Attention :

Les repacks proposés ici sont des versions inédites non éditées chez nous, qui ont été réalisées par mes soins ou par celui de mes collaborateurs. Le blog en lui-même n'héberge aucune œuvre, il renvoi vers des liens. Il n'y a aucun but commercial, cela ne génère aucun bénéfice, ces repacks ne sont là que pour empêcher ces films, ces VF, ces montages de disparaitre à jamais. Il s'agit d'un partage "raisonné", les films étant retirés du blog lorsqu'ils sont édités en bonne et due forme, avec entre autre notamment leur VF d'origine complète. Si toutefois la présence de certains repacks posent problème, n'hésitez pas à m'écrire par mail. Lorsqu'un repack est retiré, inutile de me demander de le remettre. A moins que l'édition soit épuisée et impossible à retrouver.

REJOIGNEZ MA PAGE FACEBOOK :

https://www.facebook.com/indianagillesrepacks?fref=ts

MA CHAINE YOUTUBE :

https://www.youtube.com/channel/UCzdEiz9bvKXPXIYD51NbaSw

samedi 14 juin 2014

[Repack] : Tex et le seigneur des abysses - version intégrale (VF)

 
Réalisation : Duccio Tessari
Avec : Giuliano Gemma, William Berger, Aldo Sanbrell, Carlo Mucari
Nationalité : Italie
Genre : Western Spaghetti

Durée : 101' 
Année de production : 1985
Titre original : Tex e il signore degli abissi

Tex et ses inséparables compagnons, les "Pards", le jeune guerrier Navajo et Kit Carson dispersent une bande de voleurs qui s'apprêtaient à piller un convoi de l'armée. Ils ne savent pas ce qui les attend... 

 

CE REPACK A ETE REALISE PAR ASMEL FAVOR. A LUI LA PAROLE !
Je vous propose aujourd’hui ce qu’on pourrait appeler: "le dernier western spaghetti". En effet Tex et le seigneur des abysses est un spag’ tardif de 1985. C’est l’adaptation télévisuelle des aventures de Tex Willer, le fumetti le plus célèbre d'Italie, créé en 1948 par Gian Luigi Bonelli pour le scénario et Aurelio Galleppini pour le dessin.

Le film est l’adaptation de 3 épisodes de Tex:

- El morisco (épisode 101)
- la sierra encantada (épisode 102)
- Il signore dell’abisso (épisode 103)


L’adaptation est de Gian Luigi Bonelli, l’auteur des scénarios de la série.
 Le film aurait dû être le pilote d’une série télé (d’ailleurs il se termine sur l’annonce d’une suite) mais il eut si peu de succès que les autres épisodes ne virent jamais le jour.
C’est le repack le plus difficile qu’il m’ait été donné de faire. Même si j’avais été averti de la difficulté de l’entreprise par les anecdotes des malheureux qui s’y sont essayé avant moi, je voulais quand même relever le défi.
La première source de difficulté venait d’une vitesse de défilement irrégulière de la VF. Dans l’art du repack, les problèmes causés par la vitesse de défilement (il existe plusieurs vitesses de défilement: 25 images/seconde (Pal); 23,976 i/s ou 29,97 i/s (NTSC)) se résolvent assez vite, dès lors qu'on trouve la bonne vitesse de défilement du fichier audio ou video. Dans le cas de Tex, j’avais beau avoir une VF à 25 i/s et une VO à 25 i/s aussi, l’image VF ne semblait pas défiler à la même cadence que l’image VO. Il était impossible de synchroniser une réplique VF avec l’image correspondante dans la version italienne. Quoique je fasse, c’était toujours désynchronisé. J’ai fini par comprendre d’où venait le problème : l’enregistrement TV de la VF était gravé sur un dvd qui n’avait pas été finalisé, ce qui causait d’innombrables ruptures de time codes. En gros, la VF provenait d’un dvd-r qui avait été mal gravé. Il m'a suffit de réparer ces ruptures de time code pour que la VF retrouve sa vitesse normale 25 i/s.

La seconde source majeure de difficultés provenait des choix artistiques faits par les techniciens responsables de la VF.
Premier choix artistique: pas de temps mort. En effet, le monteur français avait remonté le film en beaucoup plus speed, c’est-à-dire, sans aucun temps mort. En gros dès qu’une scène s’éternisait un peu, le monteur français avait coupé. La VF était donc bourrée de micro-coupures qui obligeaient à recaler sans cesse quasiment chaque réplique de la VF sur la VO. À priori, n’importe quel repackeur peut contourner l’obstacle, en ajoutant des silences ou des sons seuls piochés ici et là dans la VF ou la VO. Seulement, les techniciens responsables de la VF ont eu la bonne idée et le mauvais goût de plaquer des boucles musicales sur chaque action, sur chaque cabriole (en comparaison, la version italienne est beaucoup moins chargée en musique). Dans certains cas il m’a été impossible de combler les vides sonores, car je n’avais tout simplement pas assez de boucles sonores, et, comme les musiques utilisées dans la VO ne sont parfois pas les mêmes que dans la VF, je ne pouvais pas me contenter de combler les trous de la VF avec des bouts de musique de la VO. Pour certains passages j'ai donc été obligé d'utiliser la piste italienne, car la piste française pétaradante était impossible à étirer pour la synchroniser avec l'image de la version intégrale.

Mais brisons-là le récit de mes galères techniques: je voulais simplement vous faire réaliser que ce repack a failli ne pas être.
Le résultat est un petit western spaghetti télé bon enfant et un peu fauché, mais plutôt bien réalisé par Duccio Tessari un vétéran de la grande époque du western européen (à qui l'on doit notamment: Un pistolet pour Ringo, Le retour de Ringo, Viva la muerte tua, Zorro (avec Delon)).
Pour l’évaluer à sa juste mesure, il faut plutôt le comparer à des série western d’époque comme La petite maison dans la prairie (1974), ou Winettou le Mescalero (1980) (car n’oublions pas que Tex et le seigneur des abysses aurait dû être le pilote d’une série) qu’à un véritable western spaghetti de la grande époque. En comparaison de ce que la télé produisait à l’époque, c’est plutôt mieux. On a le plaisir d’y retrouver Giuliano Gemma et William Berger. Le genre western est enrichi de petites touches fantastiques plutôt bien venues. C’est à la croisées des univers de Tintin, d’Indiana Jones et des Mystères de l’ouest.

En raison de son insuccès en Italie, les distributeurs français firent un doublage à l'économie : pas de Georges Aminel, Jean-Claude Michel, Jacques Deschamps, Marc de Georgi, Jean-Pierre Duclos, Dominique Paturel, Pierre Arditi, ou autres. Juste des doubleurs lambda de 1985. Giuliano Gemma est d'ailleurs doublé par Jacques Bernard, un spécialiste des doublages un peu cheap. On se souviendra de lui en tant que première voix de Jackie Chan, ses doublages dans Bioman ou celle de Tomas Milian dans Brigade Anti-mafia et Brigade antigangsters.

 




En bonus, voici le lien d’un reportage sur les 60 ans de Tex avec une interview de Giulianno Gemma à propos du film de Tessari. Attention, le reportage est en italien non sous-titré:


26 commentaires:

  1. ouahhhhh trop fort :) ça fais au moins 3 ou 4 ans que j'essaye de trouver ce film et je n'ai jamais rien trouvé. En plus il y a notre chouchou Giuliano :) Il me manque encore selles d'argent à voir dans la catégorie westerns
    merci merci merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Selle d'argent, je m'en occupais mais une possible édition est en cours... Comme il n'y a pas de VF, ça m'étonne un peu mais j'ai donc décidé de mettre ce repack en attente. Si c'est annulé, tu peux être sûr de le voir ici ;)

      Supprimer
  2. UN TRAVAIL DE HAUTE COUTURE
    BRAVO ET MERCI POUR TOUT CE TRAVAIL ET LE TEMPS CONSACRE

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas vous mais j'adore cette affiche française à la Indiana Jones. On sent bien que c'est sorti dans la même période :) C'est quand même dommage d'avoir adapté l'un des moins bon cycle de Tex Willer. Ils se sont peut-être dit qu'il valait mieux un récit un peu fantastique pour sortir des sentiers battus. Giuliano Gemma commençait à se faire vieux mais il avait quand même toujours la classe ! Dommage qu'on ait pas eu droit à la série par la suite, je suis sûr qu'elle aurait été plus que sympa.

    RépondreSupprimer
  4. Un grand merci à toi pour ce nouveau repack: Je chercher à voir ce film en VF depuis 2009!
    Donc je suis vraiment ravis ce soir!
    Encore merci!

    RépondreSupprimer
  5. connais juste de nom et l'affiche donne furieusement envie de le voir. merci encore indianna t'assure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Remerciez surtout Asmel Favor pour le coup ;)

      Supprimer
  6. sur passion repack, on compte le sortir :) j'ai une vidéo avec des subs fr incrustés qui provenait de l'antre du bis de sevenko, je compte les mettre dans la nouvelle vidéo et pharamond se chargera d'intégrer aussi la piste italienne(en plus de l'allemand et de l'anglais). Mais seule l'allemande est en HD, le reste non

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez une image HD pour ce film ? C'est cool !

      Supprimer
  7. Utilisez ma VF pour votre repack HD si vous voulez. Et mes sous-titres pour les parties en VO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair que vu la difficulté du repack, autant en profiter !

      Supprimer
  8. Un petit trip eighties qui m'a l'air assez sympatoche en effet, merci pour le travail titanesque effectué.

    RépondreSupprimer
  9. Quelle est la différence de durée entre les montages it et le fr ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne sais pas.Asvel pourra te répondre s'il voit ton message.

      Supprimer
  10. Hello Indianagilles, peux-tu me contacter par email, j'ai une question privée à te poser ?

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, pas de problème mais je n'ai pas ton mail. J'ai rajouté en dessous de la shotbox un formulaire de contact (il était temps !)

      Supprimer
    2. désolé, je pensais que mon email apparaîssait automatiquement quand j'envoyais un message.

      Supprimer
  11. merci pour ce site...mon père de 73ans es heureux pour ces western, surtout tex willer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelqu'un c'est ou trouver les vieux péplum du genre Ursus?

      Supprimer
  12. merci pour ton travail et le film.

    RépondreSupprimer
  13. Justement j'avais envie de vérifier si un revisionnage pouvait me faire réhabiliter le film. Merci beaucoup pour le temps investi dans ce repack.
    Joe Wasser

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour et merci pour ce film que je n'avais plus revu depuis sa diffusion en Algérie dans nos salles de cinéma en 1986, c'est à dire il y'a de cela presque 30 ans. Un bon souvenir de jeunesse. Merci encore.
    De la part d'un grand cinéphile algérien qui adore le cinéma antérieur aux années 90, surtout celui des fabuleuses années 70 !

    RépondreSupprimer
  15. Au fait, j'ai oublié de vous féliciter, Indiana Gilles, pour votre blog remarquable que je viens de découvrir par hasard. Pour les amateurs ( comme moi) de films de genre rares, italiens en particulier, des années 60/70/80 c'est un pur régal. Bravo à vous et continuez à nous faire rêver en ces temps si tristes.Bon courage et à bientôt. Amicales salutations d'Algérie.

    RépondreSupprimer