Attention :


Les repacks proposés ici sont des versions inédites, non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog n'a aucun but commercial, et ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète, ou sur simple demande de l'ayant droits. Si la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé. Si un repack est retiré, c'est pour de bonnes raisons, inutile de me demander de le remettre.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

POUR FAIRE UN DON :

Vous voulez un peu m'aider ?
Alors, envoyez-moi un petit message via le formulaire de contact pour commencer.
Et Merci d'avance.


samedi 25 juillet 2015

[Repack] : Divorce à l'italienne (HD et SD, VF et VOST)


Réalisation : Pietro Germi
Avec : Marcello Mastroianni, Daniela Rocca, Stefania Sandrelli, Leopoldo Trieste

Nationalité : Italie
Genre : Comédie
Durée : 105'
Année de production : 1961
Titre original : Divorzio all'italiana


Le baron Ferdinand Cefalu, noble sicilien, veut se remarier avec la jeune Angela. Mais comme le divorce est illégal en Italie, il fait tout pour que sa femme ait une aventure avec un autre homme, pour pouvoir les surprendre ensemble, la tuer et n’avoir qu’une peine légère pour crime d'honneur. La recherche de l'amant potentiel est une tâche ardue au regard de la laideur de la baronne.



MERCI AU PHARMACIEN DE GARDE POUR LA VF

Bien qu'il s'inspire du roman dramatique de Giovanni Arpino, Un delitto d'amore (Un crime d'amour), le réalisateur Pietro Germi détourne intelligemment le sujet initial pour en faire une comédie satirique de premier ordre. Ce pur chef-d’œuvre de la comédie italienne, dépeint la société Sicilienne et provinciale au vitriol et s'attaque à un sujet alors encore tabou en italie : le divorce. Car croyez-le ou pas, mais en Italie le divorce ne fut autorisé qu'à partir de 1970 et ce malgré la féroce opposition du parti politique de la démocratie chrétienne. Aujourd'hui encore, dans un pays qui reste très (trop) ancrée dans la religion catholique, bien qu'enfin possible, le divorce reste quelque chose de bien plus laborieux et compliqué qu'en France et peut s’étaler durant plusieurs années... Bien des italiens préfèrent d'ailleurs se rendre à l'étranger afin de divorcer plus facilement.
Le film sort donc à une époque où le divorce n'est toujours pas permit. Germi s'attaque donc à un sujet très épineux d'une société italienne totalement hypocrite et contradictoire. Le fait de ne pouvoir divorcer ne permettait pas aux couples de continuer à s'aimer, elle ne faisait que les enchaîner les uns aux autres, et les adultères n'en étaient que plus fréquents. Divorce à l'italienne choisit donc de traiter le sujet avec beaucoup d'humour, noir bien sûr, puisque notre protagoniste va opter à sa manière pour le célèbre "jusqu'à ce que la mort nous sépare" de la sainte église. En jetant sa femme dans le lit d'un autre, il pourra "légitimement" la tuer, lavant ainsi son honneur et obtenir des circonstances atténuantes lors de son procès. En gros, si le divorce est interdit, le meurtre est toléré en cas de trahison et l'article 587 cité dans le film existait bel et bien.
Comme dit précédemment, le film aurait dû être un film dramatique avec en thème central le crime d'honneur passionnel. Incroyable ou pas, à cette époque, il y en avait plus de mille par an ! Cette situation leur paraissait tellement absurde que les scénaristes Alfredo Giannetti, Ennio De Concini ainsi que Pietro Germi préférèrent finalement transformer le tout en une comédie grotesque et noire qui dénoncerait entre autre avec férocité le fameux article 587, fils d'un code pénal arriéré, totalement obsolète. Au fond, qu'un texte de loi autorise le crime passionnel et ne punisse le coupable que d'une peine symbolique ne pouvait se prêter qu'à la dérision. Avec leur sujet en or, les scénaristes remportèrent d'ailleurs l'Oscar du meilleur scénario original. Une récompense plus que méritée.
Si le film se déroule en Sicile, ce n'est pas un hasard. Car plus encore qu'une autre région d'Italie, la Sicile a bien du mal à s'adapter au monde moderne et reste prisonnière de ses vieilles traditions culturelles arriérées. L'émancipation irréfutable de la femme qui n'est bonne que dans une cuisine ou à procréer n'était pas prête à être acceptée (toute ressemblance avec des gens et peuples de notre époque... n'est malheureusement pas à exclure). Mais qu'on ne s'y trompe pas, Pietro Germi n'attaque pas uniquement la Sicile mais bien l'Italie entière et réalise une satire amère dont le protagoniste ne fera rien d'autre qu'utiliser les contradictions de sa société pour parvenir à ses fins.
Soulignons que durant le film, Pietro Germi assénera un magnifique clin d’œil à Fellini et sa Dolce Vita (dont le protagoniste n'était nul autre que Marcello Mastroianni) : les siciliens recevront lors d'une messe l'interdiction formelle d'aller voir le film qui ne serait que dépravation d'après le curé de la paroisse. Et pourtant ils feront exactement le contraire en se précipitant en masse dans les salles, mettant encore une fois en avant toutes les contradictions d'une société hypocrite.

Un DVD est bien sorti en France. Malheureusement, la magnifique version française n'est pas présente. Le pharmacien de garde avait déjà réalisé un repack du film en utilisant la VF de la VHS. Aussi, lorsque j'ai appris qu'un Blu-ray était sorti en Italie, j'en ai profité pour réaliser un nouveau repack comportant une VOSTFR mais également la précieuse VF. Et si l'image du Blu-ray n'est pas avare en tâche et autres griffures, le gain de définition est par-contre indéniable.
Pour ce qui est de la VO, j'ai laissé les deux pistes du Blu-ray : la première est en stéréo et la seconde en 5.1.. Cette dernière piste met surtout en avant la belle partition de Carlo Rustichelli et n'a donc rien de honteux. J'ai déniché des sous-titres sur la toile qui était, oh joie, déjà parfaitement synchronisés avec le Blu-ray. De mon côté j'ai juste crée quelques sous-titres forcés sur la VF.
En ce qui concerne cette dernière, la piste est un peu saturée, n'oublions pas qu'il s'agit d'une VHS et que le film n'est pas non plus de toute première jeunesse. Mais elle est étonnamment claire et agréable à l'écoute. Artistiquement elle vaut vraiment le détours. Si je ne peux que vous conseiller de voir le film en VO afin de profiter du phrasé typiquement sicilien, la VF s'avère être un fabuleux bijou complémentaire. Qu'elle soit devenu si rare était tout simplement criminel et il était essentiel qu'elle soit déterrée, d'autant plus qu'elle est complète
Marcello Mastroianni y est doublé par son comédien attitré, Roland Ménard, fabuleux acteur dont je vous ai déjà parlé sur la fiche du Dollars troué. Il l'aura doublé à de nombreuses reprises, notamment dans La Dolce Vita ou Le Grand Embouteillage. Il est également connu pour avoir été la voix française de Glenn Ford ou de Dirk Bogarde. Il aura souvent prêté sa voix suave et distinguée à de nombreux comédiens non moins classieux tels que James Mason, David Niven, Henry Fonda, Jack Lord ou encore Errol Flynn. IL a aujourd'hui 92 ans et s'est retiré du métier dans les années 90 pour profiter de ses autres passions, l'écriture et la peinture. Roland Ménard est pour moi un trésor national, le genre de comédien qu'on ne doit jamais oublié et dont la voix a bercé ma jeunesse. Morgan alias Manimal98 a uploadé un extrait de sa conversation avec ce grand monsieur où il se dit très heureux de s'être remémoré ses années de doublages. Morgan a également concocté une compilation dont il a le secret et que vous pouvez voir ici. Attention, il faut être inscrit sur facebook pour pouvoir en profiter. La Gazette du doublage a de son côté réalisé un bien bel article sur le monsieur, un article que je vous invite bien entendu à aller lire. Dans celui-ci, on y découvre par exemple qu'Antonioni était si satisfait par son doublage de Mastroiani sur le film La nuit, qu'il décida de ne pas exploiter du tout la VO en France. Un journaliste, pourtant farouchement anti VF, pensa même que le film n'était pas doubléet qu'il s'agissait de la version originale.
Pour doubler l'insupportable femme de Mastroiani, jouée par Daniela Rocca, nous avons le bonheur d'entendre cette grande dame du doublage Paule Emanuelle. Cette dernière avec sa voix grave et autoritaire aura autant joué les matrones que les grandes dames distinguées. Mais elle démontre ici qu'elle est tout aussi à l'aise dans un rôle comique. Paule Emanuelle a entre autre doublé Lauren Bacall, Elisabeth Taylor, Gena Rowlands... mais à titre personnel, c'est avant tout pour son doublage de Lois Maxwell, la célèbre Miss Moneypenny des James Bond, que sa voix restera à jamais indélébile dans mon cœur de voxophile. Je vous invite à aller voir cette autre superbe compilation de Morgan sur cette immense comédienne.
L'amant Carmelo joué par Leopoldo Trieste est quant à lui doublé par l'immense Michel Roux que l'on ne présente plus. La jeune bonne Sisina, joué par Margherita Girelli, est doublée par un autre monstre sacré du doublage, Michelle Bardollet, voix française de Barbra Steisand, Bette Midler ou Claudia Cardinale.
Comment ne pas citer également Louis Arbessier qui double l'avocat, dont le baron Cefalù ne cesse d'imaginer les plaidoiries. Arbessier,  autre comédien à la voix magique et inoubliable.
On peut également entendre Jean-Henri Chambois, dont je vous ai souvent parlé, doublant le curé, et il me semble avoir reconnu la voix grave et chaleureuse de Pierre Collet pour doubler le père de la belle Angela. Mais justement, qui double Angela, cette magnifique jeune fille interprétée par une toute jeune Stefania Sandrelli ? Et bien je ne l'ai pas reconnue. Si vous le savez, n'hésitez pas à me le dire. J'en profite tout de même pour vous placer deux mots sur cette belles comédienne et rappeler que Stefania Sandrelli aura tourné avec les plus grands maîtres italiens : de Monicelli a Scolla, de Commencini à Bertolucci... et même avec le pape de l’érotisme italien, Tinto Brass dans son célèbre film La clé !
Bref, cette version française est tout bonnement exceptionnelle et je remercie encore une fois notre bon Pharmacien de garde pour nous l'avoir retrouvée. Sa disparition aurait pu me forcer moi aussi à connaître un crime passionnel. Et aucun article du code civile n'aurait pu me venir en aide.

 



Liens MKV 1080p VF et VOST (7,98 GO)

http://www.multiup.org/download/099362b3ba05d2e093f3f1b96f9770cc/DvALItHD.part01.rar
http://www.multiup.org/download/5cbdeb09e58b93e8d1a06384adeb9eb5/DvALItHD.part02.rar
http://www.multiup.org/download/a768b78c3fa4fa02b03f85166b48c981/DvALItHD.part03.rar
http://www.multiup.org/download/73d76f37d9d2dafd086b715649e1dde5/DvALItHD.part04.rar
http://www.multiup.org/download/d1767e5ff5c59928446dbab2fa1da1d1/DvALItHD.part05.rar
http://www.multiup.org/download/19d099288837a7fee7aeec28895e8320/DvALItHD.part06.rar
http://www.multiup.org/download/f5c2445a7939fc8f85ce57aa7571a84d/DvALItHD.part07.rar
http://www.multiup.org/download/f1785778a462fe2561feb3de82b9f149/DvALItHD.part08.rar
http://www.multiup.org/download/82f8b6f2480c933b0354758412d82efb/DvALItHD.part09.rar

Lien Lite avi VF :

http://www.multiup.org/download/cdc8740b338cb1529d603316c67b8abb/DvALItlnLite.rar

MDP : indianagilles

14 commentaires:

  1. oui, hourra pour la VF......merci pour tous ces détails sur l'histoire de ce film, et son doublage. Super!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour votre travail. Heureusement qu'il existe encore des VHS pour retrouver les VF. Moi aussi j'adore Roland Ménard. C'est la voix que préfère sur Mastroianni.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Indiana Gilles,
    Merci pour ce chef d'œuvre de Pietro Germi.
    Concernant les liens, les liens 4, 8 et 9 ne fonctionnent pas.
    Pourriez-vous y remédier.
    Merci encore.
    Amicalement.

    RépondreSupprimer
  4. Aucun problème sur ces liens de mon côté.

    RépondreSupprimer
  5. Merci beaucoup pour ce classique en noir et blanc à l'italienne à l'image superbe. J'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres du même genre comme par exemple Hier, aujourd'hui et demain avec encore Marcello Mastroianni et Sophia Loren, ça change des nullités récentes qu'on ose nous proposer en bluray. Pas de problèmes non plus pour ces liens pour ma part. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend du matos disponible. J'ai quelques classiques en réserve mais pas forcément des comédies.

      Supprimer
  6. génial

    merci pour la version lite!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    a bientot!!!

    trés belle stefania sandrelli avant les ravages de la chirurgie esthétique
    et son role cul te dans la clé de tinto brass!

    RépondreSupprimer
  7. @Indianagilles
    En effet, les liens qui ne fonctionnaient pas étaient dû au navigateur que j'utilisai (Internet Explorer).
    J'ai pu y remédier en utilisant Firefox.
    Encore merci pour cette excellente comédie.
    Si vous avez d'autres films de cet acabit, je suis preneur, surtout avec cette qualité d'image.
    Amicalement.
    Philastro.

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ce film ce blog tout est super genialllllllllllllllllllllllllll!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    bravo quel boulot!!!!

    continu

    RépondreSupprimer
  9. Belle trouvaile sur ce Blog merci pour cette raretée magnifique !!!!!

    RépondreSupprimer
  10. Mille mercis !
    Un Bijou !

    RépondreSupprimer
  11. Merci beaucoup pour ce beau film italien, maintenant je suis réconcilié avec les VF grâce à toi et Carmelo. J'étais devenu un peu con, trop puriste (en plus parfois il y a des y a des mauvais sous-titrages et on ne méfie pas assez).

    RépondreSupprimer
  12. C'est une grosse découverte moi ce film, il fait parti des plus beaux films de l'année que j'ai pu voir !
    Mastroiani ,....énorme, tout y est jouissif dans ce film ! M.E.R.C.I ²

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà un commentaire qui fait plaisir. C'est du bon gros cinéma intelligent et drôle.

      Supprimer