Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

mercredi 25 juin 2014

Eli Wallach, l'éternel Truand nous a quitté

Triste nouvelle, encore plus pour les inconditionnels de Sergio Leone, puisque l'acteur américain nous a quitté hier, le 25 juin 2014, à l'age de 98 ans.
Malgré une belle carrière qui s'est étalé sur plus de 50 ans, on retiendra avant tout son rôle du Truand dans Le Bon, la Brute, le Truand où il volait littéralement la vedette aux deux autres acteurs principaux. Il aura joué dans quelques autres westerns spaghetti de bonne facture comme Les Quatre de l'Ave Maria aux côtés de Bud Spencer et Terence Hill (disponible en DVD) , Et Viva la Revolution ! avec Franco Nero (disponible en DVD) ou encore le comique Le Blanc, le Jaune et le Noir (inédit en DVD, repack disponible ici) avec Giuliano Gemma et Tomas Milian. Il retrouvera d'ailleurs ce dernier dans le très oubliable Brigade Anti-mafia, 4eme épisode de la saga Nico Giraldi (repack également disponible ici).
Parmi ses autres rôles importants, on se souviendra bien entendu du rôle du méchant Calvera dans Les Sept Mercenaires, de Franckie Scannapieco dans Le Cerveau ou beaucoup plus tardivement dans Le Parrain 3 où il campait le rôle de Don Altobello.
Si Clint Eastwood avait était plutôt jaloux et vexé de se voir ainsi piquer la vedette dans le film de Leone, ça ne l'avait pas empêchait de lui offrir une furtive apparition dans son film Mystic Rivers en 2003.
Le plus étonnant dans tout ça c'est qu'hier, je regardais justement mon futur repack Le Bon, la Brute, le Truand en m'extasiant une fois encore devant sa performance hors-norme...
Vaya con dios, Eli !

12 commentaires:

  1. Je l'avais revu chez Polanski dans Ghost Writter, plus agé que Kirk c'était le plus vieux des derniers dinosaures, 98 ans c'est un bel age, mais ça n'empeche pas d'être triste, tout un pan de cinéma qui disparait avec Eli :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il apparait dans Ghost Writer ! C'est même la seule chose qui m'ait intéressé dans le film !

      Supprimer
  2. un des géants nous quittes RIP touco.
    hummm un futur repack de le bon la brute le truand... une version HD de la version courte où on ne doit plus supporter l'infamme redoublage pour les scènes rajoutées qui en plus n'apporte rien aux métrage... pour une fois que je préfère la version courte. Celle que l'on dévoré à chaque diffusion tv à l'époque. hâte de voir le résultat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! On pourra enfin voir la version internationale dans les meilleures conditions possibles car j'ai également utilisé le mono d'origine sans les bruitages Playstation et le son tout pourri, sans oublier que ce sera sur le master italien ! Normalement, encore un ou deux repacks et vous y aurez droit ;)

      Supprimer
  3. Oui...En effet...Un monument vient de nous quitter, d'autant plus que, l'ayant vu dans la suite de wall street d'Oliver Stone, je l'avais trouvé à la fois physiquement ratatiné mais encore en verve.
    Un acteur protéiforme dont la seule participation au film de Leone ne saurait résumer sa carrière, si riche, si immense. En outre, Elli devait avoir une foule d'anecdotes, de savoirs, d'histoires à raconter sur Hollywood...

    Après Mickey Rooney, après Ernest Borgnine, il ne reste guère, à ma connaissance limitée, que Kirk Douglas d'encore en vie de cette époque "d'or".

    Ayant appris hier le décès d'Elli Wallach, je m'étais douté que tu serais peiné...

    RépondreSupprimer
  4. On trouve sur le site des archives en ligne de l' Unita, 27 avril 1968, cet interview de Eil Wallach sur le tournage de" Asso Piglia Tutto" , devenu "Les Quatre de l'Ave Maria". Photo de Wallach entre Bud Spencer et Terence Hill, encore en costume de tournage.

    http://archiviostorico.unita.it/cgi-bin/highlightPdf.cgi?t=ebook&file=/archivio/uni_1968_05/19680531_0009.pdf&query=eli%20wallach

    Il y a des tas de choses sur les archives de l'Unita (avec des photos plus ou moins bien reproduites), vivement conseillé -facile à lire-.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ces archives doivent être pleines d'informations intéressantes. Mais pas évident de s'y retrouver dans tout ça.
      "Asso piglia tutto" c'est par rapport à un jeu de carte (je ne sais plus lequel) car ça veut dire "L'as raffle tout". En gros tu poses ton as et tu ramasses toutes les cartes. Je ne me souviens plus du film mais il y a peut-être ce jeu de carte à un moment ? Cela veut sûrement dire également que le gros malin du film (l'as) va tout gagner dans l'histoire.

      Supprimer
    2. ayant vu en vm les 4 de l' avé maria hier sur la tnt
      j' ai été surpris de voir que dans la vo anglaise , terence hill avait une voix encore plus grave que bud (baffes) spencer
      sont ce leur voix originales ?
      car la vf avait leur charme!
      ( c'est pas indiana qui me contradira)
      merci pour ce blog pharaonique!!!!

      c'est la caverne d' ali baba ici!!!

      Supprimer
    3. Non pas du tout, ils sont doublés, que ce soit en italien ou en anglais. Terence Hill a justement une voix très douce, voire un peu fade, ce qui fait qu'on a toujours préféré le faire doubler, même en italien. On a enfin pu l'entendre jouer en italien dans la série Don Matteo. Depuis, il n'est plus doublé. A l'époque de ce western, il ne parlait pas anglais ou très peu. Mais il a toujours beaucoup travaillé la langue et s'est bien amélioré par la suite. Du coup, on peut l'entendre avec sa vraie voix dans quelques versions anglaise, là où il est toujours doublé en italien. Tu peux l'entendre par exemple sur On m'appelle dollars, disponible sur mon blog justement.
      Sinon attention, la version anglaise des 4 de l'Avé Maria reste l'italienne et ce même si elle est toute postsynchronisé. J'insiste toujours sur ce point ^^

      Supprimer
    4. ok

      merci pour ces précisions
      c'est vrai qu' on a l' habitude d' entendre la voix francaise dominique paturel qui lui sied a merveille
      ca faisait bizarre d' entendre cette voix rauque aussi
      trés instructif

      sinon

      eli était trés bon en tueur voulant honorer son contrat sur kirk douglas et burt lancaster ( rien que ca !)dans coup double
      je em demande s' il avait pas fait une panouille dans un épisode des sopranos , a moins que je confonde avec paulie ( burt young ) de rocky?
      Captain Panda

      Supprimer
    5. C'était Burton Yong en effet ;)

      Supprimer
  5. J'ai le dossier de presse Paramount de "Ace High" de 1969, je regarderai si les voix anglaises sont créditées, (son format, comme ceux des Leone aux USA que j'ai, sont très grands, et difficiles à scanner. Leur reproduction attendra). La doc américaine trouvée sur les "Trinita" s' est perdue il y a longtemps (la poste....). Je n'ai donc rien, pour le moment, sur les crédits des versions anglaises (intégrale pour le premier, comme déjà dit et vu en salles il y a quelques mois).

    Terence Hill a très rapidement été très souvent aux USA, après avoir rencontré sa femme américaine sur le tournage de "Dieu pardonne moi pas", ce film probablement articulé en anglais -il faudrait demander à un sourd-muet) et a dû très vite résider aux USA, partagé avec l'Italie (Hollywood dans un premier temps, puis l'Est des USA). Donc c'est une acteur qui a très vite parlé couramment l'anglais (cela s'entend dans les émissions TV françaises des années 70, où il ne parle pas français, mais anglais; pour l'Allemagne c'est en allemand qu'il s'exprime). Les "vo" présentées de ses films que l'on voyait en France, c'était les versions anglaises.

    J'ai un dossier sur le passage de Hill d' Italie aux USA, avec de nombreux articles de presse (mais attention à la promotion, que je ne commente pas sur mon blog, ce n'est pas mon but, donc certaines infos sont inventées par les attachés de presse.)

    Ce samedi, c'est le tour d'un énorme recueil d'articles sur l'acteur, mais la carrière italienne simplement. Avec des photos de tournages illustrant ces articles.

    Viendront aussi, dans les dossiers faits sur les films, des articles consacrés aux tournages de ces films ("Mon Nom est Personne", en 1973, j'en ai beaucoup.)

    Et tous les dossiers de presse trouvés (mais en anglais et allemand, aussi).

    Actuellement, je passe un dossier par semaine (ils sont prêts depuis longtemps), avant la coupure estivale de juillet . "Mon Nom est Personne: les images du western spaghetti". Des surprises après le dossier Hill.

    A la fin du mois, ne pas oublier le BR anglais du "Dernier jour de la colère"; reçu hier d'Espagne les BR de "Django prépare ton cercueil", un Richard Harrison de Juan Bosch et "Cipolla Colt".

    Amical souvenir de 1970. JO

    RépondreSupprimer