Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

mardi 16 juillet 2013

[Repack 2.0] : Nico Giraldi 05 : Brigade antigangsters - version intégrale (VF et VO)


Réalisation : Bruno Corbucci
Avec : Tomas Milian, Enzo Cannavale, Marguerita Fumero, Asha Puthli
Nationalité : Italie
Genre : Comédie Policère
Durée : '
Année de production : 1979
Titre original : Squadra Antigangsters


Toujours en Amérique, Nico Giraldi profite de son séjour pour aider son vieil ami Salvatore, harcelé de toutes parts par une bande d'usuriers. Salvatore ayant appris que Maria Sole a hérité de la fortune de son père, il demande à Nico de la séduire afin qu'elle lui prête un peu d'argent. Mais cette dernière est sur le point de se marier avec un parrain de la mafia...


Chanson The Whip des Goblin

Merci à Charles Lee Ray et à Carlito Brigante pour la VF 

Mise à jour (le 06/06/16) : version 2.0 :

Le repack a été amélioré, voici le détail :

- Qualité DVD avec correction du pitch (tonalité) pour la VF et la VO.
- Amélioration des sous-titres pour les passages non doublés en français.
- Mise à disposition d'une version Lite sur Youtube
  
Archives repack 1.0 (16/07/13)
Cinquième épisode épisode des aventures de Nico Giraldi, ce film est aussi le dernier de la série des "Squadra anti" avant la transition qiu mènera vers les "Delitti" (et qui ne changeront finalement pas grand chose à la formule). Après un quatrième épisode qui montrait déjà de gros signes de faiblesses, cet antigangsters est pour moi l'un des plus faibles des épisodes avec le tout dernier.
Sorte de suite directe du précédent, il se déroule entièrement aux États-Unis et se déplace de New-York à Miami. Ceci nous prive donc de l'ambiance romaine qui faisait tout le sel de la série. L'esprit est différent et l'on se retrouve avec une sorte de film un peu bâtard sans grand intérêt et sans grand rapport avec le reste des Nico Giraldi. Un signe qui ne trompe pas : Bombolo est totalement absent de celui-ci, ce qui n'arrivera d'ailleurs plus jamais. Par contre, Enzo Cannavale fait son retour ainsi que Maguerita Fumero dans son rôle exaspérant de fille laide qui colle aux basques de Nico.
Si les USA étaient donc mis en vedette dans ce 5eme épisode après 3 voyages plus ou moins longs dans les précédent, c'est la dernière fois que Nico y ferait une halte dans la série.
Bien que ça n'est jamais été un point fort de la série, scénaristiquement parlant c'est très faible avec un tas de raccourcis narratifs et l'on se retrouve rapidement avec un enchaînement de scènes qui n'ont pas grand chose à voir entre-elles. A croire que tout ce beau monde était plus là pour profiter du soleil de Miami que pour tourner un vrai film. Peut-être que Tomas Milian en a profité pour repérer sa future maison puisque lorsqu'il quittera l'Italie, après un bref passage à New-York, il ira s'installer à Miami avec sa femme.
C'est sûr, je ne vous donne pas trop envie de voir mon nouveau repack mais en tout cas, vous savez qu'il ne faut pas trop en attendre. Reste tout de même le personnage de Giraldi, toujours aussi étrange, même si Tomas Milian ne semble pas toujours très à l'aise et concerné. Son fils, Tomas Milian Jr qui fait son retour dans un rôle un peu plus grand que dans le précédant, lui semble beaucoup plus heureux d'être là. La scène où il se fait traiter de con par son père est très drôle même si elle rendait beaucoup mieux en italien.
Comme dans le dernier, on retrouve les Goblin pour signer la bande originale du film. Plutôt bonne, elle fait très années 80 et colle bien à la nouvelle orientation de la série. La chanson The Whip, chantée par la chanteuse et actrice Indou Asha Puthli est très sympathique.
Pour la VF, on a le même cast que dans le précédent. Elle est donc très moyenne même si Jacques Bernard et Marcelle Lajeunesse sauvent quelque peu l'ensemble. Malheureusement, le son des deux pistes son que j'avais en ma possession était assez étouffée, de bien moins bonne qualité que pour anti-mafia. Du coup, dès que j'ai pu j'ai remis la VO pour que ce soit plus agréable à l'écoute. Ça fait un peu va et vient dans le son ce qui n'est peut-être pas très agréable non plus mais bon... Il y a encore pas mal de scènes coupées, surtout au début, que je vous ai bien entendu sous-titré.
Il ne vous reste plus qu'à voir le film et vous faire votre propre idée sur les qualités de ce dernier volet des Brigades de Nico Giraldi. Et n'oubliez pas de laisser vos petits commentaires par la suite.


 
Lien version Youtube :

Mot de passe : indianagilles



17 commentaires:

  1. Merci pour le repack.
    Au format Vhs, j'avoue n'avoir pas tenu jusqu'a la fin mais je vais retenter l'expérience avec ce rpack en version intégrale :)

    RépondreSupprimer
  2. merci indiana ,connait ce film que par sa musique , bientôt aucun polar italien n'aura de secret pour nous .

    RépondreSupprimer
  3. Indiana toujours au top!!!
    Meme si cet opus de la serie est en dessous des autres, c'est deja genial de
    pouvoir le voir!!Et c'est un nouveau Milian inedit pour ma part et ca, ca vaut de l'or!! ;-)
    En tout cas vraiment un immense merci a toi indiana!!Ca fait super plaisir!!
    You rock guy!!!! just keep on!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. facilement "trouvable" naguère dans les Cash Converter, c'est un des premiers Nico que j'avais acheté.. pour ma part, je suis un inconditionnel de Tomas Milian. Même s'il ne s'agit pas d'un grand cru, ce film est pour autant bien distrayant. Milian tient tout ce grand n'importe quoi à bout de bras, et même en v.f., tout ça tient la route. Cannavale et Fumero sont des faire-valoir de Milian, mais je trouve qu'ils font bien le job et assurent le délire ambiant qui fait l'intérêt de cette série. Moi, je suis client ... et je donnerai cher pour découvrir les "Delitti" (à part "Pas folle le Flic" qui est le seul à avoir été édité). Encore merci de nous avoir exhumé ces pépites

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas folle le flic a été édité mais avec un curieux montage mélangeant le premier film et une poursuite d'un autre Milian (la banda del gobbo je crois). S'il débarque ici, ce sera avec son montage original ;) Et qui sait il y aura peut-être bien un Delitto ici un de ces jours. L'un des meilleur même. Mais il n'y en aura qu'un. Pourquoi ? Je l'expliquerai le moment venu !

      Supprimer
  5. Surprenant que de voir cet opus programmé très peu de temps après son prédécesseur !

    Outre l'effort que je salue, en tout premier lieu, ainsi que la satisfaction de voir que la saga des Nico Giraldi plait, je suis d'accord avec tout le monde : c'est un opus de la saga en mode mineur !

    J'ai effectivement tendance à les confondre mais...N'est-ce pas dans celui-là où Nico, vers la fin, marche dans une rue de New-York et appelle quelqu'un à sa fenêtre ? Là, un type totalement étrange se colle à lui et crie en écho ?
    Si oui, j'ai trouvé la séquence fun et drolatique car l'autre zigue était beaucoup plus rigolo que Bamboloo ou Enzo Cannavale !

    Un grand moment de bizarrerie !

    Pour le reste, j'ai lu que c'était Tomas Milian qui jeta l'éponge au terme de l'ultime opus de la série, Delitto sul' Autostrada. J'avais également lu que Milian était désolé de l'arrêt de la série, qui coïncide avec de sévères problèmes de santé (dus à la drogue ?) et son départ aux U.S.A...

    Quelqu'un en saurait-il plus ?

    Encore bravo Gilles pour ce nouveau post !

    RépondreSupprimer
  6. Le dernier opus c'est Delitto al Blue Gay. L'autostrada c'est "que" le 9eme sur 11. L'un des meilleurs en plus :)
    La scène que tu dis c'est pas dans ce film là. Je crois, de mémoire, que c'est dans le second, lorsque Nico va voir son cousin. Terrible cette scène, en effet ! Dommage que cet opus n'existe pas en français ou ne propose pas de sous-titres italiens. Ca aurait été plus facile à sous-titrer.

    J'ai ma théorie sur la fin de la série. D'une, il se sentait prisonnier de ce rôle et s'en était lassé. Ça n'était plus qu'alimentaire pour lui. Surtout qu'il aimer varier les rôles et là, c'était plus possible. Même quand il tentait autre chose, c'était soit du Girald soit du Monnezza qui en ressortait. Ensuite, d'après les interviews que j'ai pu lire ou voir, j'ai l'impression qu'il se sentait mal dans sa peau. Rien que ces perruques, ces chapeaux... on aurait dit qu'il faisait tout pour s'enlaidir et pour cacher sa calvitie qui semblait le déranger au plus haut point. Je crois qu'il ne voulait tout simplement pas que les italiens qu'il aimait tant, voient sa "déchéance".
    Du coup il a fuit aux US où il a tout recommencé à zéro. Sans perruque, sans rien, il était méconnaissable. J'ai l'impression qu'il lui a fallu des années pour s'accepter vieillir. En 2011, il est revenu en Italie pour tourner une série dont il est l'auteur du scénar, Roma Nuda. Je n'ai malheureusement pas pu la voir. Je sais aussi qu'il était très énervé qu'on ait pu faire un Nico Giraldi sans lui (le fils d'Amendola, sa voix dans les films, y joue Rocky, le fils de Giraldi !). Enfin tout ça c'est mes impressions que j'ai pu avoir en "étudiant" le sujet. Cet homme est vraiment très intéressant et sa vie étonnante. Quel dommage qu'il ne soit pas connu chez nous. Ou si peu.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, c'est une assez bonne et judicieuse hypothèse sur la fin de la série via le départ de Milian.

    On dit par ailleurs que notre homme est assez versatile !
    Un éditeur italien avait réalisé un livre sur lui, avec son accord, des entretiens, ect...puis il s'est ravisé d'un coup, ce qui condamna ce projet !

    Merci, en passant, de bien me remettre en mémoire les scènes des différents Nico que je confonds, manifestement, du tout au tout ! Je les ai vus il y a 8/9 ans, quand la série avait commencé à être dispo... Je constate avec bonheur que nous sommes d'accord sur le meilleur opus de la série !

    Le second de la série, c'est bien celui avec la BOMBE Lilli Carati ?
    Un simple rôle de potiche, d'après mes souvenirs...

    Encore bravo pour ton enthousiasme sur cette série !

    RépondreSupprimer
  8. Ah voilà pourquoi je n'arrivais pas à trouver sa biographie alors qu'il avait dit il y a quelques années qu'elle devait sortir en Italie ! C'est dommage !

    Oui le second c'est bien celui avec Lili Carati. Son rôle n'est pas hyper développé mais elle a quand même plus de présence que l'actrice du 3eme.

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce travail de repack très soigné. Le film se suit de façon agréable, et j'ai constaté à plusieurs reprises tout le soin que tu as mis dans cette version.

    Une info qui peut t'intéresser :j'ai identifié le comédien qui double Vito Sartieri (interprété par Leo Gavero). Il s'agit du grand Howard Vernon, qui a souvent doublé des films en anglais et en français. C'est toujours une surprise de reconnaître son phrasé très caractéristique.

    Encore merci pour le film.

    RépondreSupprimer
  10. merci pour ce repack de qualité comme à chaque fois

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de le voir, ça ne vole pas très haut mais l'ensemble est plutôt divertissant.

    Merci

    RépondreSupprimer
  12. Liens mort

    Re-up pls

    RépondreSupprimer