entre eux sont excellents et méritent d'être plus (re)connus par le public. En ce qui me concerne, je les trouve bien plus inventifs et jouissifs que la plupart des westerns américains d'alors. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si les westerns américains d'aujourd'hui sont plus proches de ceux de nos cousins transalpins que ceux de leurs ancêtres Fordien.
Il est vrai qu'en Italie on aime pas les demi-mesures et quand un truc se met à marcher, tout le monde s'y met pour ramasser le plus de fric possible tant que le fer est encore chaud. Du coup il y en a eu trop, beaucoup trop, et les bons ont souvent été noyés au milieu des mauvais. Heureusement qu'avec le temps, bon nombres d'entre eux ont refait surface pour notre plus grand plaisir, et les critiques ont finalement changé leur fusil d'épaule, réhabilitant des cinéastes comme Sergio Corbucci, Sergio Solima voire même Enzo Barboni qui y signe d'ailleurs dans ce film la très belle photographie.
Porté une fois encore par l'incroyable partition d'Ennio Morricone, 5 hommes armés, dont le scénario a été coécrit par un certain Dario Argento, fait parti de ces westerns qui n'ont d'autres buts que de faire passer un très bon moment à ses spectateurs. Le moins que l'on puisse dire, c'est que contrat est plus que rempli. Il est de plus assez atypique puisqu'il ressemble fort à une transposition de la série Mission Impossible (1966-1973) en western. Et ce n'est pas la présence de Peter Graves, le célèbre Monsieur Phelps, dans le rôle principal qui va me contredire... Le film s'approche également de ces excellents films de guerre tel que Les Canons de Navarone où la guerre est au second plan et que la mécanique du film repose sur un plan bien huilé.
Tout comme dans Mission Impossible, Peter Graves, ici surnommé le Hollandais, se constitue une équipe de choc. Tout comme dans Mission Impossible, chaque homme de l'Hollandais a sa spécialité. Le savoir, la force, l'agilité, la malice, la technique... seul un certain Hannibal d'une certaine Agence tout risque peut se vanter de posséder pareille "armée". Car le titre original est bien plus malin et approprié que le pale titre français puisqu'il veut dire "Une armée de cinq hommes". Et là, tout est dit !
Le casting est plus international que jamais puisqu'en sus des stars américaines (Peter Graves, James Daly), Italienne (Bud Spencer, Nino Castelnuovo) et des habituels figurants espagnols, on trouve également l'acteur Japonais Tetsurô Tamba qui s'était rendu célèbre deux ans plus tôt, en interprétant le personnage de Tigre dans le James Bond, On ne vit que deux fois. A cette époque, les pays asiatiques entraient dans une sorte de mode qui atteindra des sommets dans les années 70 grâce au légendaire petit dragon, Bruce Lee. Ainsi, si on mélangeait un peu tout (Chine ? Japon ? Peu importe !), il n'était pas rare de voir un samouraï ou un adepte de Kung-Fu dans un environnement dépaysant. Impossible de ne pas citer le génial Toshiro Mifune dans le Soleil Rouge de Terence Young (réalisateur de quelques James Bond... tiens, tiens !) qui sera d'ailleurs parodié par l'acteur Tomas Milian dans Le blanc, le jaune et le noir. Ou encore, dans une moindre mesure, Chen Lee dans Mon nom est Shanghai Joe. Dans 5 hommes armés, le charisme japonais de Tetsurô Tamba fait des merveilles et il n'a même pas besoin de prononcer un seul mot pour emballer la belle Daniela Giordano, soit la Miss Italie de 1966. Ils sont forts ces Japonais !
Vous noterez que le film a deux réalisateurs. Dan Taylor était censé réaliser le film produit par Italo Zingarelli (l'homme qui a découvert le duo Terence Hill et Bud Spencer) mais des rumeurs indiqueraient que ce serait plutôt ce dernier qui ne s'en soit finalement chargé lui-même. Daniele Giordano expliqua en effet dans une interview qu'après l'avoir choisie personnellement parce qu'elle parait couramment anglais, Dan Taylor se désista dès la première journée du tournage pour aller tourner un show aux USA (merci au forum westernmovies.fr pour l'info). Pourtant, les nombreuses photos couvrant la quasi intégralité du tournage contredisent cette affirmation, puisqu'on y voit clairement Taylor sur le plateau. Ce qui est également étrange c'est que seul le générique italien indiquent Zingarelli en tant que réalisateur. Ailleurs, c'est bien Dan Taylor qui est crédité comme tel. J'ai donc préféré laisser les deux noms, même si Taylor est probablement le seul réalisateur du film.

Cette fois je vais tenter d'être bref à propos de la VF qui, est une fois encore excellente. Vous avez peut-être remarqué que les VF des westerns italiens font souvent appel aux même comédiens. Bien que géniaux, cela peut également former une certaine lassitude chez certains (pas chez moi en tout cas). Ici, à l'exception de Claude Bertrand qui double comme presque toujours Bud Spencer, nous avons l'occasion d'entendre quelques comédiens un peu moins habituels dans le genre. Il y a même du Disney dans ce doublage car si Claude Bertrand est aussi connu pour son doublage de Baloo dans le Livre de la Jungle, Peter Graves est lui doublé par René Arrieu qui prêtait sa belle voix suave à Bagheera ! René Arrieu connut une très belle carrière sur les planches (il entra à la Comédie Française en 1957 et en devint le 477eme sociétaire en 1970), ainsi qu'à la télévision. Grande (et belle) voix du doublage, il prêta entre autre sa voix à Henri Fonda (Le Faux Coupable, Le Reptile...), Charlton Heston (Le Cid, Major Dundee...), Lee Marvin (Le Point de non retour, Les 12 salopards...) et bien d'autres géants du cinéma. Pour revenir au Western Italien, en plus de Peter Graves, il doubla Jason Robbard dans Il était une fois dans l'Ouest ou encore l'acteur Autrichien William Berger dans Sabata.
James Daly est doublé par Michel Gudin très connu pour avoir prêté sa voix à Dean Martin dans la plupart de ses films en duo avec Jerry Lewis. Ceux de ma génération (c'est à dire les beaux-gosses trentenaires) se souviendront non sans nostalgie de sa voix rassurante en tant que narrateur dans le cultissime dessin-animé Capitaine Flam. Nino Castelnuovo est quant à lui doublé par Maurice Sarfati qui fut la première voix française officielle de Robert de Niro (Taxi Driver, Raging Bull). S'il est très connu et apprécié pour avoir prêté sa voix à Tony Danza dans le sitcom Madame est servie, les avis sont plus partagés quant à ses doublages sur le dessin-animé Nicky Larson. Afin d'atténuer la violence et de rendre le dessin-animés plus enfantin, Maurice Sarfati et son équipe ont volontairement grossi l'humour, le rendant totalement burlesque. Ses "Maurice, Robert ou Momo" sont entrés dans la légende même si ce n'est pas au goût de tout le monde. Car à l'image du doublage français déjanté de Ken le Survivant, ce doublage est mythique pour les uns et honteux pour les autres. En ce qui me concerne, je  trouve ça hilarant et ceux qui n'aiment pas peuvent toujours se tourner vers la VOST ou mieux encore, le manga.
On peut également entendre sur des personnages secondaires, Pierre Garin (Le shérif Peper dans les James Bond Vivre et laisser mourir et l'Homme au pistolet d'or, mais aussi le capitaine Doby dans Starsky et Hutch ou bien Mister T. dans Rocky 3), si je ne m'abuse Ckaude Lombard (Mendoza dans les mystérieuses cités d'or) ainsi que très furtivement  Gérard Hernandez (que je ne présente plus) et Jean-Henri Chambois (Fernando Ray sur Companeros, Le capitaine Crochet dans Peter Pan). il me semble même avoir reconnu Serge Lhorca (Tomas Milian dans Tepepa, Sherlock Holmes dans le dessin animé) qui parle en Espagnol vers la 34eme minute...
Il est grand temps de parler un peu de la conception du repack. VirDaucalis m'avait envoyé un TVrip et je devais le partager ici. Mais une source anonyme m'a fait parvenir une version d'excellente qualité, enregistré sur la télévision Allemande (le générique est d'ailleurs en Allemand dont les photos sont vertes plutôt que rouge sur le générique italien). La qualité étant bien meilleure, je me suis donc lancé dans un nouveau repack. Comme toujours, le montage n'était pas exactement le même et je dus procéder à une bonne trentaine d'ajustements pour une seule minute de différence. La plupart n'étaient que des micro-coupures que j'ai comblé en prolongeant le bruitage pour que cela ne s'entende pas. J'ai même remis le bruitage de la porte fracassé au début car il avait disparu de la VF. Bah oui, ça m'énervait ! Si de nombreux plans de la versions française étaient raccourcis, c'étaient des plans muets où avec des bruitages faciles à prolonger. Malheureusement, la VF était quasi intégrale sauf sur un minuscule passage de 10 secondes. J'ai donc sous-titré quatre petites phrases qui sont en version Italienne sous-titrées (Mise à jour 2015 : la phrase est désormais en anglais, voir les explications dans la mise à jour plus bas). C'est un moindre mal mais quel dommage quand même ! Comme ce que dit Peter Graves manque de cohérence sans ces quatre phrases, je me demande si la VF n'existe pas quelque part... A noter qu'en Italie, le film est désormais diffusé en version tronquée qui comporte 10 mn de moins.
Malgré la superbe qualité, il y a malheureusement deux autres soucis : le logo de la chaine en haut à droite et une phrase annonçant un programme à venir qui apparait vers la fin du film. Ce n'est pas très gênant mais ça empêche en tout cas ce repack de devenir ultime... Ça permettra de bien patienter en attendant un DVD ou Blu-ray. Faut y croire !

MISE A JOUR DU 24/10/15 : Une armée doublée

Pour mon retour sur ce très bon film, je ne vous ai pas préparé non pas un mais deux nouveaux repacks. Et les améliorations sont nombreuses. Explications :

Grâce à vos messages, j'ai découvert qu'il existait une version plus longue du film. Ce montage, possède une introduction où l'on voit le personnage de Luiz Domingues passer clandestinement la frontière. Quelques minutes de rab bien sympas qui enrichissent son personnage et qu'il était dommage de perdre. Cette version était dispo aux USA dans la collection Warner Archive U.S. mais Jo nous a également appris qu'elle était également présente sur le DVD Espagnol. C'est ce dernier que j'ai utilisé pour faire le repack de cette nouvelle version intégrale.
Bien qu'assez peu bavarde et c'est tant mieux, il y avait quelques dialogues en espagnol et en anglais que je vous ai sous-titré. Comme il y avait des sous-titres espagnols et portugais sur le DVD, ça m'a bien aidé pour être sûr de ne pas mettre n'importe quoi.
La qualité de l'image de ce DVD est vraiment pas mal du tout bien que les couleurs soient moins chaudes et que la définition tout de même moindre par rapport au TVrip HD de la télévision allemande. Mais le gros avantage, en plus de l'intro bonus, c'est qu'il n'y a pas de logo.
Pour le second repack, comme j'ai retrouvé le fichier intact tiré de la télé allemande, je peux enfin vous mettre à disposition une version sans compression. Mais étant donné que l'autre repack fait office de nouvelle version intégrale, j'ai préféré couper les 10 secondes du monologue de Peter Graves que j'avais dû sous-titrer afin d'obtenir une version au montage 100% en français. Du coup, vous avez un repack avec quelques sous-titres et un autre sans. Ça me semble plus logique et complémentaire.
Les modifications ne s'arrêtent pas là. J'ai également corrigé la tonalité des pistes son. Comme souvent sur nos DVD Pal, le son est légèrement trop aigu et il faut alors le rendre plus grave de 4%. Ce n'est pas toujours le cas ni parfois trop gênant et certains repackeurs font l'erreur de se baser uniquement sur la musique ce qui n'est surtout pas à faire puisque souvent, les dialogues ont été bien mixés dès le départ mais pas la musique. Ceci dit, ça peut aider dans bien des cas. La VF des deux repacks a donc été corrigée.
J'ai également rajouté dans les deux cas, la VO du film. Tenez vous bien, pour une fois, la VO du film est anglaise ! J'étais tellement habitué à entendre des doublages anglais bidons sur les films italiens que je n'avais pas trop fait attention à l'époque mais le film a clairement été filmé en prise de son directe. Certains acteurs sont post-synchronisé, ça s'entend bien comme sur Carlo Alighieri, mais pour ce qui est des acteurs principaux, c'est bien leur voix sur le plateau. Même pour Bud Spencer ou contrairement à la version italienne il est doublé par Glauco Onorato. Lui et Nino Castelnuovo s'expriment avec un fort accent italien mais comme ils jouent des Mexicains, ça passe largement. La prise de son directe est sûrement dû au fait que ce soit Dan Taylor qui l'ai réalisé et que ce n'était pas vraiment les habitudes des américains de tout refaire doubler par la suite.
Du coup, pour le passage du monologue de Peter Graves manquant sur la VF, j'ai remplacé la version italienne par la version en anglais et j'ai aussi légèrement réadapté les sous-titres qui allaient avec. A propos de la version italienne, j'aurai bien voulu vous la mettre aussi mais je n'ai jamais trouvé une autre version que celle qui était tronquée pour sa diffusion à la télévision italienne. Et je commence à me demander si le film a été entièrement doublé en italien ou pas. En tout cas cette version n'est présente ni sur le DVD espagnol ni sur le DVD américain. Tant pis.
Dernier point : j'ai également corrigé la tonalité de la VO sur le DVD espagnol. Sur le TVrip allemand elle était déjà comme il faut.

Voilà, je crois que vous savez tout ce qu'il y a a savoir de nouveau sur la grosse mise à jour de ce film. En attendant une vraie belle version HD, ne rêvons pas ce n'est pas du côté de la France qu'on verra débarquer ça un jour, ces deux nouvelles versions devraient vous combler.

MISE A JOUR DU 26/10/15 : Armés et toujours plus affutés

Quand y en a plus... Un immense merci à Keven qui vient de nous faire un superbe cadeau : une nouvelle version quasi définitive de 5 hommes armés. Encore ? Mais ça en fait combien là ? Ils sont vraiment fous sur ce blog, vous ne trouvez pas ?
Ce nouveau repack tire son image du même enregistrement sur le satellite allemand sauf que le fichier est de bien meilleure qualité et non compressé. L'image est tout simplement splendide comme vous pouvez vous en rendre compte en regardant les nouveaux screenshots.
Afin d'obtenir une belle version intégrale, Keyen a récupéré le début du DVD qu'il a upscallé pour obtenir un résultat aux petits oignons. C'est donc également le générique en anglais qui remplace le générique allemand, un peu moins glamour sans vouloir faire offense à nos amis germaniques.
Pour ceux qui veulent la très bonne VO en anglais, comme elle n'est pas directement inclue dans le fichier (ça sera pour un prochain upload), je vous l'ai mise à part. Vous pouvez facilement la remuxer avec le logiciel MKVmerge, elle est parfaitement synchro avec la belle version de Keven.

Enfin, j'en profite pour vous ordonner de clicker sur ce lien menant aux superbes archives du site de notre bon Jo. Son blog est une mine d'informations incroyables et son travail tout simplement inouï. Puisqu'il ne permet pas de laisser de commentaires sur son blog, j'espère que vous le remercierez de tout ce qu'il fait ici même.

Pour télécharger la nouvelle version HD de Keven, rendez-vous comme d'habitude sur la fiche du film.
A savoir que ce ne sera sûrement pas la dernière version du film. Ce serait pas mal de faire le montage français à partir de la version de Keven (qui n'est même pas plus lourde) puis un Blu-ray finira probablement par pointer le bout de son nez non ?




Repack 2.0. Version intégrale DVD sans logo
MKV VF et VO (4,72 GO) :


Repack 2.0. Version intégrale TVrip HD avec logo
MKV VF et VO (2,93 GO):

Repack 2.0. Montage français TVrip SD avec logo
MKV VF et VO (2,46 GO) :

Mot de passe : indianagilles

24 commentaires:

  1. bonjour
    je constate que tous les liens sont morts
    c'est gentil de les remettre si c'est possible
    slts de la part d'un tunisien

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cette version de ce mission impossible au far west c'excellente qualité
    jadis passé sur M6!

    question au spécialiste du doublage

    est ce jean claude michel qui double peter graves dans la série mission impossible?
    ca y ressemble , mais je suis point sur

    Gruik!

    Captain Panda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans les deux séries, même si dans la première il ne l'a pas doublé dans tous les épisodes.

      Supprimer
  3. ok
    merci
    méme si la premiére série reste inégalée, et les trois premiéres saisons sont parmi les meilleures
    ( méme si l' épisode triple le faucon fait partie de la 4 éme saison avec spoke nimoy qui fronce els sourcils!)

    gruik
    Captain Panda

    RépondreSupprimer
  4. ok
    dans la seconde série ,, le doubleur était fatigué
    et la voix francaise de sean connery a changé (c'est vraiment dommage; elle en sonne pas aussi bien que l' originale!)

    RépondreSupprimer
  5. merci , film méconnu mais éfficace , un jour un meilleur master ? peut être ? en tout cas merci encore pour ce repack , spencer et graves dans le même film , trop bien

    RépondreSupprimer
  6. "5 Hommes armés"; Pour l' info et la véracité des faits : Don Taylor a bien réalisé l'intégralité du film ou à peu près, et pour preuve photo de Taylor à Almeria publiée dans un livre espagnol (Moya ou Marquez Ubeda) et surtout les quelques 150 photos de tournage couvrant la quasi intégralité du film, archivées sur un de mes disques dur, que vous ne verrez pas (inutile d'insister :)) , mais que j'espère un jour voir avec vous dans un livre (pas de moi ;)) ou sur des Blu Ray co-produits par la famille Zingarelli.... le dossier de "5 hommes armés" dans 15 jours sur mon site ne montrera que les archives publiques d'exploitations, dont des notes de productions quand même introuvables depuis 1969 (MGM, USA)....

    "Mon nom est Personne : les images du western spaghetti".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je complète dans l'après-midi le dossier "5 hommes armés" sur "Mon Nom est Personne: les images du westerns spaghetti" de fort belles photos couleurs d'exploitation originales du film , MGM, USA, 1970 -neuves !-

      Reçu aussi un magazine espagnol avec un long reportage fait sur le tournage de "Il était une fois la Légion", Almeria, septembre-octobre 1976 avec échos, interviews de Hill, von Sydow et Deneuve, visiblement Hackman état infernal avec la presse espagnole et cela ne se passait pas bien sur le plateau !

      Coût global du film : 600 millions de pesetas de 1976.

      Cachets : Hackman : 70 millions de pesetas (soit 1 million de Dollars de 1976) + pourcentage sur les gains du film dans le monde; Hill: 50 millions de pesetas, Deneuve : 40 millions de pesetas, Von Sydow: un peu moins de 40 millions de pesetas.

      A vos convertisseurs !

      L'aticle, long de plusieurs pages (interviews fait à Ameria et reportage sur le tournage ) est publié ce mois de septembre 2015 sur "Mon Nom est Personne : les images du western spaghetti" dans un spécial "Il était une fois la Légion" en 3 parties, ( reprise à la fin août : cinquantenaire du tournage de "Un pistolet pour Ringo").

      Supprimer
  7. Bonjour, Indiana Gilles.
    Ton blog est vraiment formidable. J'apprécie particulièrement le fait que tu ajoutes des versions "Light avi" des repacks, car j'avoue ne pas être très habile avec les téléchargements. Merci en tous cas pour Le Secret de Mamo.
    Concernant Les 5 Hommes Armés, il y a en effet une version plus longue sur le Warner Archive U.S., avec une intro inédite d'environ 5 minutes. Tu pourras avoir plus de détails en allant sur le forum Westermaniacs.
    http://western-maniac.forum-pro.fr/t440p30-5-hommes-armes-un-esercito-di-cinque-uomini-1969-don-taylor?highlight=5+arm%C3%A9s

    Amitiés
    Anonyme dans la foule

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour je m'étais déjà fais une version HD avec la piste audio de la version 1.0 de ton repack.
    C'est un rip 720p HDTV avec un logo mais l'image est excellente, je pourrais peu-etre te l'envoyer.

    http://picload.org/image/idarppw/five.man.01.png
    http://picload.org/image/idarpwi/five.man.05.png

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tiré de la même chaîne mais bien mieux enregistré ! Forcément, ça nous intéresse !

      Supprimer
  9. Parfais je vous reviens avec mon repack sous peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais vu des screens de cette version mais j'ai jamais réussi à la trouver. C'est super !
      Par-contre, la première piste son utilisée était trop aiguë, il faut la rendre plus grave de 5% et c'est au poil comme on dit.

      Supprimer
  10. j'ai pris la dernière version du repack qui j'espère est la bonne cette fois :)
    merci indy super boulot

    RépondreSupprimer
  11. Un grand merci !
    Je vous suis très reconnaissant pour ce travail.
    Je possédais une version VHS.
    Quel changement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est-ce que par hasard le petit monologue de Peter Graves à la fin était complet et en français sur la VHS ou pas ? On ne sait jamais car ça me semble tellement étrange de n'avoir coupé que ça.

      Supprimer
  12. ba voila c'est fait , le meilleur master révait dans mon commentaire précédent , merci pour les maj régulieres de tes films vers une meilleur définition , je dirais meme plus une meilleur édition

    RépondreSupprimer