Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

samedi 25 avril 2015

[Repack 1.1] : Le dernier jour de la colère - version intégrale (HD, VF et VOSTFR)


Réalisation : Tonino Valerii
Avec : Giuliano Gemma, Lee Van Cleef, José Calvo, Christa Linder, Benito Stefanelli
Nationalité : Italie
Genre : Western
Durée : 114'
Année de production : 1967
Titre original :  I giorni dell'ira

Titre français alternatif : On m'appelle Saligo

Scott, fils d'une prostituée, est le souffre douleur de la petite ville tranquille de Clifton. Un jour, le pistolero Talby débarque et tue un homme pour prendre la défense du jeune Scott. Il le prend alors sous son aile. Le maître et l'élève décident de se venger des notables de Clifton et prennent peu à peu le contrôle de la ville.

Version 1.1 (28/07/2016)

La version 1.1 apporte les améliorations suivantes :

- correction de la tonalité de la VF
- VO filtré de son bruit de "courant d'air" par Askell PP.

Archives : version 1.0 (le 25/04/2015)

 
Si pour beaucoup Sergio Leone se place bien au-dessus de tous les autres, les réalisateurs cités par la suite sont souvent Sergio Corbucci, Sergio Sollima ou encore Giulio Petroni. Et on a toujours tendance à toujours oublier Tonino Valerii en tant que grand artisan du Western Italien. Est-ce parce que Sergio Leone a quelque peu volé tout le mérite de la réalisation de son film le plus apprécié, Mon nom est Personne ? Bien que certains en doutent toujours, les témoignages sont unanime et ce film là  est bien un film de Tonino Valerii.
S'il a commencé comme assistant de Leone sur Pour quelques dollars de plus et aura connu son plus gros succès avec Mon nom est Personne produit par l'inévitable Leone, ce serait bien réducteur de résumer sa carrière dans le western à cela. Car Valerii aura signé d'autres westerns indispensables tels que le bien agréable La Horde de salopards (Une raison pour vivre, une autre pour mourir) mais surtout deux films avec Giuliano Gemma : le maltraité Texas (massacré en France avec sa VF catastrophique et son montage ridicule) et Le Dernier Jour de la colère. Si ce dernier possède cette fois une excellente VF (Michel Barbey qui a parfois doublé Franco Nero y double le bien plus juvénile Giuliano Gemma et Marcel "French Connection" Bozzufi double quant à lui Lee Van Cleef avec une classe folle), ce film aura également subi un charcutage en règle qui ne permettait pas alors au public français d'en saisir ses subtilités. Le montage français en faisait un film agréable mais qui manquait alors de substance. Un western à l'américaine quoi ! Ceci est un énorme troll assumé de ma part !
En 2004, Seven 7 aura fait fort en sortant une belle version intégrale en France, permettant enfin à de nombreux aficionados du genre de découvrir cet œuvre majeure comme il se doit. Bien entendu, il est toujours dommage d'avoir une VF "yoyo" qui bascule souvent entre deux langues mais on avait aussi  la chance de pouvoir se délecter de la VO sous-titrée, ce qui était finalement rare dans la plupart des éditions de westerns italiens. A l'époque, on était si ravi d'accéder à ce genre de film qu'on n'avait guère fait attention à la qualité du master, assez abimée et couverte de tâches en tout genre. Ça faisait presque parti du charme. Aujourd'hui, nous sommes habitués à regarder n'importe quel film en superbe qualité, du coup la sortie du Blu-ray du film chez Arrow en Angleterre était une aubaine pour améliorer tout ça. J'avais auparavant acheté le Blu-ray Japonais, mais comme celui du Dollars Troué du même éditeur, la copie était propre mais la définition pas terrible. J'ai donc préféré attendre de voir ce que donnait celui d'Aventi avant de me lancer dans quelque chose d'un peu inutile. Ce dernier étant de bien meilleure qualité, je n'avais plus qu'à commencer mon repack.
Je ne me suis pas contenté de mettre la VF et les sous-titres. J'ai également changé la VO du Blu-ray. Elle était juste pourrie. Il y en avait deux sur le Blu-ray Japonais, une piste mono et un 5.1. mais même si elles étaient un peu meilleures, ça restait médiocre. Du coup, c'est notre bon vieux DVD français qui possédait de très loin la meilleure qualité pour la VO. Et bien qu'elle ne soit pas franchement au top non plus (elle a de plus un léger souffle étrange, comme si on soufflait dans une bouteille), elle est bien plus claire et sature moins que les autres. Le double repack n'a pas été trop compliqué à produire puisqu'il ne m'a fallut régler que 15 petits décalages que j'ai dû bien sûr également appliquer à la piste des sous-titres. J'en ai aussi profité pour régler l'absence d'un mot sur la VO. Dans le saloon, quand Lee Van Cleef termine son monologue, il manquait le "Grazie" (merci). J'ai verifié les 3 supports que j'avais, il y avait cette erreur à chaque fois. J'ai donc retrouver un autre "grazie" ailleurs pour compléter ça. Et ce vilain Lee Van Cleef n'est pas du genre à remercier beaucoup donc ce n'était pas si facile ! A noter que sur la VF, il y avait un léger décallage sur ce même endroit qui a bien sûr été réglé aussi.
L'autre petit mystère du film : une scène semble avoir disparu des éditions intégrales du monde entier. Elle n'apparait pas dans les deux Blu-ray en ma possession, ni dans le DVD de Seven 7. Pourtant, elle apparait dans les montages allemand, américain... mais aussi sur le DVD Italien du film (je n'ai pu le vérifier ceci dit, je l'ai juste vu sur un forum). Il s'agit de cette scène là qui est ici en allemand. D'ailleurs, on entendait clairement sa disparition avec une sale coupe dans la musique (problème que j'ai réglé). Je pense que cette scène était présente autant en VO qu'en VF mais allez savoir pourquoi on ne la pas laissé dans les nouvelles copies. Ce n'est pas tros grave mais c'est toujours curieux.
Avec cette nouvelle copie, le film est plus beau que jamais. Je me suis régalé à prendre un tas de beaux screenshots (Valerii sait placer sa caméra !) et vous allez donc pouvoir vous délecter de cet excellent western qui sous ses airs classiques s'avère plus subtil qu'on ne pourrait l'imaginer. Gemma y joue un rôle assez différent de ses habitudes et si Van Cleef semble repartir dans son rôle habituel de vieux pistolero instructeur, le dernier tier vient flanquer au panier tout ça. A leurs côtés, on retrouve dans des rôles parfois très court José Calvo, Benito Stefanelli (qui jouera dans tous les Leone et tous les Valerii), Romano Puppo (grand ami de Gemma mais aussi la doublure de Lee Van Cleef) ainsi qu'Al Muloch, "l'homme qui raconte trop sa vie" dans Le Bon, la Brute et le Truand. Ce dernier se suicida en se défenestrant dans son costume de cow-boy, durant le tournage d'Il était une fois dans l'Ouest.
Pour ce qui est des présences féminines, la belle actrice allemande Christa Linder est là pour assurer le plaisir des yeux. Le magazine Playboy lui a d'ailleurs consacrée un article en Août 1972. Son rôle est malheureusement un peu restreint. Elle tournera par la suite dans pas mal de comédies érotiques italienne. On peut également entre-apercevoir l'actrice Grecque d'origine Française, Russe et naturalisée Italienne (!!!) Yvonne Sanson dont la belle carrière était sur le déclin.

Les petites anecdotes : Tarantino aime beaucoup le film mais aussi la bande originale du film signée Riz Ortolani. Il l'utilisera pour trois de ses films : ses deux Kill Bill puis dans Django Unchained. Pour une fois, elle n'est pas calquée sur du Morricone et s'avère assez surprenante.
Autre anecdote : le film a été réexploité en France au cinéma puis en VHS sous le titre On m'appelle Saligo pour surfer, vous l'avez deviné, sur l'insolent succès des films Trinita. Pourtant, personne ne se fait jamais appeler comme ça durant tout le film. Il y a par-contre un Sartana : le mulet de Giuliano Gemma. Mais cet amusant clin d’œil est réservée à la seule VO, la VF ayant bêtement changé le nom en Santana. Et aucune guitare n'est à l'horizon. Mince...

PS : bien entendu, pas de version Lite pour celui-là puisque vous avez le DVD de Seven 7 pour ça.




MDP : indianagilles

41 commentaires:

  1. Un immense MERCI !!! Pour ce film et pour le travail admirable réalisé sur ce blog...

    RépondreSupprimer
  2. Super merci pour ce magnifique boulot. Si jamais tu veux faire un repack de Texas en HD. Voici le bluray allemand : http://www.movie-blog.org/2015/01/08/blutiges-blei-1969-german-1080p-bluray-x264-ifpd/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors pour Texas, je possède bien le Blu-ray allemand original. Mais je suis un peu "lié" à Artus donc je préfère ne pas le faire par respect pour eux et leur travail. Je ne travaille pas pour eux du tout, mais je les connais un peu désormais et ça me gênerait de le faire.

      Supprimer
    2. C'est tout à ton honneur. Ce sont vraiment des mecs sympas effectivement, je confirme.

      Supprimer
  3. excellent, beau boulot comme toujours. merci Indy

    RépondreSupprimer
  4. Je viens juste de le regarder, super travail merci, je m' attaque maintenant à Tepepa :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais ce film que de nom, mais avec le traitement 'indianagilles', voilà qui le rend doublement plus intéressant à découvrir ! Merci beaucoup pour le partage et le travail :-)


    RépondreSupprimer
  6. le BR anglais est sorti chez Arrow, pas chez Aventi qui est (était) un éditeur français

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Corrigé ! Décidément j'ai du mal en ce moment. J'ai besoin de repos !

      Supprimer
  7. Tu trouves que les pistes audio du blu-ray d'Arrow sont pourries Indiana ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La piste italienne est dégueulasse. Elle est étouffée, elle sature... Celle du BD japonais était un peu moins naze. Le DVD français est très très loin devant mais dommage, y a ce bruit de fond. Pour moi qui regarde sans sous-titres, c'est de loin la version que je préfère.

      Supprimer
    2. Moi qui pensais que l'audio du dvd était justement trop étouffé... ^^'

      Supprimer
    3. Oui, il est déjà pas top mais à côté c'est de l'ultra DTS HD 7.1 EX.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. J'ai supprimé le souffle et remplacé la musique du début par celle de la vf (de meilleure qualité), si ça te dit. ;)

      Supprimer
    6. Tu as réussi à virer le bruit bizarre ? C'est cool, moi j'y arrivais pas !
      Ca n'a pas trop changé le son du reste ?
      Envoie la piste, je vais la mettre en bonus et un jour si les liens sont morts je remettrai en version 1.1.
      J'aimera entendre la piste du DVD italien aussi. Je sais qu'il y a la scène manquante en italien aussi.

      Supprimer
    7. Bon en fait après vérif le son que tu décris est toujours présent, mais reste très faible, ça a surtout supprimé le souffle. ^^' J'ai utilisé le réducteur de bruit d'audacity (en le réglant à 20 db pour éviter d'avoir une déformation du son). :) Pour le dvd italien, la piste audio sature à mort...

      Supprimer
    8. A moins d'un fort souffle, j'hésite de plus en plus à l'enlever car ça transforme pas mal de bruitages (genre le vent). Pour être honnête, je n'ai pas fait attention au souffle dans le cas présent, c'est surtout ce pu... de bruit qui m'a perturbé, surtout qu'on l'entends tout du long. C'est peut-être pour ça que les autres pistes italiennes sont aussi nulles, ils ont peut-être trafiqué la piste pour l'enlever et du coup, c'est pire.
      Bon, tant pis pour le DVD Italien. Je crois que ça va être compliqué de trouver mieux. Peut-être lors d'un enregistrement télé, qui sait ?

      Supprimer
    9. J'uploade la piste en format mp3, tu me diras ce que tu en penses.

      Supprimer
    10. Est-ce que tu pourrais uploader la piste audio italienne du blu-ray s'il te plaît ? :)

      Supprimer
    11. http://www.multiup.org/download/67a01ac57ee99150ec3a9c95383cb2c8/I_giorni_dell_ira_vo.mp3

      Supprimer
    12. Faut que je la rip mais je t'assure qu'elle est vraiment à chier. Les Japonaise s(une mono et une 5.1.) le sont légèrement moins mais pas terrible non plus).

      Supprimer
    13. Je viens de la réécouter, elle est juste inaudible, parfois je ne comprends pas du tout ce qu'ils disent, on dirait des canards qui parlent ou alors ils parlent dans un bocal. Quand ils parlent fort ça passe mieux. Si ça avait été à peu près pareil que le DVD, je ne me serais pas donné la peine de repacker la VO aussi. Mais si tu la veux vraiment, je t'enverrai.

      Supprimer
    14. J'ai écouté un peu ta piste, ça a l'air très bien :) Perso j'entends plus le courant d'air et les voix n'ont pas l'air déformées. Je vais la mettre en bonus et pour un prochain reupload elle prendra la place de l'autre. Bravo et merci. Je ne me sers jamais de Audacity pour ça, faudrait que j'y pense à l'avenir.

      Supprimer
    15. Ok ne t'embête pas alors. ^^

      Supprimer
  8. Merci Indiana pour cette nouvelle restauration maison.
    Comme d'habitude c'est impeccable.
    Ça rend le film encore plus accessible.

    Bravo aussi pour ton soutien aux gars d'Artus: ils faut les soutenir car ils font partie des derniers éditeurs français de raretés. Et puis, des éditeurs de dvd avec qui on peut discuter en direct au téléphone, j'ai jamais vu ça.

    RépondreSupprimer
  9. Un très bon western spaghetti.

    RépondreSupprimer
  10. Merci Indy pour cette belle version :)
    C'est un des Westerns Italien que je préfère, quand je l'ai découvert grâce au dvd Seven 7 j'avais été scotché par le duel à dos de cheval !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super le duel contre Benito Steffaneli. Ce dernier a une présence courte mais remarqué. J'aimais beaucoup ce gars là.

      Supprimer
    2. C'est vrai que cet acteur (c'est aussi un maître d'armes il me semble ?) a vraiment la classe, autant dans celui-là que dans Texas. :)

      Supprimer
    3. Oui, il coordonnait les cascades de la plupart des films dans lesquels il apparaît. Il y avait aussi Riccardo Pizzuti qui était maître d'arme.

      Supprimer
  11. Merci bcp indianagilles pour ce superbe western et merci aussi pour tout le travail que tu fais pour faire ses repacks.

    RépondreSupprimer
  12. super boulot ,comme d'hab,super film comme d'ab,et donc super merci.
    radisnoir

    RépondreSupprimer
  13. Merci beaucoup mon cher Indy pour ce film que j'avais déjà vu en faite mais que j'ai redécouvert avec un grand plaisir, c'est un super western ! Toujours un truc qui fait super plaisir dans ta sacoche, hein, vieux pirate !!! :D

    RépondreSupprimer
  14. Merci beaucoup, je vais pouvoir découvrir ce film.
    Tonino Valerii ! Lee Van Cleef ! Que demande le peuple ?

    RépondreSupprimer
  15. eh hop encore un western , merci a toi pour le repack ,
    sinon pour les éditeurs pourquoi il a des sources hd pour les autres pays et jamais
    ou presque)pour la france ? faut t'il avoir les droits pour la sd et encore d'autre droits pour la hd ?
    quand tu les a droits tu peux le sortir en n'importe quel format dvd ou bluray ? svp merci bcp
    cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les dvd français commencent à dater et les films n'avaient pas été restauré. Mais il faut aussi dire qu'une sortie Bluray même de nos jours serait difficilement rentable chez nous. C'est donc un choix économique avant tout. Le cinéma bis est tout simplement plus apprécié, respecté dans d'autres pays et surtout en Allemagne. A savoir que les version en HD sont également très rares en Italie et ça c'est quand même assez triste.

      Supprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Tonino Valerii est décédé hier.

    https://certastampa.it/2016/10/14/addio-al-regista-teramano-tonino-valerii-aveva-82-anni-i-funerali-domani-a-roma/

    Une monographie, toujours écrite par Roberto Curti sort bientôt en Angleterre, mais je ne sais pas si c'est son livre italien ou un volume plus complet, revu et corrigé.

    amazon co uk

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour cet excellent western en HD.

    RépondreSupprimer