Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

mardi 29 décembre 2015

Les trois cabaleros ou presque


Un repack canon fait son retour en version mega ultime de la mort qui tue.
Il va encore falloir faire un peu de place sur votre disque-dur car c'est un peu plus de 20 GO qui vous attendent mais ce sera pas pour des prunes mais plutôt pour des pruneaux. Le Bon David74 va continuer de vous étonner avec ses génériques fait maison dans notre belle langue de Molière, tandis que cette Brute de Carmelo a encore trouvé le moyen d'améliorer son travail d'orfèvre. A quand la légion d'honneur pour cet homme ? Quant à moi, tel un Truand, je me suis contenté d'admirer tout ça et d'accueillir cette version 3.0. pour vous. La vie est parfois dur, pas vrai Providence ?

MISE A JOUR DU 08/01/2016 : Version 3.1.

Nouvelle version définitive (promis) avec cette mise à jour qui corrige une petite faute dans le générique et améliore également dans le générique le panneau "Assistants - Metteurs en scène...", ou l'on voyait un trait tout le long ainsi que le dernier carton avec le cadre du "Réalisé par" qui n'était pas "lissé" correctement.
Un grand merci à David74 pour sa réactivité et à Carmelo qui s'est refrappé un upload imposant.

mercredi 2 décembre 2015

Il était (encore) une fois chez Indianagilles

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire : "Encore un repack d'Il était une fois en Amérique" ? Faisons les comptes : le premier était une version DVD, le second une version HD, le troisième une version longue... Que peux donc apporter ce quatrième et nouveau repack ?
Je n'ai jamais été totalement satisfait par tous ces repacks là. L'image du premier Blu-ray manquait d'éclat et pour ce qui est de la version longue, si les scènes supplémentaires étaient très intéressantes, leur qualité technique et le fait qu'elles n'étaient pas doublées me gâchaient un peu mon plaisir. Si j'ai été ravi de les découvrir, elles s’enserraient plutôt bien dans le montage initial, au final je préférais autant les découvrir à part en scènes coupées. Un simple seamless branching laissant la possibilité de regarder les deux versions n'aurait pas été du luxe et je trouve dommage que cette technique soit si peu utilisée.
Lorsque j'ai réalisé le repack de la version longue, je me suis servi du premier Blu-ray sorti en Italie. La restauration était excellente, la photo reprenant enfin son ton jauni (je sais que certains aiment moins mais c'est bien comme ça que Leone voulait son film). Mais à cause des trop nombreuses pistes HD non compressées, l'encodage du film gâchait la fête.
Une seconde édition de la version longue est sortie en Italie puis dans le reste du monde. Cette fois, l'encodage était bon, il y avait même une VF... malheureusement la seconde qui en plus était désormais incomplète à cause des nouvelles scènes. Dommage de ne pas avoir rappelé les derniers comédiens pour doubler les nouvelles scènes.
J'ai alors lancé cette idée à Carmelo Mike le grand : pourquoi ne pas réaliser un repack ultime basé sur ce nouveau Blu-ray à l'image impeccable, comportant bien sûr notre bonne première VF tirée du laserdisc ainsi que son montage qui se verrait donc expurgé de ces scènes supplémentaires qui finalement gâchaient l'ensemble ?
Mais Carmelo est allé encore plus loin. Pour commencer, il a également viré ce flashback idiot et larmoyant à la fin que nous avions hérité du montage américain. Comme il manquait un plan, plutôt que de récupérer celui de la mauvaise qualité du laserdisc qui aurait fait sacrément tâche il a dû procéder à une petite astuce qui donne un excellent résultat. La véritable intensité de la scène est ainsi totalement restaurée. Fini le flashback sorti de nul part, tiré d'un mauvais téléfilm ! Merci Carmelo !
Ce n'est pas tout : Carmelo tenait beaucoup à ce que l'on mette, en plus de la VO mono, la VI mono à laquelle il est beaucoup attaché. Si pour ce film de Leone, c'est bien sûr la version en anglais qui est la VO, cette VI reste une version très importante puisqu'elle est, comme pour la VF, supervisée par Sergio Leone. Comme pour notre VF, Warner Bros avait fait redoubler également la VI pour l'édition DVD et Blu-ray, ce qui avait bien fait gueuler en Italie aussi. Le doublage originelle italien a fait son retour avec les éditions en version longue mais le mono d'origine était totalement foiré car la piste était beaucoup trop grave. Il restait heureusement la piste 5.1. qui était ceci dit moins pêchue. Carmelo a donc redonné au mono de la VI la bonne tonalité. Nous avons donc trois pistes mono PCM pour ce repack ultime : VF et VI d'origine ainsi que la VO.
Le repack n'a pas été si simple à faire. Car la vitesse de défilement n'était pas la même que sur les éditions précédentes. Carmelo a donc eu du pain sur la planche pour synchroniser parfaitement l'image et le son. C'est un problème que l'on rencontre de plus en plus souvent, je ne sais pas pourquoi.

Maintenant, le sujet qui fâche : la taille du repack. Puisqu'il s'agit d'une version ultime, il nous fallait garder la qualité maximale. De base, le bitrate du Blu-ray n'est pas si élevé que ça car le film est long et les pistes nombreuses. Le descendre encore revenait à mettre en péril tout l'intérêt de cette nouvelle version. J'aurai pu compresser les pistes audio, baisser la qualité globale de la vidéo mais je serais difficilement parvenu à une taille en dessous des 15 ou 20 GO. Donc quitte à avoir une si grosse taille, autant y aller franco et laisser le tout sans compression. Vous aurez donc une trentaine de GO à télécharger pour obtenir le Saint Graal. C'est beaucoup et il vous faudra sans doute vous armer de patience. N'oubliez pas que nous passons encore plus de temps pour réaliser et uploader ces repacks. Mais rassurez-vous, cette version là est sans doute la version définitive de cet ultime chef-d’œuvre de Sergio Leone. Ce monument vaut bien la peine que l'on se donne un peu de mal pour obtenir sa version ultime, non ?

Bonne vision à tous et encore un grand bravo à Carmelo pour son travail majestueux. On a l'habitude mais ça ne fait pas de mal non plus de le lui répéter.

Rendez-vous sur la fiche du film pour obtenir la version 2.0. de ce monument.

lundi 2 novembre 2015

Buon compleano Carlo Perdersoli !


Carlo Pedersoli, que vous connaissez mieux sous son nom d'artiste de Bud Spencer est née le 31 octobre 1929. C'est donc avec un peu de retard que je souhaite un bon anniversaire notre bon géant Napolitain qui vient de fêter ses 86 ans. Aujourd'hui encore il reste l'un des acteurs italiens les plus populaires au monde. Il reste une immense star en Italie et peut-être encore plus en Allemagne. S'il est de bon ton en France de railler ses anciennes idoles trop populaires, ses vrais admirateurs ne l'ont pas oublié (n'est-ce pas Curd ;) ) et ils continuent de se délecter avec sa belle et riche filmographie.

Pour son anniversaire, le site italien fanpage.it est allé l'interviewer. Bien que cette vidéo soit réservée aux italophones, je vous invite à aller y jeter un œil et une oreille sur ce lien :

Et encore un bon anniversaire Bud !

samedi 31 octobre 2015

[News] : Sortie de "Qui l'a vue mourir" chez Ecstasy of films

Si je vous dis James Bond et Venise, vous penserez peut-être à Roger Moore dans Moonraker. Mais si je rajoute Giallo dans l'équation, les plus doués d'entre vous auront compris que c'est bien du film Qui l'a vue mourir d'Aldo Lado dont je parle. En effet, c'est bien le plus rare des James Bond, l'acteur Australien Georges Lazemby, qui se voit embarqué dans cette excellente production italienne.
Ce très bon giallo est sans doute plus proche d'un Alfred Hitchcock que d'un Dario Argento et n'a pas les excès que l'on pourrait reprocher à certains Umberto Lenzi ou Mario Bava. Curieusement, malgré une bonne réputation, le film est resté inédit en France. Selon une rumeur, le film serait peut-être passé il y a fort longtemps à la télévision avec un doublage français qui serait totalement perdu. Mais ce n'est qu'une rumeur et les ayants-droit ont déclaré qu'aucune VF n'existait pour ce film. Il est par-contre passé à la télé française en anglais ou en italien sous-titré. Mais pour la VF, il y  a peu de chances qu'elle existe.
Du coup, le film est disponible en DVD en VO (italienne bien sûr) sous-titrée... par moi-même car, comme pour Torso, c'est à moi qu'on a fait appel pour ce beau travail dans lequel j'ai mis, comme toujours, le meilleur de moi-même. Je remercie Ecstasy of films pour cela car c'est un vrai honneur pour moi d'avoir pu participer à cette aventure. J'ai également sous-titré les excellents bonus, trois interviews riches en anecdotes de Aldo Lado le réalisateur, de Francesco Barilli le scénariste et de Nicoletta Elmi la petite fille rousse qui était une célèbre figure du Giallo italien et qui a bien grandie aujourd'hui.

Ecstasy of films ayant passé un deal avec le magazine Mad Movies, le film sera disponible dans deux éditions comportant le même contenu mais pas le même contenant. L'édition Mad Movies sera vendue avec le magazine en Novembre dans un boitier slim, sans jaquette réversible mais avec une jaquette exclusive (et magnifique comme toujours chez son auteur qui se reconnaîtra). L'édition chez Ecstasy sera dans la continuité des autres éditions de la collection, c'est à dire avec jaquette réversible et livret et elle devrait arrivé le 20 novembre. Vous n'aurez que l'embarras du choix.

Souhaitons à ce courageux éditeur et à Mad Movies de remporter un franc succès avec ce très bon film donc la musique entêtante d'Ennio Morricone n'a toujours pas quitté mon esprit.

Suivez le lien pour les commandes sur le site de l'éditeur :



lundi 26 octobre 2015

Armés et toujours plus affutés

Quand y en a plus... Un immense merci à Keven qui vient de nous faire un superbe cadeau : une nouvelle version quasi définitive de 5 hommes armés. Encore ? Mais ça en fait combien là ? Ils sont vraiment fous sur ce blog, vous ne trouvez pas ?
Ce nouveau repack tire son image du même enregistrement sur le satellite allemand sauf que le fichier est de bien meilleure qualité et non compressé. L'image est tout simplement splendide comme vous pouvez vous en rendre compte en regardant les nouveaux screenshots.
Afin d'obtenir une belle version intégrale, Keyen a récupéré le début du DVD qu'il a upscallé pour obtenir un résultat aux petits oignons. C'est donc également le générique en anglais qui remplace le générique allemand, un peu moins glamour sans vouloir faire offense à nos amis germaniques.
Enfin, j'en profite pour vous ordonner de clicker sur ce lien menant aux superbes archives du site de notre bon Jo. Son blog est une mine d'informations incroyables et son travail tout simplement inouï. Puisqu'il ne permet pas de laisser de commentaires sur son blog, j'espère que vous le remercierez de tout ce qu'il fait ici même.

Pour télécharger la nouvelle version HD de Keven, rendez-vous comme d'habitude sur la fiche du film.

Ils sont chaque jour plus beaux mais c'est pas ce qui va changer James Daly en Terence Hill !

samedi 24 octobre 2015

Une armée redoublée


Pour mon retour sur ce très bon 5 hommes armés, je ne vous ai pas préparé non pas un mais deux nouveaux repacks. Et les améliorations sont nombreuses. Explications :

Grâce à vos messages, j'ai découvert qu'il existait une version plus longue du film. Ce montage, possède une introduction où l'on voit le personnage de Luiz Domingues passer clandestinement la frontière. Quelques minutes de rab bien sympas qui enrichissent son personnage et qu'il était dommage de perdre. Cette version était dispo aux USA dans la collection Warner Archive U.S. mais Jo nous a également appris qu'elle était également présente sur le DVD Espagnol. C'est ce dernier que j'ai utilisé pour faire le repack de cette nouvelle version intégrale.
Bien qu'assez peu bavarde et c'est tant mieux, il y avait quelques dialogues en espagnol et en anglais que je vous ai sous-titré. Comme il y avait des sous-titres espagnols et portugais sur le DVD, ça m'a bien aidé pour être sûr de ne pas mettre n'importe quoi.
La qualité de l'image de ce DVD est vraiment pas mal du tout bien que les couleurs soient moins chaudes et que la définition tout de même moindre par rapport au TVrip HD de la télévision allemande. Mais le gros avantage, en plus de l'intro bonus, c'est qu'il n'y a pas de logo.
Pour le second repack, comme j'ai retrouvé le fichier intact tiré de la télé allemande, je peux enfin vous mettre à disposition une version sans compression. Mais étant donné que l'autre repack fait office de nouvelle version intégrale, j'ai préféré couper les 10 secondes du monologue de Peter Graves que j'avais dû sous-titrer afin d'obtenir une version au montage 100% en français. Du coup, vous avez un repack avec quelques sous-titres et un autre sans. Ça me semble plus logique et complémentaire.
Les modifications ne s'arrêtent pas là. J'ai également corrigé la tonalité des pistes son. Comme souvent sur nos DVD Pal, le son est légèrement trop aigu et il faut alors le rendre plus grave de 4%. Ce n'est pas toujours le cas ni parfois trop gênant et certains repackeurs font l'erreur de se baser uniquement sur la musique ce qui n'est surtout pas à faire puisque souvent, les dialogues ont été bien mixés dès le départ mais pas la musique. Ceci dit, ça peut aider dans bien des cas. La VF des deux repacks a donc été corrigée.
J'ai également rajouté dans les deux cas, la VO du film. Tenez vous bien, pour une fois, la VO du film est anglaise ! J'étais tellement habitué à entendre des doublages anglais bidons sur les films italiens que je n'avais pas trop fait attention à l'époque mais le film a clairement été filmé en prise de son directe. Certains acteurs sont post-synchronisé, ça s'entend bien comme sur Carlo Alighieri, mais pour ce qui est des acteurs principaux, c'est bien leur voix sur le plateau. Même pour Bud Spencer ou contrairement à la version italienne il est doublé par Glauco Onorato. Lui et Nino Castelnuovo s'expriment avec un fort accent italien mais comme ils jouent des Mexicains, ça passe largement. La prise de son directe est sûrement dû au fait que ce soit Dan Taylor qui l'ai réalisé et que ce n'était pas vraiment les habitudes des américains de tout refaire doubler par la suite.
Du coup, pour le passage du monologue de Peter Graves manquant sur la VF, j'ai remplacé la version italienne par la version en anglais et j'ai aussi légèrement réadapté les sous-titres qui allaient avec. A propos de la version italienne, j'aurai bien voulu vous la mettre aussi mais je n'ai jamais trouvé une autre version que celle qui était tronquée pour sa diffusion à la télévision italienne. Et je commence à me demander si le film a été entièrement doublé en italien ou pas. En tout cas cette version n'est présente ni sur le DVD espagnol ni sur le DVD américain. Tant pis.
Dernier point : j'ai également corrigé la tonalité de la VO sur le DVD espagnol. Sur le TVrip allemand elle était déjà comme il faut.

Voilà, je crois que vous savez tout ce qu'il y a a savoir de nouveau sur la grosse mise à jour de ce film. En attendant une vraie belle version HD, ne rêvons pas ce n'est pas du côté de la France qu'on verra débarquer ça un jour, ces deux nouvelles versions devraient vous combler.

Rendez-vous sur la fiche ici.

jeudi 15 octobre 2015

Coffret Terence Hill & Bud Spencer 9 films chez AB


Sorti en quatimini le 1er octobre, ce coffret regroupe les 9 films du duo ressortis chez AB cette année. L'occasion d'acheter l'ensemble pour un prix bien plus abordable, dans les 35€ ce qui est bien plus raisonnable que les 20€ demandés individuellement pour chaque titre, ce qui semblait vraiment démesurés au vu des pauvres caractéristiques des DVD made in AB : masters avec génériques et titres en anglais, VF uniquement et plus aucun bonus. Pour ce qui est des VO, si elles n'étaient pas non plus présentent dans les précédentes éditions on avait par-contre souvent droit à bien des bonus et notamment de très belles interviews riches en anecdotes. Pour ce qui est du visuel du coffret, il s'agit simplement des 9 DVD avec en plus un joli fourreau en carton. Rien d'exceptionnel.

Petit passage en revu sur les changements intéressants de ces éditions :

- Deux Superflics :
Comme je l'avais déjà précisé, le montage et le doublage français sont complets, contrairement à la très vieille édition.La qualité d'image est infiniment supérieure sur l'édition AB. Les seuls intérêts de l'ancienne édition sont qu'elle utilise les génériques français et l'interview de Riccardo Pizzuti que l'on retrouve d'ailleurs sur l'édition de Pair et Impair.

- Attention les dégâts :
Il s'agit du montage français sans les scènes qui n'ont pas été doublées à l'époque. Une édition qui peut être complémentaire avec celle de Seven 7 qui comportait pour rappel la version intégrale et des bonus (dont une super interview de Dominic Paturel).

- Salut l'ami adieu le trésor :
Malheureusement, il manque toujours la scène de la plage où nos amis se font tirer dessus par le mystérieux japonais. Cet oubli est vraiment curieux car les DVD ne sont pas les mêmes, la qualité d'image de l'édition AB étant bien meilleure que l'ancienne. Il y a peut-être une explication à ce sujet, comme les deux éditions utilisent le master en anglais, peut-être que cette scène n'était pas présente dans le montage américain ? A vérifier. On aurait d'ailleurs aimé retrouver le master français qui fait apparaître le déroulant pendant le dernier dialogue, car il cachait une synchro labiale française assez hasardeuse. A noter que sur l'édition AB, on a tenté de faire au mieux en resynchronisant ça et, comme pour mon repack, on entend du coup la musique qui saute.

- Attention les dégâts, Quand faut y aller faut y aller et Banana Joe :
Les anciennes éditions chez Seven 7  proposaient des masters avec génériques italiens, ceux d'AB proposent donc les génériques en anglais. La qualité sur son et de l'image sont sensiblement identiques avec peut-être un léger avantage pour l'image pour les éditions AB.

- Les Anges mangent aussi des fayots :
Les deux précédentes éditions étaient identiques et surtout catastrophiques : mauvais format, problème de synchronisation sur une scène, problème de montage avec des plans mal coupés... une catastrophe. Cette édition corrige tous les problèmes et présente une très belle image au bon format. Le montage est le français. Seul petit regret : sur la précédente édition, les génériques étaient en français, ils sont désormais en anglais. Pas trop grave ceci dit.

- Pair & Impair :

Montage complet dans les deux cas. Qualité d'image largement meilleure sur l'édition AB, la précédente étant plus proche d'une qualité VHS. Par-contre, gros oubli sur l'édition AB : il manque les sous-titres lors des dialogues avec les dauphins. Sur l'ancien DVD, ils étaient bien présents même si, pour une raison qui m'échappe, les sous-titres incrustés en français étaient recouverts d'un ignoble bandeau noir. Comme pour Deux Super-flics, le seul véritable intérêt de l'ancienne édition est son générique en français et surtout la très belle interview de Riccardo Pizzuti.

Pour ce qui est des autres films c'est à dire Un Drôle de flicEscroc Macho et Gigolo je n'ai pas pu comparer car je n'ai pas d'autres éditions. Les montages de ces films étaient déjà complets et n'avaient pas de défauts particuliers à signaler mais il y a des chances que la qualité d'image soit meilleure sur les éditions AB.

Les DVD ne semblent pas avoir eu beaucoup de succès et il semble peu probable qu'AB continue ses efforts pour nous proposer d'autres titres. Dommage, on aurait surtout aimé qu'ils nous sortent enfin Les Deux Missionnaires, titre toujours inédit chez nous que ce soit en DVD ou en VHS. Au final, on peut dire que la qualité d'image est meilleure sur les éditions AB et qu'à part en ce qu'à part Les Anges mangent aussi des fayots, les éditions Seven 7 sont préférables pour les bonus mais aussi le prix car ces DVD se trouvent facilement pour une poignée de fayots. Au final, un bon coffret pour le prix, à acheter pour les collectionneurs comme moi. Il y avait quand même matière à faire beaucoup mieux que ça mais le potentiel commercial de ces films n'était sans doute pas assez grand en France pour espérer plus.

mardi 8 septembre 2015

Lupin III s'échappe de sa prison de papier


Vous avez aimé les premières salves de Lupin III ?
Voici alors pour vous une petite merveille que nous a concocté notre extraordinaire Carmelo Mike : un épisode du fabuleux manga, traduit, animé, monté et sonorisé par ses soins. Un travail comme toujours incroyablement soigné et fabuleux mais vous ne devriez même plus être étonnés par les capacités incroyable de notre super Mike.
Maintenant on espère plus qu'une seule chose : qu'il nous fasse vite la suite ! Et je veux une tonne d'applaudissement pour lui !

L'évasion.

dimanche 30 août 2015

Du neuf avec du vieux

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle. D'habitude on commence par la mauvaise mais si je fais ça, je n'aurai plus beaucoup d'intérêt à donner la bonne. Alors allons-y : j'ai acheté le DVD Zone 1 du film Dead Bang, ceci afin de récupérer la piste française qui était disponible dessus. Et cette piste y était bien, une vraie VF bien de chez nous. La mauvaise nouvelle maintenant : elle est d'une qualité déplorable. Sourde et étouffée, je ne saurais dire si elle elle meilleure que la piste VHS du repack. Le DVD est d'ailleurs assez honteux, le format de l'image n'étant présenté qu'en 4/3. En faisant le ménage dans les commentaires, j'ai d'ailleurs lu qu'un anonyme (inscrivez-vous, c'est plus sympa !), avait prévenu sur la qualité de cette piste mais j'avais oublié ça.
Je suis donc désolé pour notre anonyme un peu nerveux qui souhaitait plus que tout avoir le repack ultime grâce à cette piste DVD mais il faudra attendre une diffusion télé et récupérer la VF en espérant qu'elle soit bien meilleure que celle de ce DVD pour obtenir une version vraiment amélioré du repack. Je vous ai uplodé la piste à part pour ceux qui ont déjà la précédente version mais attention, pour qu'elle soit bien calée, il faut que vous régliez le décalage à -600. Pour ne pas dégrader encore plus sa qualité, je ne l'ai pas compressé. J'ai également réuploadé le film avec les deux pistes françaises et la VOST.

"Allo ? Allo ? Tu peux répéter parce que le son est un peu sourd là".

Autre retour, celui du film Le Grand Duel. A l'époque, j'avais été bien critique avec le film. Certes il a ses défauts mais comme souvent, je l'apprécie de plus en plus. Je ne me suis pas contenté de vous réuploadé l'ancien repack HD puisque j'ai réencodé le Blu-ray américain moi-même (avant c'était une release du net) ce qui fait que le fichier est un peu plus gros mais aussi de meilleure qualité. J'ai surtout et aussi rajouté la VO italienne du film. Il n'y a pas de sous-titres mais je sais que les puristes aiment voir quand même la version originale, même s'ils ne comprennent pas vraiment la langue.

"J'suis peut-être américain mais je préfère m'exprimer dans la langue de Dante. Capisci ?".

Enfin, peu de temps après la version 2.0. du Porteur de cercueil, voici donc arriver la version 3.0. qui est une version HD du film en 720p. C'est Greg qui nous a repéré cette version et dont je me suis empressé de faire la nouvelle version. Un jour, j'aimerai refaire la partie son car j'ai trop trafiqué la VF de ma VHS et c'est parfois un peu de la bouillie. L'idéal serait que le film passe sur le satellite et qu'on récupère la VF comme pour Dead Bang.

"Combien de fois je vais devoir porter ce satané cercueil ?"

 Voilà, c'est tout pour cette semaine. A bientôt !

samedi 1 août 2015

Le Milliard ! Le Milliard !


Voilà ce qu'on appelle une affaire rondement menée : le Blu-ray allemand reçu dans la matinée, il ne m'a fallu que deux petites heures pour finaliser le tout, rip du blu-ray compris. Car figurez-vous qu'il m'a juste fallu juste convertir la VF et les sous-titres du repack DVD en 23,976fps puis de mixer le tout avec MKVmerge pour que l'affaire soit dans le sac. Je n'ai même pas eu besoin de régler le début de la piste, tout était déjà parfait !
La qualité d'image de ce Blu-ray n'est sans doute pas le meilleur qu'on ai vu mais le gain de définition avec le DVD est déjà plus qu'appréciable. Je regrette entre autre que les sous-titres anglais soient toujours incrustés à certains endroit de la pellicule mais bon, on fera avec et nous n'aurons probablement jamais mieux que cette édition.
Comme pour le précédent repack, j'ai laissé la VO anglaise mais aussi la VI italienne qui me semblait complémentaire. 

Ce repack 2.0. est une version quasi définitive, la seule chose pouvant encore être rajoutée étant les sous-titres pour la VO. Alors si quelqu'un ne sait pas quoi faire de ses journée...


Pour télécharger la version 2.0. du film, faites- comme Terence Hill et courez sur sa fiche.